toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

“Je n’ai plus la mémoire exacte”… Jack Lang rame sur sa tribune signée pour décriminaliser la pédophilie (Vidéo)


“Je n’ai plus la mémoire exacte”… Jack Lang rame sur sa tribune signée pour décriminaliser la pédophilie (Vidéo)

Sur Europe 1, Jack Lang a dû s’expliquer sur la tribune qu’il a signée en 1977 en compagnie d’autres personnalités.  

Jack Lang ne pensait peut-être pas commencer sa semaine de cette façon, mais il a été rattrapé par son passé sur les ondes d’Europe 1. Interrogé en particulier sur une tribune qu’il a signée en janvier 1977, Jack Lang a bien eu du mal à se défendre alors que le mouvement #MeTooInceste qui veut briser le tabou de la pédocriminalité, fait du bruit sur les réseaux sociaux. S’il reconnaît dans un premier temps que « c’était une connerie », il se justifie par l’ampleur du mouvement à l’époque, dit-il, où ils étaient « très nombreux à signer ça » de Daniel Cohn-Bendit à Michel Foucaud. « C’était l’après Mai-68, nous étions portés par une sorte de vision libertaire, fautive », ajoute l’ancien ministre de la Culture.

Mais à la question de Sonia Mabrouk sur la différence entre revendication libertaire et appel à décriminaliser les rapports sexuels sur les enfants, Jack Lang balbutie ses propos. « Je n’ai plus la mémoire exacte mais c’est une pétition qui remonte à plus de 40 ans d’ailleurs, 60 ans peut-être… ». C’était il y a 44 ans pour être très exact. Il ajoute cependant : « C’était une connerie, inacceptable ». 

« J’ai fait une connerie, et basta » 

Cette tribune datée de janvier 1977 avait été publiée dans Le Monde puis Libération. Elle avait été écrite à la suite d’un procès de trois hommes qui étaient jugés pour « attentats à la pudeur sans violence sur mineurs de moins de 15 ans » après avoir filmé et photographié des victimes âgées de 12 ou 13 ans, lors de jeux sexuels, rappelle Europe 1.  Dedans, il était précisé : « La loi française se contredit lorsqu’elle reconnaît une capacité de discernement à un mineur de 13 ou 14 ans, elle peut juger et condamner alors qu’elle lui refuse cette capacité quand il s’agit de sa vie affective et sexuelle ». Rédigée par Gabriel Matzneff, qui évoquait alors « une simple affaire de ‘mœurs’ », elle avait été signée par 69 personnalités dont Louis Aragon, Roland Barthes, Simone de Beauvoir, Patrice Chéreau, André Glucksmann, Guy Hocquenghem, Bernard Kouchner, Jack Lang, Catherine Millet, Jean-Paul Sartre, René Schérer, Philippe Sollers ou encore Daniel Cohn-Bendit.

Alors, un enfant pourrait-il être consentant ? Face à Sonia Mabrouk, Jack Lang ne parvient pas à trouver de réponse claire : « Nous n’étions pas seuls à dire cela à l’époque. Catherine Dolto le disait même si elle était prudente à professer ce genre d’appréciation. » Et de s’emporter un peu plus tard dans l’interview : « Il y a cinquante ans, on a écrit une connerie. Que dois-je faire ? M’immoler devant vous ? J’ai fait une connerie, et basta, voilà. Depuis, j’ai combattu ce genre de bêtises, l’inceste, la pédophilie et les violences sexuelles. » Or, en janvier dernier, Jack Lang avait pourtant refusé de répondre aux questions de Valeurs actuelles, alors même que bon nombre des signataires commençaient à revenir sur leurs propos et regrettaient d’avoir signé cette tribune.

Quand Bernard Kouchner impliquait Jack Lang

L’année passée, à la suite de la première polémique concernant cette tribune, Bernard Kouchner s’était défendu de manière assez surréaliste, comme l’évoquait Valeurs actuelles. « Sa pétition ? Mais la pétition de Matzneff, je ne l’ai même pas lue ! Daniel Cohn-Bendit et moi l’avons signée parce que Jack Lang nous l’avait demandé […] C’était il y a 40 ans. C’est une énorme erreur. Il y avait derrière une odeur de pédophilie, c’est clair. C’était une connerie absolue. Plus qu’une connerie, une sorte de recherche de l’oppression. »

Visiblement troublé par ces questions, Jack Lang a commis un lapsus quelque peu déroutant, une nouvelle fois interrogé sur la situation actuelle : « Aujourd’hui, nous sommes en lutte contre ces incestes, les atteintes à la pédophilie, les atteintes aux mineurs », ne se rendant même pas compte de son erreur.

Revenant aussi sur ses relations avec Jeffrey Epstein, il a décrit avoir rencontré un homme « charmant » et découvert après seulement qu’il était « un salaud »« On ne va pas pénaliser des gens qui ont été aimables avec des personnes qu’ils trouvaient charmantes, avant de découvrir que c’était des ordures », a-t-il conclu.

Valeursactuelles

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on ““Je n’ai plus la mémoire exacte”… Jack Lang rame sur sa tribune signée pour décriminaliser la pédophilie (Vidéo)

    1. doudou

      les musulmans de france ont eu la main malheureuse d’avoir nommé jack lang pour les représenter,le pauvre commence à perdre la boule,quant à l’entente entre les imams marocains,tunisiens et algeriens,elle n’existe pas,les uns acceptent de se plier à la loi de la republique française ,les autres ne l’acceptent pas,en somme,c’est le grand B chez eux ,j’espere que l’executif avec darmanin,va mettre de l’ordre dans ce foutoir et vider hors du territoir les recalcitrants.

    2. Batman

      La police marocaine, même si elle n’intervient pas officiellement a mis en garde jack lang et son riyad de Marrakesh à plusieurs reprises par rapport aux exactions commises sur des jeunes garçons mineurs lors des soirées organisées par le ministre de la cul-ture !

      Selon mes renseignements, il n’y a pas seulement eu des viols de jeunes garçons dans le ryiad de jack lang, il y a aussi eu deux jeunes garçon retrouvés morts suite à des soirées endiablées, il serait temps de parler de ces horreurs !

    3. Pinhas

      Cette vieille gargouille a du se détacher du fronton d’une église .

      Qu’on l’y replace et qu’il y reste .

    4. dan

      Ceux qui rappellent une probable origine juive de ce type, ont oublié que la Thorah nous impose de ne pas adhérer a des associations et a ne pas attirer l’oppobre sur notre communauté. Force est de constater que ce minable lorsqu’il soutien les pédophiles ils attirent l’oppobre et le rejet sur nous tous meme si nous le rejettons.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    697 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap