toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Nouvel An : la préfète du Grand Est encourage les Français à dénoncer les fêtes ayant trop d’invités


Nouvel An : la préfète du Grand Est encourage les Français à dénoncer les fêtes ayant trop d’invités

Josiane Chevalier, préfète du Grand Est, appelle la population à signaler à la police toute « fête sauvage » comportant trop de participants la nuit de la Saint-Sylvestre.

« J’encourage les personnes à appeler le 17 si elles constatent des nombres anormaux de personnes réunies ce soir-là ! » a déclaré la préfète en parlant de la nuit du Nouvel An lors de sa conférence de presse du 28 décembre, citée par Lorraine actu.

Tout en « remerciant les personnes » qui feront des dénonciations, Josiane Chevalier s’en est pris plus particulièrement à « ceux qui font un business de ces fêtes », ce qu’elle a qualifié de « tout bonnement honteux ».

« Ces fêtes sauvages sont des clusters potentiels, qui vont diffuser le coronavirus et, après quelques jours, encombrer les hôpitaux », s’est-elle exclamée.

Pour rappel, le couvre-feu est en vigueur à partir de 20 h le 31 décembre, jusqu’à 6 h du matin le 1er janvier, dans toute la France. Selon nos confrères de Sud-Ouest, la limite d’une réunion de six adultes n’est pas une règle inscrite dans la loi, mais une recommandation du gouvernement qui se veut « un appel au bon sens ».

Il n’est donc pas interdit d’organiser une soirée avec plus de six adultes du moment que cela reste un évènement privé. Toutefois, vu que tout déplacement est interdit après 20 h, il faudra soit dormir sur place, soit passer une nuit blanche et repartir après 6 h du matin si vous allez célébrer l’arrivée de la nouvelle année ailleurs que chez vous.


Epoch Times

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Nouvel An : la préfète du Grand Est encourage les Français à dénoncer les fêtes ayant trop d’invités

    1. Filouthai

      Qui est cette pimbêche ?
      Est ce que quelqu’un peut lui dire qu’il y a eu un repas de fêtes à l’elysée entre plus de 10 hommes (ou supposés tel) et qu’à l’issue de ce repas l’un d’eux, prénommé Manu, a chopé quelque chose ?

    2. LE CHAT DORT

      la délation !!

      une tare bien française et qui a toujours sévi aux plus hauts niveaux de l’ état

      une garce a soigner a coups de garcette sur ses vieilles fesses

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    862 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap