toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Sondage: au moins un dixième des électeurs de Joe Biden n’auraient pas voté pour lui s’ils avaient eu connaissance des scandales des Biden cachés par les médias


Sondage: au moins un dixième des électeurs de Joe Biden n’auraient pas voté pour lui s’ils avaient eu connaissance des scandales des Biden cachés par les médias

Un grand nombre d’électeurs américains des sept États disputés qui ont soutenu l’ancien vice-président Joe Biden n’auraient pas voté pour lui s’ils avaient été au courant des informations graves que les médias nationaux ont ignorées, selon un sondage rendu public mardi.

La connaissance des scandales impliquant les relations du fils de Joe Biden, Hunter, avec des fonctionnaires et des entreprises en Chine, en Ukraine et en Russie, aurait incité 9,4 % des personnes interrogées à modifier leur vote, selon le sondage réalisé auprès de 1 750 électeurs de Joe Biden dans le Nevada, la Géorgie, le Wisconsin, la Pennsylvanie, le Wisconsin, l’Arizona et le Michigan.

La connaissance des allégations d’agression sexuelle portées contre Joe Biden par une ancienne assistante du Sénat aurait conduit 8,9 % des personnes interrogées à changer leur vote, selon le sondage. Ce sondage a été mené par The Polling Company et a une marge d’erreur de 2,6 %.

« Les médias nationaux ont volé cette élection, en ce qui me concerne, ils l’ont délibérément volée au président Trump« , a déclaré mardi le président du MRC (Media Research Center, centre de recherche sur les médias) Brent Bozell lors d’une conférence de presse à l’occasion de la publication des résultats du sondage. « C’est absolument sans équivoque, cela a coûté l’élection à Donald Trump. »

M. Bozell a déclaré que le but de l’enquête était de déterminer si le parti pris des médias contre le président américain Donald Trump et pour Joe Biden a affecté l’élection du 3 novembre dans les États les plus importants. L’organisation de M. Bozell a documenté les préjugés des médias depuis plus de 30 ans.

En soustrayant les votes des personnes interrogées qui ont déclaré qu’elles auraient changé leur décision du total de Joe Biden dans les 7 États, Trump aurait obtenu 311 votes électoraux, ce qui est plus que suffisant pour le réélire, selon le sondage.

Selon M. Bozell, les 8 grands reportages qui ont été censurés par les médias nationaux comprennent :

– Les transactions financières de Hunter Biden avec des pays et des personnes étrangères, notamment la Chine, la Russie et l’Ukraine.
– La croissance du produit intérieur brut (PIB) de 33,1 % en rythme annuel au troisième trimestre – le taux de croissance trimestriel le plus élevé jamais enregistré.
– La création de plus de 11 millions de nouveaux emplois entre mai et septembre 2020.
– La négociation de multiples accords de paix entre les nations arabes et Israël et les nominations ultérieures au prix Nobel de la paix pour Donald Trump.
– L’accusation d’agression sexuelle portée par Tara Reade contre Joe Biden dans les années 1990.
– La sénatrice Kamala Harris ayant le record du vote le plus à gauche au Sénat américain, même à la gauche du sénateur Bernie Sanders.
– L’effort « Warp Speed » de 10 milliards de dollars lancé par Donald Trump pour accélérer le développement et la production de traitements et de vaccins contre le virus du PCC. La maladie est également connue sous le nom de nouveau coronavirus.
– L’accès à l’indépendance énergétique des États-Unis sous la présidence de Donald Trump.

Chaque personne interrogée a été interrogée sur chaque histoire, puis a reçu des détails précis à son sujet et on lui a demandé si les nouvelles informations auraient changé son vote dans la course à la présidence.

Entre un tiers et plus de la moitié des électeurs de Joe Biden ont déclaré ne pas avoir entendu parler d’au moins un des 8 articles avant l’élection du 3 novembre, 25,3 % d’entre eux déclarant ne pas connaître les résultats de vote de Harris au Sénat et 50,5 % ignorant que les États-Unis avaient atteint l’indépendance énergétique sous Trump.

Près de la moitié des personnes interrogées, soit 45,1 %, ont déclaré n’avoir rien entendu ou lu dans les médias nationaux sur le scandale Hunter Biden avant le 3 novembre et 35,4 % ne savaient pas que Tara Reade avait porté des accusations contre l’ancien vice-président.

Le fils de Biden, Hunter, n’a aucune expérience dans l’industrie de l’énergie, mais il a été payé plus de 50 000 $ (42 000 €) par mois en honoraires de conseil par une société ukrainienne d’énergie tandis que son père supervisait la politique américaine envers la nation d’Europe de l’Est.

En outre, une entreprise dans laquelle Hunter Biden était un des principaux acteurs a reçu un investissement de 1,5 milliard de dollars d’une banque contrôlée par le Parti communiste chinois.

Tara Reade a été une assistante de Joe Biden lorsqu’il était au Sénat américain dans les années 1990. Elle a déclaré en 2019 que Biden l’avait forcée sexuellement alors qu’elle travaillait à son service.

Les deux Biden ont nié tout acte répréhensible dans les scandales.

Les résultats de ce sondage sont susceptibles d’alimenter la controverse post-électorale sur les allégations de fraude et de manipulation des votes qui ont bénéficié à Joe Biden dans les 7 États.

Le président américain Donald Trump conteste les résultats dans plusieurs États et a juré que lui et son équipe juridique « [avancent] à toute allure. [Ils] ne cèderon[t] jamais face aux faux bulletins de vote, ni face à ‘Dominion’ ».

Le président faisait référence à des centaines de milliers de bulletins de vote postaux douteux et aux allégations de l’avocate Sidney Powell selon lesquelles le logiciel informatique produit par la société Dominion et utilisé dans 27 États était conçu pour pouvoir modifier les totaux des votes.

Epoch Times

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Sondage: au moins un dixième des électeurs de Joe Biden n’auraient pas voté pour lui s’ils avaient eu connaissance des scandales des Biden cachés par les médias

    1. Patrick Wahle

      J’ai du mal à croire les résultats de ce sondage.
      Toute la presse de droite et beaucoup de réseaux sociaux ont dévoilé les “affaires” des Biden plusieurs mois avant les élections.
      A moins de vivre comme un ermite au fin fond du Montana sans moyen de communications, il est invraisemblable de ne pas être au courant.
      Je crois plutôt que les gens n’y croyaient pas et pensaient que c’était une propagande anti-démocrate.
      Les gens ont besoin de voir des preuves et les Républicains n’ont pas osé divulgué les contenus du disque dur dont le New York Post avait une copie ainsi que le FBI. Pour quelle raison? Je l’ignore.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    800 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap