toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le président Donald Trump déclare que les élections de 2020 ont violé la Constitution américaine


Le président Donald Trump déclare que les élections de 2020 ont violé la Constitution américaine

Le président Donald Trump a affirmé dans une série de nouveaux tweets que les élections de 2020 avaient violé la Constitution américaine.

Trump, un républicain en lice pour un deuxième mandat, a lancé les tweets le 15 novembre, lorsqu’il a écrit: «De nombreuses affaires judiciaires déposées dans tout le pays ne sont pas les nôtres, mais plutôt celles de personnes qui ont vu d’horribles abus. Nos grandes affaires montrant l’inconstitutionnalité de l’élection de 2020 et l’indignation des choses qui ont été faites pour changer le résultat, seront bientôt classées!

Le 16 novembre, le président a pris pour cible deux États du champ de bataille et la façon dont les responsables y ont organisé les élections.

Trump a répété les affirmations selon lesquelles les observateurs républicains du scrutin n’avaient pas été autorisés à observer le décompte des voix en Pennsylvanie, dont il avait remporté les 20 voix électorales en 2016. Trump est derrière le challenger Joe Biden dans l’État de Keystone par environ 69000 voix, soit 1%.

Trump a ensuite continué en critiquant le recomptage de la Géorgie.

«Le faux recomptage en Géorgie ne signifie rien car ils ne permettent pas que les signatures soient examinées et vérifiées. Brisez le décret de consentement inconstitutionnel! » il a écrit.

La Géorgie est entrée dans un règlement juridique après que les démocrates aient déposé une plainte contestant les procédures de vote par correspondance de l’État, accusant les responsables de ne pas normaliser la manière dont ils informeraient les électeurs que leur vote par correspondance avait été rejeté.

L’accord a vu le secrétaire d’État et le Conseil des élections de la Géorgie accepter d’informer les électeurs par e-mail, téléphone et courrier dans les trois jours, ou le jour ouvrable suivant au cours des onze jours avant le jour du scrutin, si leurs bulletins de vote étaient rejetés. Les électeurs ont alors eu la possibilité de «guérir» ou de réparer leurs bulletins de vote.

« Ce règlement donnera aux Géorgiens la tranquillité d’esprit que leurs votes seront comptés et qu’ils ne perdront pas leur voix à cause des lois électorales étatiques défectueuses », a déclaré la présidente du Comité de campagne du Congrès démocrate Cheri Bustos dans un communiqué à l’époque.

Le secrétaire d’État de Géorgie, Brad Raffensperger, un républicain, a récemment déclaré que Trump déformait le décret de consentement. Les greffiers électoraux de Géorgie doivent vérifier les signatures en vertu de la loi de l’État, a-t-il déclaré.

Cependant, si les greffiers croient que les signatures ne correspondent pas, ils ne peuvent pas rejeter catégoriquement les bulletins de vote. Ils doivent demander un examen à deux autres greffiers, greffiers adjoints ou greffiers absents. À moins qu’une majorité de ceux qui examinent les signatures conviennent qu’elles ne correspondent pas, le bulletin de vote ne peut être rejeté.

La campagne de Biden n’a pas répondu à une demande de commentaire.

Biden, le candidat démocrate à la présidentielle, a déclaré la victoire aux élections plus tôt ce mois-ci après que de nombreux organes de presse aient projeté qu’il avait remporté plus de 270 votes électoraux.

Trump et sa campagne contestent les résultats dans des États du champ de bataille comme la Pennsylvanie, et au moins un État, la Géorgie, procède à un recomptage.

Source Epoch Times

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Le président Donald Trump déclare que les élections de 2020 ont violé la Constitution américaine

    1. Zanaroff

      Virez moi ces démocrates. Ils ont assez fait de mal. Ils ont foutu le bordel pendant 8 ans partout où ils sont passés. Trump est un homme qui aime son peuple et le peuple lui rend bien. Mettez ces tricheurs au trou. Ils existent de vrais journalistes qui disent la vérité. Virez les menteurs. depuis quand les voleurs et les tricheurs remportent la victoire. ils sont disqualifiés. Virez moi ces merdes

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    648 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap