toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

“Sale fils de blanc, je vais te montrer ce qu’est un vrai rebeu” : un jeune musulman, fils de policier, agressé pour avoir fêté Noël


“Sale fils de blanc, je vais te montrer ce qu’est un vrai rebeu” : un jeune musulman, fils de policier, agressé pour avoir fêté Noël

L’auteur du message incendiaire, “choqué” de son comportement en tant que musulman, a voulu en venir aux mains avec plusieurs de ses amis. 

La scène se déroule à Belfort, samedi 26 décembre. Un lendemain de Noël somme toute classique pour un jeune homme qui avait fêté cela en famille, la vielle, et en avait profité pour partager des photos de lui sur les réseaux sociaux. Très mauvaise idée selon un de ses amis, à en croire Le Figaro. Car l’homme, âgé de 20 ans, de confession musulmane, aurait donc eu un mauvais comportement selon un de ses amis. C’est en tout cas ce qu’il lui a fait savoir en lui envoyant un message incendiaire : « Sale fils de blanc, fils de serpent, fils de policier… Je vais te montrer ce qu’est un vrai rebeu [arabe] ». Un homme qui était loin d’être un inconnu selon nos confrères puisqu’il était à l’école et au club de football avec lui.

Dans ce message, l’agresseur menace aussi ses parents. Mais l’histoire aurait pu en rester là si le jeune homme de 20 ans n’avait pas voulu avoir une explication à ces messages et n’avait pas voulu déposer plainte. L’auteur du message lui donne rendez-vous, mais il vient accompagné de cinq personnes. Un véritable « guet-apens » pour la mère de la victime qui est officier de police. Il a été violemment frappé à plusieurs reprises, indique Le Figaro. « Cette affaire ne doit pas rester sans suite, ce sont des comportements sectaires et racistes. C’est inacceptable au XXIe siècle. Chacun est libre de fêter ce qu’il veut et comme il l’entend », fustige sa mère.

Darmanin condamne 

D’ailleurs, la classe politique a très vite réagi à cette affaire, le ministre de l’Intérieur en tête comme le détaille Le Parisien. Samedi soir sur Twitter, Gérald Darmanin s’est montré consterné et a condamné cette agression : « A Belfort, un jeune homme agressé parce qu’il aurait fêté Noël et ne serait pas ‘un bon arabe’. Circonstance ‘aggravante’, être fils de policiers. La justice a ouvert une enquête. Pas de place pour le séparatisme dans notre pays, pas de place pour le racisme d’où qu’il vienne », a-t-il dit.

Le président de la région Grand Est s’est lui aussi ému d’un tel acte, parlant « d’agression inadmissible motivée par un racisme trop ordinaire et une haine de la police ». Jean Rottner a demandé à ce que « l’autorité républicaine s’exprime réellement et efficacement ». 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on ““Sale fils de blanc, je vais te montrer ce qu’est un vrai rebeu” : un jeune musulman, fils de policier, agressé pour avoir fêté Noël

    1. Cyrano

      Et comme d’habitude rien de concret n’aboutira, du brassage d’air rien de plus. Le séparatisme existe dans notre pays depuis que nos penseurs l’ont installé insidieusement toujours à l’affût du fameux clientélisme. Le pauvre garçon nunuche comme tous les autres pour frimer sur les réseaux sociaux envoie ses photos. Les Français n’ont toujours pas compris ce qui les attends, ça arrive à grands pas, l’islamisation de la France est quasi installée, si un sursaut républicain ne pointe pas prochainement, j’ai bien peur que la guerre civile soit proche. Les Français en ont raz la casquette. C’est à croire que Manu est aveugle à vouloir jouer avec le feu…

    2. Michel Ferret

      Les femmes voilées qui accompagnaient leurs enfants sur le reportage montrant tous ces gens s’empressant de ramasser les jouets offerts par le secours populaire étaient donc de mauvaises musulmanes…. Leur mari voyant cela leur ont ils donné une bonne dégelée pour ça comme à ce fils de policier ? Ah ! ah ! peut être elles les ont amenés se faire baptiser aussitôt après , Ah ! ah

    3. Pinhas

      Tous ces vrais rebeux devraient rembourser les alloc ,la sécu,le RSA, j’en passe …..
      Il s devraient rembourser les primes de noël ainsi que les cadeaux et primes de noël .
      Hé oui lorsqu’on est beure et qu’on accepte l’argent du non beurre ,ça donne le beure et l’argent du beurre et la culotte de la crémière en plus .
      Leur phrase favorite est donnez nous tout ce que vous possédez et fermez la car nous sommes vos maîtres ne l’oubliez pas.
      En 2022 faudra pas les louper …

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    468 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap