toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Mike Pence s’oppose à la destitution de Donald Trump via le 25e amendement


Mike Pence s’oppose à la destitution de Donald Trump via le 25e amendement

Dans une lettre adressée à la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, le vice-Président Mike Pence a informé qu’il s’opposait à la destitution du Président Donald Trump. Il estime que ce procédé n’est pas «dans l’intérêt de notre pays ou conforme à notre Constitution».

Mardi 12 janvier, la Maison-Blanche a publié la lettre de Mike Pence à Nancy Pelosi pour lui expliquer les raisons de son refus d’invoquer le 25e amendement de la Constitution des États-Unis pour démettre Donald Trump de ses fonctions. Il estime que les Démocrates qui ont lancé le projet de résolution sur la destitution du Président ne l’ont pas fait pour de bonnes raisons.

«Maintenant, à huit jours seulement de la fin du mandat du Président, vous et le caucus démocrate exigez que le cabinet et moi-même invoquions le 25e amendement. Je ne crois pas qu’une telle action soit dans le meilleur intérêt de notre nation ou conforme à notre Constitution», écrit le vice-Président.

Il rappelle que le 25e amendement n’est «pas un moyen de punition ou d’usurpation», mais ne doit être utilisé que lorsque le Président démontre une incapacité ou invalidité à exercer ses fonctions. Il cite alors la présidente de la Chambre des représentants elle-même, qui avait indiqué que cette décision ne devait pas se prendre «sur base d’un comportement qui ne nous plaît pas, mais d’une expertise médicale».

Organiser la transition

M.Pence considère également qu’invoquer le 25e amendement dans ce contexte créerait «une terrible jurisprudence» et appelle plutôt à concentrer les efforts de l’administration pour «une transition ordonnée» après les «terribles événements de la semaine dernière», lorsque des sympathisants du Président ont envahi le Capitole et déclenché une émeute, faisant cinq morts.

Il exhorte enfin les membres du Congrès à éviter toute action qui «diviserait et enflammerait davantage les passions du moment». «Travaillez avec nous pour faire baisser la tension et unir notre pays alors que nous nous préparons à investir le Président élu Joe Biden en tant que prochain Président des États-Unis», conclut-il.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Mike Pence s’oppose à la destitution de Donald Trump via le 25e amendement

    1. Circonstances exténuantes

      Ils ont bien fait en tout cas de le demander ; ça leur permettra de rester concentrés sur ce sujet pour leur merveilleux guide Biden, quand la question ne tardera pas à se poser.

    2. Zanaroff

      J arrive pas à croire que cette tragédie comédie ne a pas été jouée de main de maître. Comment rouler dans la farine 80 millions d électeurs. Votre avis ne compte pas. Ne vous inquiétez pas. Le seigneur arrive et il envoie les 2 témoins. Ces deux là sont incorruptibles. Élie et Moise on leur marche pas sur la gueule. On les achète pas et ils vont pas faire dans la dentelle.

    3. michel boissonneault

      Merci M. Pence de rester honnête face a la pression et des menaces et de toute façon tout les fraudes de l’élection du 3 novembre dernier seront bientôt dévoilé en justice donc c’est la raison de la panique chez les démocrates car des gens iront bientôt en prison

    4. Soizicien

      C’est Biden qui divise le pays, c’est ce pseudo-gouvernement Biden qui manque de dignité, à l’image de leurs protégés BLM. Cette caste mondiale de gauche est pourrie jusqu’à la moelle.Ils n’ont que faire des principes du 25e amendement, ils n’ont aucune morale. Cette clique n’aura aucune légitimité dans le monde, seule l’UE les suivra, une union toute aussi pourrie.

    5. Robert Davis

      C’est le moins que pence puisse faire après avoir confirmé les fraudeurs et usurpateurs à la présidence. S’il avait rejeté les GE des Etats fraudeurs comme il aurait dû faire ces problèmes insolubles ne se seraient pas posés et les USA n’auraient pas eu à leur tête les serviteurs de la chine, les corrompus du deep state marécageux pour 4 ans qui vont détruire les USA et les transformer en une république bananière ou ingouvernable. Quant à la CS elle n’aura pas le courage défendre la constitution contre les imposteurs car ses juges ne seront plus protégés après le 20 janvier et de toutes manières elle disparaitra après que les soi disant démocrates l’auront bourré de juges gauchistes comme ils on bourré les urnes. C’est maintenant le règne de staline qui commence. Je me demande même si Trump pourra faire campagne en 2024 La seule possibilité c’est d’arrêter les imposteurs et le faire juger par une cour martiale avant le 20 janvier.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    271 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap