toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le piège anti-flic de l’extrême gauche: 37 policiers blessés dont 1 lynché, barricades, magasins attaqués, véhicules incendiés… la “Marche des libertés” dégénère à Paris


Le piège anti-flic de l’extrême gauche: 37 policiers blessés dont 1 lynché, barricades, magasins attaqués, véhicules incendiés… la “Marche des libertés” dégénère à Paris

Plusieurs policiers ont été violemment agressés et roués de coups en fin de manifestation ce samedi soir à Paris. L’un a été lynché alors qu’il était tombé au sol.

Des vidéos montrent l’agression particulièrement violente de plusieurs policiers sur la place de la Bastille vers 18h30, durant la dispersion de la manifestation contre la loi « sécurité globale » à Paris.

Sur ces images choquantes, ces policiers, qui sont affectés à la Direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) font face à des émeutiers. Devant leur agressivité, ils décident de se replier et sont alors attaqués. Au moins deux policiers tombent au sol. L’un est littéralement lynché, recevant de multiples coups de pied.

Il finit par arriver à se dégager avec l’aide de plusieurs de ses collègues. Les agresseurs au visage dissimulé sont vêtus de noir, certains portent un masque, d’autres ont des bâtons. « Alors petite salope (…) on l’a baisé ton collègue », hurle l’un des auteurs de ce passage à tabac.

37 blessés au moins du côté des forces de l’ordre

Le policier lynché au sol a au moins trois dents cassées. Des photos du visage de la victime ont été diffusées par Linda Kebbab, déléguée national du syndicat Unité SGP Police FO.

Un autre fonctionnaire a reçu un pavé en pleine tête durant les violences. La visière de son casque a été brisée et il a une dent cassée. Des CRS ont également été la cible d’un jet de cocktail Molotov.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin donne ce samedi soir un bilan d’au moins 37 blessés du côté des policiers et des gendarmes, durant les manifestations ce samedi, dont 23 à Paris.

Une soixantaine de policiers et gendarmes ont été blessés et 81 personnes ont été interpellées samedi lors des manifestations contre le texte “Sécurité globale” et les violences policières, selon un bilan du ministère de l’Intérieur.

62 blessés ont été enregistrés parmi les forces de l’ordre (39 en province et 23 à Paris), a précisé dimanche le ministère de l’Intérieur.

Sud Ouest

A Paris, des affrontements ont opposé manifestants et forces de l’ordre place de la Bastille. 46 personnes avaient été interpellées à 19h45. […] Le parquet de Paris a annoncé vers 19 heures avoir placé 27 personnes en garde à vue.

Vosges Matin

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 12 thoughts on “Le piège anti-flic de l’extrême gauche: 37 policiers blessés dont 1 lynché, barricades, magasins attaqués, véhicules incendiés… la “Marche des libertés” dégénère à Paris

    1. franck

      A Paris
      Quand un amour fleurit,
      Ça fait pendant des s’main’s
      Deux coeurs qui se sourient,
      Tout ça parce qu’ils s’aim’nt
      A Paris.

      Au printemps
      Sur les toits, les girouett’s
      Tourn’nt et font les coquett’s
      Avec le premier vent
      Qui passe indifférent,
      Nonchalant,

      Car le vent,
      Quand il vient à Paris
      N’a plus qu’un seul souci,
      C’est d’aller musarder
      Dans tous les beaux quartiers
      De Paris

      Le soleil
      Qui est son vieux copain,
      Est aussi de la fête
      Et comm’ deux collégiens
      lls s’en vont en goguett’
      Dans Paris.

      Et la main dans la main,
      Ils vont sans se frapper
      Regardant en chemin,
      Si Paris a changé.

      2.Y’a toujours
      Des taxis en maraud’
      Qui vous chargent en fraude,
      Avant le stationn’ment,
      Où y’a encor’ l’agent
      Des taxis.

      Au café
      On voit n’importe qui,
      Qui boit n’importe quoi,
      Qui parle avec ses mains,
      Et qu’est l’à depuis l’ matin,
      Au café

      Y’a la Seine,
      A n’importe quelle heure
      Elle a ses visiteurs
      Qui la r’gard’nt dans les yeux,
      Ce sont ses amoureux
      A la Seine.

      Et y’a ceux,
      Ceux qui ont fait leur lit,
      Près du lit de la Seine,
      Et qui s’ lav’nt à midi
      Tous les jours de la s’main’
      Dans la Seine.

      3.Et les autres,
      Ceux qui en ont assez,
      Parc’ qu’ils en ont vu d’ trop
      Et qui veul’nt oublier,
      Alors ils s’ jett’nt à l’eau,
      Mais la Seine

      EII’ préfère
      Voir les jolis bateaux
      Se promener sur elle,
      Et au fil de son eau,
      Jouer aux caravell’s,
      Sur la Seine !

      Les ennuis,
      Y’en a pas qu’à Paris,
      Y’en a dans l’ monde entier,
      Oui, mais dans l’ monde entier,
      Y’a pas partout Paris,
      V’là l’ennui…

      A Paris,
      Au quatorze Juillet
      A la lueur des lampions,
      On danse sans arrêt,
      Au son d’ l’accordéon,
      Dans les rues.

      Depuis qu’à Paris, on a pris la Bastille,
      Dans tous les faubourgs,
      Et à chaque carr’four,
      Il y a des gars, et il y a des fill’s
      Qui sur les pavés,
      Sans arrêt, nuit et jour,
      Font des tours,
      Et des tours,
      A Paris.

    2. c.i.a.

      Ces idiots de gauchistes antifas, c`est eux non, qui ont voté Macron pro-racailles, pro-islam, pro-immigration, touts les lubies suicidaires de la gauche.

    3. BELLITY

      37 policiers dont un lynché : ça ne doit pas être si grave puisque nos intellectuels Griezman et Mbappé ne se sont pas indignés et n’ont pas eu mal à la France !

    4. makico makico

      Vous parlerez de lynchage quant on commencera a les pendre aux lampadaires.

      Pour l’instant, parlez de 37 bousculé et d’un passage a tabac.

      Mérité. Enfin tout ca c’est du théâtre, mais j’apprécie le spectacle;

    5. M. Le Clercq

      Bon il semble y en avoir bien plus et des deux cotés comme dab avec ces mysterieux individus encagoulés jamais arrétés aussi bien que dans les zones de non droit les marchands de mort … A 15 ans j’ai du manifester pour je ne sais quelle reforme débile et comme tous ceux qui etais la y compris des plus jeunes encore on a eté copieusement gazés et avec la sortie de camions bananisés et « encadrés » de ces « encagoulés casseurs « frappant et cassant en toute impunité eux …pour accuser les lyceens eux baratinés par les cosaques …) Du grand classique des d2 enfumages complementaires en regle je ne vois jamais ce genre de commentaire ou vite censurés par les en-nazillés du bulbe ….

    6. alauda

      J’ai fait une seule de manif en tête de cortège, une manif d’étudiants.

      A un moment, un policier avec un talkie walkie est venu nous parler. C’était du théâtre. Je jouais le rôle de la famille du mort virtuel pour fournir en cigarettes ceux qui devant portaient un cercueil en carton. Bon, le policier gradé me dit qu’il a du grabuge en fin de manif, qu’une manif peut être dangereuse… Bah, ma foi, mon bon monsieur, regardez juste derrière, la classe est bien rangée, il y a même un cordon sanitaire et des distances de sécurité, ce qu’il se passe au bout du serpent – toutes les facultés étant descendues, le cortège s’étalait sur un bon km – n’est pas de notre responsabilité. Là-dessus, le policier, peut-être un gradé, nous a salué courtoisement.

      Le lendemain, on apprenait dans les journaux qu’une bande d’excités avait commis des dégradations en fin de cortège. C’est toujours comme ça. Les gens équilibrés s’éclipsent avant que cela ne dérape.

      J’en garde un excellent souvenir, d’autant que la fréquentation de jeunes étudiants à cette occasion m’a motivée à reprendre des études.

    7. Robert Davis

      makiko macaque: vous dites vraiment des âneries, vous etes payés pour ça ou ça vous vient naturellement? en tous cas pour mettre au pas ces maudits gauchistes il faut leur faire des centaines de morts mais pour ça il faut que l’andouile en chef,macron déguérpisse. MARINE PRESIDENTE.

    8. Michel Boissonneault

      il faut que les honnêtes personnes travaille avec les forces de l’ordre car les casseurs nuisent a tout les manifs et cause juste donc si il y a un antifa qui vandalise un commerce alors il faut que 2 , 3 , 4 ou plus de personne maitrise le salaud et ensuite la police aura pas le choix de faire son arrestation donc de suivre les procédures , d’ouvrir un dossier , le geste soit étudier par un procureur bref même si l’antifa est payer par l’équipe de macron pour tout détruire alors le système ne pourra pas le cacher

    9. M. Le Clercq

      Pas d’amalgame SVP ! mais Il faut avoir le courage aussi de voir les faits et ne pas confondre la plupart des policiers et gendarmes integres avec quelque sinistres individus qui sévissent et qui méritent signalement à l’IGPN comme « casseurs  » abusant de leur prérogative d’autorité publique selon CP 432 1 et 4

      A cet égard , sont attestés des nombreux témoignages comme j’avais pu le constater de visu , dans ma prime jeunesse avec la seule vulgaire manif scolaire ou j’avais cru devoir m’associer connaissant mal cette mouvance chiasseuse
      le compte en question parait etre suspendu par Twitter mais à ete vu par des nombreux internautes il se peut qu’elle n’apparaisse pas ce qui eet mauvais signe alors merci de la faire partager et la encore aucune personne responsable ne peut etre contre des forces l’ordre comme garante de l’execution de la loi !
      https://twitter.com/i/status/1274253664601989122

    10. Slam

      La marche des dégénérés.
      Black bloks, antifas, indhygiénistes, islamistes, mélenchonistes, autainistes, racistes, fascistes casseurs, assassins.

    11. Slam

      Obono très active sur Twitter, inconditionnelle insurrectionnelle, incapable d’aligner trois mots correctement, pourtant haineuse hyper active,

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1.2K Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap