toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Gilles-William Goldnadel: «Camélia Jordana, sexiste et raciste, est portée aux nues par la gauche médiatique»


Gilles-William Goldnadel: «Camélia Jordana, sexiste et raciste, est portée aux nues par la gauche médiatique»

La chanteuse Camélia Jordana a tenu des propos misandres et racistes envers les blancs mais ne cesse de trouver une oreille complaisante dans de nombreux médias, déplore le chroniqueur et avocat Gilles-William Goldnadel.

Gilles-William Goldnadel est avocat et essayiste. Chaque semaine, il décrypte l’actualité pour FigaroVox. Son dernier ouvrage Névroses médiatiques. Le monde est devenu une foule déchaînée est paru chez Plon.


Pour l’écrire avec franchise à mon lecteur, comme je le fais toujours, je me suis demandé s’il était bien sérieux que je consacre ma chronique hebdomadaire aux derniers propos très particuliers de la chanteuse et comédienne Camélia Jordana.

Cette dernière, on s’en souvient, s’était déjà illustrée le 23 mai dernier, dans l’émission «On N’est Pas Couché» de Laurent Ruquier en évoquant finement «des gens qui se font massacrer quotidiennement» par la police. «Quand j’ai les cheveux frisés, je ne me sens pas en sécurité face à un flic en France».

Cette semaine, la dame Camélia a récidivé en déclarant à l’hebdomadaire L’Obs, qui a reproduit ses propos sans précautions dans un tweet et à la rubrique Culture s’il vous plaît: «Si j’étais un homme, je demanderais pardon. Car les hommes blancs sont, dans l’inconscient collectif, responsables de tous les maux de la terre».

Beaucoup de jeunes filles d’Afrique du Nord envient ces Européennes qui ne connaissent pas les affres des certificats de virginité et des mariages forcés

La grande violoniste chinoise Zhang Zhang, qui avait déjà réglé son compte de belle manière à son collègue musicien libanais Ibrahim Maalouf qui avait morigéné les opéras de Vienne et de Paris (et non les orchestres orientaux de Beyrouth ou du Caire) pour leur manque de diversité, a expédié sa note à la chanteuse en quelques coups d’archet bien pincés: «Cette dame n’a peut-être jamais entendu parler de Mme Mao ou de l’impératrice Wu Ze Tian? Elles n’étaient pas blanches, ni mâles, et pourtant capable d’immenses destructions… À moins que cette partie du monde ne fasse pas partie de la planète Terre?».

Dame Camélia ne fait pourtant pas partie des damnés de cette Terre. Puisque née dans une famille bourgeoise le 15 septembre 1992 à Toulon. Petite-fille d’Algériens, ayant baigné dans cette culture comme elle le rapporte, elle est la fille d’un chef d’entreprise de transport de béton et d’une thérapeute en développement personnel.

Ayant pour grand-père un responsable FLN, cette féministe antiraciste en terre française exclusivement, n’était pourtant pas la plus mal placée pour savoir que beaucoup de jeunes filles d’Afrique du Nord envient ces Européennes qui ne connaissent pas les affres des certificats de virginité et des mariages forcés.

Pourtant, lors de l’émission de télévision précitée, Mme Jordana expliquait sous l’approbation admirative de Ruquier et Trierweiler la supériorité du statut de la femme d’Orient: «Le concept de rivale est un concept qui a été inventé en Occident (…) Contrairement aux sociétés africaines et orientales.». Je ne suis pas sûr pourtant que dans les gynécées du Levant, la concurrence, le favoritisme et la rivalité était strictement prohibées.

Lorsque vous êtes convaincus de sexisme anti masculin et de racisme anti blanc (…) vous ne faites l’objet d’aucune réprobation morale par la gauche médiatique

Quoi qu’il en soit, les femmes voilées de force ou excisées en Iran ou en Afrique apprécieront cette sortie apologétique à sa juste mesure. À dire le vrai, c’était infiniment moins la chanteuse qui m’intéressait que l’attitude de l’hebdomadaire de la gauche morale et antiraciste que devait lire chaque semaine religieusement la famille Duhamel et qui avait reproduit sans états d’âme la demande de contrition de l’homme blanc .

Si le mot «blanc» avait été remplacé par le mot «noir», et si, par hypothèse impossible, c’eut été un hebdomadaire de droite qui avait publié sans précautions les imprécations de la chanteuse inspirée, le parquet aurait déjà été saisi pas SOS-Racisme, à moins qu’il ne se soit saisi spontanément, à moins encore que le tweet n’ait été incontinent supprimé par la maison Twitter dans le cadre de sa nouvelle pratique.

Mais non seulement il n’en a rien été, mais l’imprécatrice a eu, pour prix de ses imprécations, les honneurs du Monde du 7 janvier (Un apéro avec Camélia Jordana: «on se prend toutes des trucs hyperviolents dans la gueule»).

Ainsi, et c’est ce qui explique que mes dernières réticences à lui consacrer ma chronique ont été vaincues, lorsque vous êtes convaincus de sexisme anti masculin et de racisme anti-blanc, non seulement vous ne faites l’objet d’aucune réprobation morale par la gauche médiatique, mais mieux encore, elle vous offre l’apéritif. C’est à ce degré de futilité qu’on jugera l’époque.

La présentation de ses imprécations est flatteuse: «44 ans, la jeune fille qui peinait à canaliser ses colères, celle qui pestait de façon un peu brouillonne contre les inégalités, les violences policières et le racisme, s’est structurée.»… «Diktats masculins», «patriarcat», «rapports de domination», elle maîtrise désormais les concepts en vogue et se revendique avec assurance du féminisme intersectionnel. «Pour ma génération, ce combat va de soi. On ne peut pas être féministe sans être LGBT et antiraciste». Sauf peut-être contre le racisme anti blanc.

« Je connais les règles du jeu, j’espère sentir jusqu’où ou je peux aller »

Camélia Jordana

La fin est délectable: «je fais attention aux gens… C’est délicat, car pour être entendue, il faut être reçue, et pour être reçue, il faut être recevable donc ne pas trop heurter. Je connais les règles du jeu, j’espère sentir jusqu’où ou je peux aller.».

À ce stade, le mâle blanc hétérosexuel éprouvé qui signe demande pardon de ne plus trouver les mots pour conclure sauf pour confirmer : «On se prend tous des trucs hyperviolents dans la gueule».

LeFigaro

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Gilles-William Goldnadel: «Camélia Jordana, sexiste et raciste, est portée aux nues par la gauche médiatique»

    1. M. Le Clercq

      « «Si j’étais un homme, je demanderais pardon. Car les hommes blancs sont, dans l’inconscient collectif, responsables de tous les maux de la terre».

      La moindre des choses est de considerer l’histoire de ce monde telle qu’on la connait et qui montre que le mal n’est PAS lié a un genre un sexe une couleur …

      mais plutot a suivre sans discerment des telles stigmatisation de fourbes haineux qui plus est de ce sexe qui n’etais pas sénsé s’y preter

      Une autre erreur commise sans cesse et qui trouve ainsi a prouver le contraire

      Les femmes peuvent etre aussi malveillantes que les hommes elle en donne la preuve vivante si c’etais nécessaire ?

      le pire c’est qu’un homme bienveillant par nature et culture ne veut pas le croire d’abord

      il dit d’abord  » comment est ce possible venant d’une femme ? »

      Quand au probleme des victimes lié au exces de la force physique ou les atteintes sur ce plan elles
      doivent etre complétées par les atteintes interieures qui detruisent egalement les etres et d’une manieres parfois plus grave car insidieuses .

      Ce que les faibles d’apparences peuvent commettre sur plus forts physiquement qu’eux …

      On arrive dans nombre de cas a se remettre d’une blessure au corps , celles à l’esprit sont bien plus longues a effacer .

      La culpabilisation en est une si on tombe dans cette forme de négation de sa dignité naturelle

      C’est donc une tres grave atteinte a la DIGNITE que cette incitatrice de la haine essaie de susciter chez des faibles d’esprit qui en seront ainsi poussé a la FAUTE et donc pourront devenir des coupables et en eprouver parfois les troubles profonds de ces consequences de l’acte en soi .

      NON selon ce classement , – je ne me sens ni coupable , ni concerné – et je ne crois pas que c’est selon cette catégorisation IMMONDE qui ne concerne pas en particulier aucun genre, aucun caractere phenotypal en particulier que ce soit par experience directe ou par investigation autour ou dans le passé

      Selon moi le mal ne trouve pas sa source selon aucune de ces particularités individuelle lié a l’expression de SA NATURE PARTICULIERE ET UNIQUE mais dont on peut donner quelques classement aussi simpliste

      Les anciens ont dressé des portraits de genre liés aux elements , au cycles cosmiques souvent assez precis indépendament du genre ou de la couleur
      et ils ont aussi remarqué des similitudes concernant les mauvais penchants .

      Ces formes d’approches ont comme d’autres eté systematiquement réfutées, alors que des criminologues confirment le nombre de crimes commis pendant la pleine lune , aussi bien que des cycles dans le regne animal , vegetal, fungique , microbien trouve une correlation numerique de cas voire de l’ensemble d’un comportement d’une population
      comme lié surtout aux luminaires , la lune en particulier .

      Lié aussi a des climats , des lieux, des dispositions : ou des reminiscences locales d’anciens crimes et de bien d’autres causes dont la plupart devrait etre etudiées et non mises de coté pour laisser s’exprimer ce genre de propos
      digne des ages sombres .

      Quand au genotype la difference entre la bestialité et le caractere qu’on prete en théorie au genre humain est un choix de conscience , un choix d’evolution au sens aussi bien darwininien que selon les enseignements religieux pris dans leur sens philosophiques.

      A ce titre j’ai pu remarquer helas que cet espece dans son ensemble en ce moment est ou devient PIRE que toutes les creatures animales et notamment dans celle que cette creature exprime en faisant l’apologie de la haine dirigée par ce déni et cette accusation généraliste et calomnieuse marque de son incurie ou bien le contraire dans l’hysterie faussement mystique marque des « possédés  »

      Les amerindiens ont parlé de ce sujet aussi bien que les anciens textes hebreux ….

      Wetiko chez les uns Kliphoths chez les autres avec un peu plus de details

      A ce titre j’estime etre en tant que – male blanc – accusé injustement de facon a exonerer tout examen approfondi qui tombe a l’evidence sous le sens dans tous les pays du monde concernant l’origine pathologique du mal qui ne peut ni ne doit etre dirigé contre AUCUN SIGNE distinctif selon un regroupement sur des caracteres du phenotype pas plus que le sexe .

      Par contre j’accuse cette creature de prêcher cette forme de xenophobie malveillante extremiste & intolérable puisque elle prive l’entendement du discernement pour expliquer les vrais facteurs de l’emergence de cette maladie haineuse du comportement et dans cette faculté a la repandre se servant des bases qu’elle etablit et qu’elle propage ainsi par des tels propos

      Elle represente et je le souligne – par ses propos -precisément plusieurs de ces caracteres comportementaux qui est de se servir de la propagande haineuse et xenophobe et sexiste , il semble ( et c’est une caracteristique qu’on retrouve dans les mouvements a vocation genocidaire comme le nazisme – pour faire SA promotion individuelle , d’ambition crapululeuse et venale qui sont par essence maladive et precisement font tomber celles de ces creatures qui se pretendent « humaines  » moins que bien de ces creatures animées qu’on classent comme animales et qui pour la plupart même pour celles classées comme prédatrices sont depourvue de cette forme d’aggressivité ultraviolente puisque , elles ne poussent pas ceux qui se reconnaissent dans une depravation , dans selon du choix de leurs deviances par ce type de manipulation faux malveillants et haineux comme cet individu , cette creature de tromperie .

      Et la tristesse me concernant parcequ’un homme qui voit une femme voudrait y voir une femme ….et notamment dans cette categorie selon ses references culturelles , en cela une creature moins hostile et se trouve ainsi presque privé un instant d’entendement par son reflexe instinctif de  » dos argenté  » qui est de proteger les faibles et notamment le sexe opposé et se trouve donc par cette tendance en position de VICTIME de par cet instinct de SURVIE de l’espece contredite par les faits .

      Cette creature retire cette capacité des hommes a ecouter ce melange coeur /instinct naturel , c’est triste , c’est sordide c’est laid !

      A ne plus vouloir faire partie au sens large de la communauté qui se pretend « humaine  » en conservant seulement le rattachement a ses SEULES ORIGINES celle dont on est FIER

      Je suis de culture Judeo Chrétienne doté d’une capacité d’assimilation etendue du meilleur de tout ce que j’ai pu trouver y compris dans dans la nature toute entiere parceque j’ai pu etudier dans mon enfance le meilleur de celle ci dans des textes et dans une langue ancienne en particulier autant que dans le grand jardin ou les oiseaux venais se percher sur mon berceau …
      Ce qui m’a permis d’ameliorer cette capacité de discernement autant dans la profondeur de l’abstraction celle qui a mon humble avis doit faire un Etre .

      Humain ? quand je voit cette femme je doute de cette ‘humanité »
      c’est le pire car cela peut mener a devenir comme un de ces détritus !

      Alors au moins je me dit selon mes origines blanche et judeo chrétienne
      ils ont eu le courage de rester eux memes alors je le doit moi aussi et a leur mémoire et de leur dire Merci et

      – d’abord à la Conscience Immanente qui m’a fait heriter d’un peu de leur « Etre » comme à ma charge et devoir qui est aussi de les representer et de les defendre  » sans peur et sans « reproche » …selon une antique devise aussi trouvée en extreme orient quand marco polo n’y etais pas allé ….

    2. Robert Davis

      Cette stupide arriérée est dans la JALOUISIE comme tous ses congénères, il n’y a rien d’autre derrière ses vitupérations contre les blancs qu’elle hait pour cette simple raison: la jalousie, il ne faut pas chercher plus loin ni se creuser le ciboulot. Elle doit être plus ou moins riche mais il lui manque a fierté du clan qu’elle n’aura jamais et c’est ce qui la rend frustée.

    3. elie

      J’observe que sur la photo de présentation de l’article, Camilia Jordan est dépoilée sous les bras.

      Cette situation, non naturelle pour ce qui la concerne il me semble, est le résultat direct de la pression que le mâle blanc hétérosexuel exerce sur la gent féminine.

      Je pense que dans ce cas d’espèce, pour être conforme à son slogan (ses idées ?), elle devrait arrêter de se raser les aisselles. ce sera amusant.

    4. Raymond LUCIEN

      A M le Clerq!
      Texte très docte,philosophique,amenant à une profonde introspection!
      Son seul défaut:le manque de ponctuation.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    233 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap