toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Rudy Giuliani dénonce une « conspiration nationale » dans les villes démocrates pour voler les élections « Nous avons au moins un millier de témoignages. Nous en recevons tous les jours plus »


Rudy Giuliani dénonce une « conspiration nationale » dans les villes démocrates pour voler les élections « Nous avons au moins un millier de témoignages. Nous en recevons tous les jours plus »

L’avocat personnel du président Donald Trump, Rudy Giuliani, a affirmé jeudi que la victoire prévue du candidat démocrate Joe Biden aux élections de 2020 était le résultat d’une « conspiration nationale » des démocrates .

L’ancien maire de New York a déclaré aux journalistes lors d’une conférence de presse à Washington qu’il avait des preuves, qu’il ne peut pas divulguer, d’un prétendu stratagème visant à voler des États clés du champ de bataille pour Biden.

« Il n’y a aucun doute là-dessus. Ce n’était pas une idée individuelle de dix ou douze patrons démocrates. Ceci est un plan. Il faudrait être idiot pour ne pas s’en rendre compte. Ils font la même chose exactement de la même manière dans 10 grandes villes contrôlées par les démocrates, dans la plupart des cas tordues », a déclaré Giuliani.

La campagne Trump a lancé plusieurs contestations judiciaires dans des États du champ de bataille alléguant des irrégularités électorales dans le but de bloquer la certification des résultats. Bien que de nombreuses poursuites judiciaires aient allégué une fraude électorale, la campagne n’a pas encore fourni de preuves détaillées et de témoins pour étayer ses affirmations.

Giuliani, qui dirige les efforts de la campagne Trump pour contester les résultats des élections, a affirmé que la campagne comptait au moins dix témoins prêts à témoigner sur la fraude électorale devant le tribunal, mais ne peuvent être révélés publiquement maintenant, car cela mettrait leur vie en danger. Il a également affirmé qu’il avait au moins 1 000 témoignages sous serment de citoyens alléguant des actes répréhensibles «suffisants pour annuler toute élection».

«Si nous allons présenter des choses au tribunal, si nous vous les présentons, les juges ne seront pas très heureux avec nous. Et enfin, je dois vous dire que nos témoins ne veulent pas être exposés à la tendre miséricorde d’une presse vicieuse », a-t-il déclaré.

Les responsables électoraux du comté d'Allegheny continuent de compter les bulletins de vote

Les employés électoraux du comté d’Allegheny organisent les bulletins de vote à l’entrepôt des élections à Pittsburgh, en Pennsylvanie, le 7 novembre 2020

Au cours de la conférence, la campagne Trump a décrit différents cas de fraude électorale, qui, selon eux, s’étaient produits dans des États du champ de bataille tels que la Pennsylvanie et le Michigan. Il a cité un affidavit signé par une employée du scrutin, alléguant qu’elle avait reçu pour instruction de dater les bulletins de vote reçus après le 3 novembre .

Voici les déclarations de Rudy Guiliani :

Lorsque nous avons commencé cette enquête, ce qui est apparu est une fraude dans de nombreux États, selon presque le même schéma partout. C’était comme un seul plan pour exécuter une fraude électorale dans des grandes villes, des grandes villes contrôlées par les Démocrates, des grandes villes contrôlées par les Démocrates avec une longue histoire de corruption.

Pennsylvanie

La marge est de 84 000 voix pour Biden. Mais 687 000 bulletins de vote ont été acceptés sans contrôle : il s’agit de bulletins de vote par correspondance. C’est ce qu’a dit Carter il y a 20 ans. Même le NYT a écrit sur le danger du vote par correspondance.

Ils ont triché mais ils ont fait des erreurs :

– L’une de leurs erreurs a été d’expulser les inspecteurs. Dans d’autres parties des États-Unis, il y avait des inspecteurs. Pas là.

– Autre erreur : si vous avez fait une faute sur votre bulletin et que vous vivez à Philadelphie ou à Pittsburgh – des villes à majorité Démocrates, vous étiez autorisé à la réparer. Si vous viviez dans une zone « pro-Trump », vous n’aviez pas eu cette possibilité. C’est illégal. Des centaines de témoins ont témoigné sous serment. Ce sera facile à prouver devant les tribunaux.

Puis il y a 17 000 bulletins provisionnels. 16 000 sont illégaux. Qu’est ce qu’un bulletin provisionnel ?

– Je me présente ici pour voter aujourd’hui.
– On me dit « mais vous avez déjà voté ».
– « J’ai voté moi ? Non, je n’ai pas voté ! »
– « Vous avez voté par procuration ».
– « Non, je ne l’ai pas fait ! »

C’est arrivé 16 000 fois à Pittsburg. Autant de gens avec une mauvaise mémoire à Pittsburg ?

Pourquoi ? Quand ils avaient une erreur sur un bulletin, les Démocrates ont dit « signez-le pour quelqu’un d’autre, le gars pourrait ne pas se présenter ». Et 16 000 se sont présentés

Pourquoi ne pas autoriser les gens à inspecter ? Parce qu’ils savaient qu’ils allaient utiliser ces bulletins de vote pour faire monter Biden. La seule façon de le faire, c’était en trichant. Même les inspecteurs Démocrates n’étaient pas autorisés, parce qu’ils avaient peur que eux aussi dénoncent la fraude. Et c’est ce qu’ils ont fait.

Nous avons perdu des avocats dans cette affaire parce qu’ils ont été menacés.

Michigan

J’ai le témoignage sous serment d’une personne qui a été assignée au vote. Elle a déclaré : « On m’a demandé d’antidater dater les votes par procuration plus tôt que la date limite ».

Elle dit !a sous serment.

Vous [la presse] pouvez dire qu’elle ment, mais vous ne pouvez pas dire qu’il n’y a pas de preuves. La prochaine fois que vous le direz, vous mentirez. Vous pouvez la contre-interroger, mais c’est une preuve.

Autre chose : pourquoi ne demandaient-ils pas de pièces d’identité ? Parce qu’ils savaient que les personnes qui ne sont pas autorisées à voter voteront.

Ils n’ont pas fait ça dans les endroits neutres, dans des villes Républicaines, seulement dans des villes corrompues.

Cela signifie qu’ils n’ont pas tenu compte de l’ordre de la Cour suprême.

Vous, la presse, c’est votre travail de lire les déclarations sous serment, pas de dire qu’elles n’existent pas.

300 000 votes que nous pouvons identifier sont des fraudes dans le Michigan [l’écart est de 150 000 votes pour Biden]. C’est une affaire très importante, qui a été soulevée par un individu.

Wisconsin

Petite marge pour Biden, 20 000 votes. Leurs plans étaient similaires : à Milwaukee, Madison, des inspecteurs non autorisés à inspecter.

Le Wisconsin n’autorise pas le vote par correspondance. Il est illégal d’envoyer du courrier, vous devez en faire la demande personnellement.

60 000 votes à Milwaukee et 40 000 à Madison qui n’ont pas de demande. Cela ne s’est produit dans aucune autre région du Wisconsin. Si vous comptez simplement cela, c’est Trump qui a gagné.

Le sur-vote

Qu’est ce que le sur-vote : c’est si 200% des personnes inscrites votent. Cela signifie que quelqu’un a voté deux fois, ou une personne hors de l’État a voté. Ce sont des votes illégaux. La plupart des comtés n’ont pas 100 % des votes. La norme maximum habituelle, c’est 80%. Nous avons plus de 300% de votes dans certains comtés.

L’une des raisons pour lesquelles le bureau n’a pas certifié c’est parce que c’était le cas : il y a eu un grand nombre de votes excédentaires, de sur-votes.

Géorgie

Un grand procès sera intenté demain. Mêmes problèmes. Nous avons de nombreux doubles votes, des électeurs hors de l’État, des intimidations. Etc.

Arizona : nous allons intenter un procès, nous en sommes en train de rassembler des preuves.

Nouveau-Mexique et Virginie : cela va vous surprendre. Ils suivront probablement.

Nous avons de quoi plus que doubler l’avance de Biden en termes de preuves. Nous avons au moins un millier de témoignages. Nous en recevons tous les jours plus.

Tout cette fraude était prévue à l’avance, la même chose s’est présentée dans plusieurs villes, en même temps.

Nous avons utilisé une machine à voter vénézuélienne pour compter notre vote !

Biden est en tête à cause des bulletins de vote illégaux utilisés après l’élection.

Sidney Powell évoque l’autre partie du scandale :

la plupart de nos bulletins de vote sont comptés en dehors des Etats-Unis.

L’argent des communistes s’est immiscé massivement dans le processus : Venezuela, Cuba, Chine.

Nous avons un témoin très fort, il a travaillé pour Smartmatic (Dominion). Il a intenté un procès. Il était avec Hugo Chavez et l’a vu opérer les machines de vote Smartmatic.

Le logiciel peut retourner les votes, prendre les votes de Trump pour les donner à Biden. C’est pourquoi ils ont arrêté le comptage au milieu de la nuit.

La fraude est visible avec des statistiques et elle est corroborée par des témoignages.

Les dirigeants de Dominion ont déménagé du jour au lendemain, on ne les trouve nulle part.

Les dirigeants de Smartmatic sont associés au gouvernement vénézuélien de Maduro.

Nous avons la preuve que 345 000 votes en faveur de Biden ont été injectés à 20 minutes d’intervalle dans la machine.

Il y a des algorithmes pour changer les résultats, des algorithmes pour détruire les votes.

Il existe des vidéos montrant comment un ado avec un téléphone portable peut pirater les machines de vote.

Une enquête criminelle à grande échelle doit être immédiatement menée par le gouvernement fédéral et les États.

Le Texas a rejeté les systèmes du Dominion. Il a été utilisé pour frauder d’autres élections dans d’autres pays.

C’est stupéfiant, déchirant, exaspérant et anti-patriotique. Et nous ne nous laisserons pas intimider, nous en avons assez, et nous allons prouver que Trump a gagné l’élection.

Jenna Ellis

Ce dont nous avons parlé aujourd’hui, c’est ce que vous pouvez vous attendre à voir au tribunal. C’est ce que cachent les Fake News.

S’adressant aux journalistes : Ceci est le tribunal de l’opinion publique. À cause des Fake News, si vous étiez membres du jury, je vous rejetterais à 100%.

Et de nombreux employés de Dominion nous ont contactés pour dénoncer la fraude.

Giuliani sur les Fake News

Nous sommes frustrés par ce que nous lisons dans la presse, quand vous dites que nous n’avons pas de preuves. Le témoignage sous serment est une preuve.

Nos votes sont comptés en Allemagne et en Espagne par un allié de Chavez. C’est un problème majeur. Mais nous avons suffisamment de preuves pour renverser l’élection.

S’adressant à la salle remplie de journalistes, qui ne semblent pas du tout concernés, comme si on parlait de banalités : « Mon Dieu, que devons-nous faire, pour que vous disiez la vérité au peuple ! »

De quoi avez-vous besoin de plus pour faire votre travail et informer le peuple américain !

Je connais le crime, je le sens. Je peux prouver que Trump a gagné.

Notre but est de contourner le rideau de fer de la censure. Il y a des faits, tout cela est arrivé. Les déclarations sous serment sont vraies. Vous les cachez.

Sidney Powell :

Notre pays a vu son vote compté dans un pays étranger, par des associés à un pays étranger hostile. Que devons-nous faire pour que le FBI se réveille ! C’est le 1775 de notre génération.

Un journaliste lance à Powell: « Kraken ? »

Powell : « Nous ne devrions plus jamais utiliser la machine de Dominion et Smartmatic dans ce pays. »

Giuliani

C’est une attaque massive contre l’intégrité de la Démocratie. Ce n’était pas une idée individuelle. Ils ont fait la même chose dans dix grandes villes corrompues. Ils ont choisi les endroits où ils pouvaient le faire. Ils ont choisi des villes où ils ont des juges, des élus, et un shérif qui refusera d’exécuter une ordonnance du tribunal.

Ne pas inspecter des bulletins de vote de 700 000 personnes est stupéfiant.

Je ne sais pas si Biden est au courant ou non, je ne sais pas s’il décide ou combien est décidé pour lui.

Dans le Michigan, la secrétaire d’État n’a rien dit sachant que les votes sont envoyés en Allemagne par une société vénézuélienne ? Peut-être sont-ils incompétents, ou qu’ils ne veulent pas savoir. Vous pensez qu’elle est crédible ?

C’est honteux ce qu’ils ont fait aux citoyens du Michigan.

Si j’étais encore au gouvernement, il y aurait beaucoup de gens arrêtés à l’heure actuelle parce qu’il y a beaucoup de causes prouvables.

Autre chose : nous n’avons pas un seul procès qui a été rejeté. Aucun. C’est une Fake News. Des procès engagés par des personnes privées ont été rejetés, et à juste raison parce qu’ils n’avaient pas présenté de preuve. Trump, nous, n’avons aucun procès rejeté.

La censure est presque aussi dangereuse que la fraude.

  • 18h08 : voici la carte des procès et recomptages qui peuvent apporter la victoire à Trump (copie écran du tableau de la conférence de l’équipe des avocats de Trump) :


Sources:
Epoch Times
Dreuz

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Rudy Giuliani dénonce une « conspiration nationale » dans les villes démocrates pour voler les élections « Nous avons au moins un millier de témoignages. Nous en recevons tous les jours plus »

    1. Robert Davis

      La cour suprême pourrait trancher caque fois qu’ily a de telles fraudes, par exemple en Pennsylvanie le calcul est vite fait d’un côté 84.000 votes pour biden de l’autre 700.000 votes non contrôlés et donc attribués à Trump et le résultat est que Trump est élu. Idem partout ailleurs.

    2. LeClairvoyant

      LLe vol généralisé des votes et très difficile d’identifier et récupérer à 100 % si vous avez récupéré peut-être 12%; c’est peu.
      C’est comme si dans une vigne arrivent 3 000 étourneaux, et que vous détruisent 60% de la récolte. Le lendemain vous partez à la recherche des coupables, et sur les 3 000 voleurs vous trouverez qu’un petit nombre, mais vous avez la certitude qui a eu vol de la récolte.
      L’assurance doit vous indemniser, mais pas l’équivalent de la perte total.
      Dans ces élections volées par les démocrates, les juges doivent transférer au moins 25% des votes démocrates aux républicains pour les dédommager. Et surtout, pour punir la fraude généralisée, pour que les voleurs ne se bénéficient pas, du vol découvert, ni du vol caché.

    3. gb

      Le Clairvoyant
      Mauvais exemple que de prendre la vigne. 60% détruite par les étourneaux + 60% par le gel fin avril début mai + 60 % par la grêle en août. Résultat: les vignerons sont obligés de racheter des cuves pour rentrer la vendange de septembre car ils n’ont plus assez de citernes de stockage ….Et de rouvrir des comptes bancaires pour placer les indemnités de toutes sortes qui leur tombent dessus…

    4. Robert Davis

      Le parti « démocrate » n’est plus un parti politique mais une association de malfaiteurs, des gangsters comploteurs et préparant des vols et des hod up rien de moins. TRUMP FOR PRESIDENT.

    5. Robert Davis

      Le nombre de bulletins volés n’est pas si difficile à prouver car il ne sont pas pris un à une mais en asse, chaque témoignage représentant des milliers de votes volés. Quant aux machines à compter les votes de dominion elles représentent sûrement des dizaine de milliers ou plus chacune. De même pour les bureaux de votes d’où les démocrates avaient interdit l’accès aux inspecteurs républicains. Cela fait des millions de bulletins, pas 12%.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    418 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap