toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

France : 8132 fichés S dont 4111 étrangers. Ca va durer longtemps ce cirque ? La vie des Français ne vaut rien ?


France : 8132 fichés S dont 4111 étrangers. Ca va durer longtemps ce cirque ? La vie des Français ne vaut rien ?

Selon le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, 8132 individus seraient, à ce jour, inscrits au FSPRT (Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste).  

Sur ces 8132, 4111 seraient des étrangers et l’on peut se demander ce qu’ils font encore en France ?

Surtout les 851 qui, toujours selon lui, seraient des immigrés clandestins en situation irrégulière et fichés pour radicalisation à caractère terroriste ?

Surtout, encore, que sur ces 851, et toujours selon lui, 661 de ces immigrés clandestins, donc en situation irrégulière, font l’objet d’un « OQTF » (Obligation de Quitter le Territoire Français). Pourquoi n’ont-ils pas été encore expulsés et, surtout, pourquoi ne les expulse-t-il pas ?

Autre question, sans réponse : sur les 4021 « Français », inscrits au fichier FSPRT, combien sont employés dans un secteur sensible actuellement ? Combien sont parvenus à s’infiltrer ?

Michel Mathieu, patron de « Sécuritas France » l’avait confirmé en 2015 : « Plusieurs cas d’infiltration ces six derniers mois dans des sociétés de sécurité, dont la mienne « Sécuritas ».

Posez-vous la question ? Pourquoi, et dans quel but, des « Fichés S » envisageraient-ils d’intégrer des sociétés de sécurité ?

Par exemple, il y a environ 5000 agents de sécurité dans les aéroports parisiens, en plus des forces de l’ordre. Ils assurent le contrôle des personnels, des passagers et des bagages. Leur recrutement est soumis à une procédure très stricte et à trois enquêtes des services de police mais, sur ces 5000 agents, environ 300 sont des personnels de l’ADP (Aéroports de Paris) et possèdent le « badge rouge », délivré pour 3 ans, leur permettant d’accéder sans aucun contrôle (on peut le constater dans tous les aéroports) dans les zones de sécurité les plus sensibles.

Théoriquement un « Fiché S » ne devrait pas pouvoir s’infiltrer parmi ces agents mais qui peut l’empêcher de se vêtir d’une tenue et de subtiliser, même par la force et la violence, l’un de ces badges lui permettant ainsi d’accéder sans difficulté dans l’une de ces zones très sensibles ?

Dans la SNCF et la RATP en revanche il était impossible de savoir si un membre du personnel était « Fiché S ». Est-ce possible aujourd’hui ?

Un agent assermenté, appartenant à un service de sécurité armé, ou employé à un poste d’aiguillage, ou à la conduite d’un train, pouvait être « Fiché S » sans que l’employeur en ait connaissance. Est-ce encore possible ?

(Depuis l’application de « l’état d’urgence » les « fichés S » sont signalés à ces entreprises et des mesures ont déjà été prises contre certains agents de sécurité notamment. Surtout ceux qui sont armés et qui se voient retirer leur port d’arme et muter vers d’autres services.)

Ces agents « Fichés S » ne peuvent être licenciés (des procédures de licenciement peuvent cependant être engagées) mais seulement mutés vers d’autres postes moins sensibles.

Il est interdit à un employeur de refuser un emploi en raison de l’appartenance à une ethnie ou à une religion, et il lui est impossible de licencier un employé qui montrerait des signes de dangerosité, de menace et même de radicalisation, au sein de l’entreprise, car cela ne constitue pas en soi un motif de renvoi, ni d’ailleurs le fait d’être « Fiché S » par la DGSI.

Depuis des années les maires réclament la liste des « Fichés S » radicalisés résidents dans leurs communes.

Les derniers attentats ne concernent pas des « Fichés S » pour radicalisation à caractères terroristes, mais des « migrants », toutefois que l’on ne s’étonne pas si demain, ou un prochain jour, nous sommes de nouveau les victimes d’un attentat meurtrier commis par l’un de ces 851 « dangers pour la France » !

N’oublions pas que l’ex-premier ministre, Manuel Valls, avait indiqué que nous risquions un attentat par armes chimiques ou bactériologiques, ou même les deux !

(Par arrêté du 14 novembre 2015, le service de santé des armées avait reçu instruction de distribuer du sulfate d’atropine, contre-poison utilisé lors d’attaques chimiques.) 

Est-ce toujours d’actualité ?

© Manuel Gomez pour Dreuz.info.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “France : 8132 fichés S dont 4111 étrangers. Ca va durer longtemps ce cirque ? La vie des Français ne vaut rien ?

    1. Cyrano

      EST CE TOUJOURS D’ ACTUALITÉ ?
      Bien évidement, quelle drôle de question. N’importe quel martien arrivant pour la première fois en France peut le constater.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    308 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap