toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les Palestiniens saluent la fin de l’ère Trump et accueillent Biden


Les Palestiniens saluent la fin de l’ère Trump et accueillent Biden

« Au moins, nous ne nous réveillerons plus chaque matin en nous attendant au pire », a déclaré le chef de la diplomatie de l’AP à l’agence de presse palestinienne Ma’an

Les responsables palestiniens ont souhaité la bienvenue à Joe Biden à son poste de nouveau président des États-Unis mercredi – mais au-delà de cette joie, ils semblaient également être heureux de voir son prédécesseur Donald Trump partir.

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a félicité Biden dans une déclaration laconique.

« Nous sommes impatients de travailler ensemble pour la paix et la stabilité dans la région et dans le monde », a déclaré Abbas.

Le leader de l’AP s’est dit prêt à un « processus de paix global et juste qui répond aux aspirations du peuple palestinien à la liberté et à l’indépendance ».

Des responsables de Ramallah ont salué la défaite de Trump. Les Palestiniens étaient furieux de ce qu’ils considéraient comme un soutien disproportionné de Trump à Israël, qui s’est notamment traduit par la décision américaine de transférer l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem, par un plan de paix qui, selon eux, favorisait Israël et ne leur apportait pas d’État, et par des coupes budgétaires dans l’aide américaine à Ramallah. L’administration Trump a, pour sa part, considéré Ramallah comme intransigeant et peu enclin au compromis.

L’AP a rompu ses liens avec Washington après le transfert de l’ambassade de Jérusalem en 2017, mais espère que l’arrivée de l’administration Biden sera l’occasion de reprendre ces relations. Ramallah espère que Biden inversera plusieurs politiques de l’administration Trump, notamment en rétablissant l’aide aux réfugiés palestiniens, que l’administration Trump a supprimée en 2017.

L’AP espère également que Biden rouvrira la mission de l’Organisation de libération de la Palestine à Washington, dont Trump a ordonné la fermeture en 2018, expulsant l’envoyé de l’OLP, Hussam Zomlot.

Dans un tweet mercredi soir, Zomlot n’a pas explicitement commenté l’entrée en fonction de la nouvelle administration Biden mais a plutôt célébré le départ de Trump.

« Trump a quitté la Maison Blanche. Nous, le peuple palestinien, ses dirigeants, ma femme et mes enfants qui avons été expulsés des États-Unis à cause de Trump, avons des raisons de célébrer. Nous nous sommes tenus fiers et immunisés contre [le] tyran. Nous resterons debout jusqu’à ce qu’il y ait la liberté, la justice et l’égalité pour le peuple palestinien », a déclaré Zomlot.

Le ministre des Affaires étrangères de l’Autorité palestinienne, Riyad al-Maliki, a qualifié l’ancien président comme : « rien que de mauvaises nouvelles pour les Palestiniens. »

« Les conseillers sympathisants sionistes – qui travaillaient dans l’intérêt d’Israël et utilisaient leurs positions pour faire ce que les autres étaient incapables de faire – partent avec [Trump]. Au moins, nous ne nous réveillerons pas chaque matin en nous attendant au pire », a déclaré al-Maliki à l’agence de presse palestinienne Ma’an.

Le groupe terroriste du  Hamas a exigé que Biden « corrige le cours historique des politiques américaines erronées et injustes envers notre peuple. »

« Il y a peu de regret quant au départ de Trump du gouvernement américain, car il est le plus grand sponsor de l’injustice, de la violence et de l’extrémisme dans le monde, et le partenaire direct de l’occupation israélienne », a déclaré le porte-parole du Hamas, Fawzi Barhum.

Barhum a appelé la nouvelle administration Biden à respecter « le peuple palestinien et ses choix démocratiques », une référence possible à la victoire du Hamas aux élections parlementaires palestiniennes de 2006. Les États-Unis ont refusé de coopérer avec la faction palestinienne après qu’elle ait obtenu une majorité de sièges au sein de l’assemblée législative palestinienne.

TOI

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Les Palestiniens saluent la fin de l’ère Trump et accueillent Biden

    1. Robert Davis

      La justice sera rétablie lorsque les falestiniens seront transférés en Jordanie et quel que soit e gouvernement US la politique d’Israel doit se faire uniquement à Jérusalem que cela plaise ou non aux escrocs de l’ap.

    2. Tamara

      L’Obscurantisme revient avec ses hypocrisies et ses intolérances !!!!!!!!
      Le palestinisme inventé continue d’espérer afin de recevoir les mannes de dollars et d’euros afin de se construire des châteaux et de payer uniquement les assassins d’innocents et délaisser les pauvres gens en leur inculquant la haine du Juif et d’Israelqui eux sont légitimes en Israël et sa capitale toute Jérusalem.
      Les dirigeants Israéliens doivent sortir leurs dossiers qui prouvent la Vérité mais gageons que Biden à l’instar de Obama va user de pressions afin d’obtempérer.
      Espérons le mieux pour Israël qui mérite mieux tant il est coopérant avec le Monde avec son Intelligence.
      Les palestinistes occupant la Judee Samarie et autres ont leur place en Jordanie en effet!!!!!!!!!

    3. moi de france

      et oui babas 1 ER VA FAIRE L AUMONE
      MR BIDEN DONNE L ARGENT AH TRAVAILLER C EST TROP DURE ET NOUS SOMMES NOMBREUX
      AH TOUS CES MILLIARD ENGLOUTIS ET POUR BEAUCOUP LES SOIT DISANT PROGRESSISTES
      JE VOUS LAISSE DIRE LE RESTE!!!

    4. Robert Davis

      Le palestinisme n’a rien à voir avec la justice et tout à voir avec la soumission aux mus des dirigeants occidentaux dont biden fait partie. Qu’ils fassent des contines, on s’en f. C’est trés triste pour les peuples car ce sont les peuples qui en pâtissent. Tout comme le peuple français après le passage des présidents de la Vème et microbe le pire de tous, dans quel état sera l’Amérique et le peuple Américain dans 4 ans? Les blancs auront-ils perdu tout contrôle sur le pays laissé aux noirs, mus et autres racailles? Que peuvent faire le congrès contre biden avec tous ces (anti)démocrates et rino soumis? espérons qu’aux prochaines élections les républicains pro Trump arriveront en masses et empêcheront le groupe de criminels-imposteurs de faire trop de dégâts.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    225 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap