toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Malgré trois demandes d’expulsion, l’imam pakistanais clandestin jugé pour “apologie du terrorisme” est toujours en France… que fait Darmanin ???


Malgré trois demandes d’expulsion, l’imam pakistanais clandestin jugé pour “apologie du terrorisme” est toujours en France… que fait Darmanin ???

Luqman H. aurait tout fait pour rester dans le pays malgré les demandes d’expulsion, alors qu’il avait rejoint la France clandestinement en 2015.

Il aurait pu rester en France encore longtemps s’il n’avait pas diffusé des messages récemment sur les réseaux sociaux. Luqman H., un Pakistanais de 33 ans, comparaît ce jeudi 26 novembre devant le tribunal judiciaire de Pontoise pour « apologie du terrorisme avec l’utilisation d’un réseau de télécommunications ». Dans ses vidéos, l’imam fait référence aux caricatures de Charlie Hebdo, précisant que « les fidèles musulmans sont prêts à se sacrifier pour le prophète » et qu’il était prêt à « envoyer les mécréants en enfer », rapporte BFM TV.

Mais le cas de cet imam de Villiers-le-Bel ne se cantonne pas à cette simple accusation d’apologie du terrorisme. Selon Le Figaro, Luqman H. traîne un lourd passif derrière lui. Arrivé en France illégalement en 2015 depuis la Hongrie, il est sommé de rejoindre ce pays. Mais la Cour européenne des Droits de l’Homme interdit son transfert. L’année suivante il dépose une demande d’asile, une nouvelle fois refusée et reçoit une première OQTF (obligation de quitter le territoire français). Il doit alors partir sous quinze jours, mais sans avoir laissé d’adresse, impossible de le retrouver. Deux ans plus tard, le voilà de retour dans le Val-d’Oise où il fait une demande de titre de séjour. Celle-ci est encore refusée et une nouvelle OQTF est prononcée.

Il risque sept ans de prison

Mais comme le racontent nos confrères du Figaro, l’imam fait appel devant le tribunal administratif et la Cour d’appel. Les deux appels sont rejetés, mais la procédure devant le tribunal administratif ayant duré plus d’un an, le centre de rétention administrative ne peut pas l’accueillir.

Il aura donc fallu attendre des messages sur les réseaux sociaux afin qu’une troisième OQTF soit prononcée. Dans le contexte des dernières semaines et les attentats de Conflans-Sainte-Honorine et de Nice, ses excuses ne suffiront sans doute pas cette fois-ci. En détention provisoire depuis le 12 novembre, il encourt en plus de son OQTF une peine de prison de sept ans et 100 000 euros d’amende. Selon Le Figaro, ce genre de situation explique pourquoi seulement moins de 15 % des obligations de quitter le territoire sont effectives.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Malgré trois demandes d’expulsion, l’imam pakistanais clandestin jugé pour “apologie du terrorisme” est toujours en France… que fait Darmanin ???

    1. doudou

      nos dirigeants sont trop mous et laxistes envers les ennemis de la france, comme cet imam paquistanais qui se complait à faire l’apologie du terrorisme,et se trouve si bien dans le pays,qu’il s’y incruste ,foutez ces sauvages hors du territoire ils ne sont là que pour nous pourrir la vie.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    710 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap