toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pour mieux vendre ses hijabs et burkinis, l’entreprise islamo-compatible Decathlon retire ses pubs de CNews en raison de “discours de haine”… colère et appels au boycott sur les réseaux sociaux


Pour mieux vendre ses hijabs et burkinis, l’entreprise islamo-compatible Decathlon retire ses pubs de CNews en raison de “discours de haine”… colère et appels au boycott sur les réseaux sociaux

Après le groupe Ferrero, Decathlon cède aussi au militantisme de gauche du collectif Sleeping Giants. La chaîne de magasins de sport va retirer ses publicités sur CNews pour Noël. 

Les Sleeping Giants l’ont eux-mêmes annoncé… Sur Twitter, ils ont déclaré que le groupe Décathlon retirait ses publicités de la chaîne de télévision CNews (groupe Canal+) pour Noël et songerait à le faire « pour tout 2021 ». Ce collectif citoyen – qui a pour but de retirer petit à petit les sources de revenus publicitaires de médias qu’il a identifiés comme des propagateurs de « haine » – a lâché que « l’orientation délétère de CNews ne pouvait plus être ignorée », relaye La Voix du Nord vendredi 20 novembre. Il est aussi écrit : « Parce que de plus en plus de marques ne veulent plus financer la propagation de ces discours. » Le groupe de magasins de sport a confirmé les faits : « Decathlon a bien retiré, en cette fin d’année, ces spots de la chaîne. »

Face à l’info, encore et toujours dans le viseur

Cette décision s’est notamment faite en réponse à la controversée émission Face à l’info où son chroniqueur star, Eric Zemmour, donne chaque jour son approche de l’actualité. Les propos du journaliste sont évidemment jugés comme étant des « discours de haine » par Sleeping Giants – qui s’en prend sans cesse aux médias qui véhiculeraient tous discours jugés racistes, sexistes, xénophobes, homophobes ou antisémites. Ce groupe de cyberactivistes s’est créé dès le lendemain de l’élection présidentielle américaine de 2016, dont Donald Trump était sorti gagnant. Il s’est depuis répandu en France, n’hésitant pas à s’en prendre au site d’informations de Robert Ménard et Dominique Jamet, Boulevard Voltaire ; mais aussi à Valeurs actuelles dont la ligne éditoriale serait « au niveau des pires blogs extrémistes de la Toile », et à CNews et Paris Première. L’année dernière, Sleeping Giants avait déjà frappé fort. Le groupe Ferrero avait ordonné à la chaîne Paris Première de ne plus diffuser ses publicités avant le passage d’Eric Zemmour à l’antenne, relaye La Voix du Nord.

Sur le même réseau social, de nombreux élus de droite ou d’extrême droite ont en réponse appeler à “boycotter” l’une des marques préférées des Français. Les députés LR Valérie Boyer et Éric Ciotti dénoncent la décision de l’enseigne, rappelant une polémique déclenchée après la mise en vente de burkinis en 2019.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Pour mieux vendre ses hijabs et burkinis, l’entreprise islamo-compatible Decathlon retire ses pubs de CNews en raison de “discours de haine”… colère et appels au boycott sur les réseaux sociaux

    1. Moka

      Merci .J ‘ ai pas envie de financer une entreprise qui fait la promotion pour cette fichu secte islamique. Zemmour ne fait que dire des évidences et vérités qui sautent aux yeux à propos de l ‘ islam. À moins d ‘ être aveugle ou de mauvaise foi, l ‘ islam est devenu un véritable fléau ( ce qu ‘ il a toujours été le cas ),même dans les pays mahométan .

    2. Robert Davis

      La haine c’est l’islam qui la propage en voulant dominer le monde, faire la guerre à toutes les religions et toux qui s’opposent à la dictature de l’islam. En tous cas je n’achèterai plus ni ferrero ni decathlon.

    3. Moka

      Non seulement la haine ce sont eux qui la propage mais leur comportent fait que de plus en plus de personnes haïssent l ‘ islam .Le dégoût de cette immonde idéologie islamique néfaste pour l ‘ humanité commance peu à peu à ouvrir les yeux sur la réalité de cette secte mahométane.

    4. Robert Davis

      La haine c’est l’islam et ceux qui le soutiennent par avidité comme decathlon et ferrero qui la propagent et si j’ai un conseil à donner à ces profiteurs c’est de la fermer car ils ne trompent personne avec leurs stupides pretextes.

    5. M. Le Clercq

      Et a part quelques rares sites comme celui celui ci qui ose dire ce qui se passe par ici et dans toute l’europe comme centre du mondialisme avec d’innombrables viols et autres agressions sordides partout pour les femmes pour le fait de porter une jupe ou une jolie robe ? Et quand aux informations passées à la trappe de touts les autres faits divers et la suite qui consiste le plus souvent les auteurs pris en flag sont relachés souvent aussitot.
      Et ce qu’on pretend taire sans cesse a savoir, les origines ethno-culturelles des agresseurs, LE grand tabou politico-médiatique …

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    600 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap