toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Mulhouse: Des tags antisémites sur les murs de la cité


Mulhouse: Des tags antisémites sur les murs de la cité

Image à la une: Des inscriptions antisémites sur la façade de la mairie d’Heiligenberg, en Alsace, le 12 mars 2019. 

Depuis une quinzaine de jours, certains murs de la cité du Bollwerk sont couverts de tags à la bombe aérosol. Des tags parfois à connotation sexuelle, mais le plus souvent antisémite. Une enquête est en cours et la Licra va saisir cette semaine le procureur de la République.

L’affaire est prise très au sérieux à Mulhouse et une enquête est en cours. Les premiers tags remontent à il y a une quinzaine de jours. C’est le mur de la tour du Bollwerk qui a a été visé avec un dessin à la bombe rouge et une inscription : « Covid 25 ». Le dessin avait été rapidement recouvert de peinture par les services de la ville. Quelques jours plus tard, ce même mur a à nouveau été visé. Cette fois, l’inscription à la bombe de peinture noire était clairement antisémite et dans un français approximatif avec des fautes d’orthographe. La semaine dernière encore, un des murs d’entrée du bâtiment Grand Rex a également été tagué, avec une inscription à caractère antisémite.

Ce week-end, la même inscription a fait son apparition près de la rue Jean-Mieg, toujours dans le quartier Montaigne. L’inscription faite sur un mur en pierre, devrait être rapidement nettoyée par les services de la ville. Paul Quin, l’adjoint chargé de la sécurité, confirme qu’effectivement, « des inscriptions apparaissent sur certains murs de la cité.

L’affaire est prise très au sérieux. La ville a déposé plainte et une enquête est en cours. Il y aura notamment des comparaisons faites au niveau des écritures avec d’autres tags et notamment ceux qui sont apparus lorsque nous avons mis en place les panneaux autour du centre-ville rappelant l’obligation du port de masque ».

La Licra section Mulhouse va saisir le procureur

Du côté de la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l‘antisémitisme), la section locale de Mulhouse par la voix de son avocat, Me Rodolphe Cahn, s’inquiète. Dans un communiqué elle s’émeut, « qu’une fois de plus des odieux tags antisémites souillent les murs de Mulhouse. Une fois de plus, des individus n’hésitent à exprimer leurs haines. La LICRA section Mulhouse en appelle aux pouvoirs publics, une fois de plus, pour les rechercher et traduire devant les tribunaux. La période sanitaire que nous traversons ne doit pas permettre aux plus bas instincts de s’exprimer, rien ne peut justifier tant de haine ». L’avocat saisira cette semaine le procureur de la République.

Source DNA
 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Mulhouse: Des tags antisémites sur les murs de la cité

    1. Robert Davis

      Encore la plaie ouverte de la Palestine Occidentale reprise à moitié par les juifs:si le travail avait été fait entièrement çàd les falestiniens expulsés en jordanie, il y a longtemps qu’on n’en parlerait plus. netanyaMOU est vraiment une andouille incapable qui ne connais rien à la grande politique, il ne connait que la politique politicienne qui lui permet de rester au pouvoir.Tant qu’il y aura des falestiniens en Judée/Samarie il ne faut espérer aucun répit ni pour Israel ni pour les juifs car les arabes espèrent lasser Israel. Une fois expulsés ils n’auront plus l’espoir de prendre la Palestine Occidentale t cesseront leur harcèlement. Toutes les nations font cela. Ont-ils tous tort? on voit bien que la méthode juive ne marche pas.,IL FAUT ALLER JUSQU AU BOUT DE LA DEMARCHE.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    133 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap