toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

États-Unis : un sondage montre que Trump aurait atteint au moins 311 grands électeurs avec une couverture équilibrée de l’élection par les médias


États-Unis : un sondage montre que Trump aurait atteint au moins 311 grands électeurs avec une couverture équilibrée de l’élection par les médias

Les efforts des médias progressistes [liberal] pour cacher aux électeurs les scandales liés à Joe Biden et enterrer les bonnes nouvelles concernant l’administration Trump ont coûté l’élection au président, selon deux nouveaux sondages.

Si les électeurs avaient été au courant des questions problématiques qui tournent autour du démocrate et de certains des succès de la Maison Blanche sous Trump, notamment les accords de paix au Moyen-Orient, la croissance de l’emploi et l’indépendance énergétique, suffisamment de personnes se seraient détournées de Biden pour donner à Trump 311 votes électoraux, plus qu’assez pour gagner [270], ont révélé les sondages.

S’en prenant aux médias, Brent Bozell, fondateur du Media Research Center, a déclaré : “S’ils avaient fait leur travail, Donald Trump aurait gagné l’élection.

Bozell a ajouté : “Ce n’est pas un hasard, ce n’est pas une coïncidence”.

De plus les médias avaient un partenaire en Twitter, qui, selon Bozell, a censuré Trump, sa campagne ou des membres de sa famille 262 fois au cours de la fin de la campagne. L’équipe de Biden ne l’a jamais été.

Dans un sondage réalisé pour MRC par McLaughlin & Associates, un nombre suffisant d’électeurs de Biden auraient changé leur vote s’ils avaient été au courant du scandale financier de son fils Hunter pour donner la victoire à Trump. Dans ce sondage, 4,6 % des électeurs de Biden ont déclaré qu’ils ne l’auraient pas choisi s’ils avaient été au courant de l’affaire de l’argent de son fils en Chine.

Dans le second, réalisé par la société de sondage pour la MRC, 17% des électeurs se seraient détournés de Biden s’ils avaient été au courant des scandales de Biden et des réussites de Trump.

Un sondage réalisé auprès des électeurs des principaux États du champ de bataille, à savoir l’Arizona, la Géorgie, le Michigan, le Nevada, la Caroline du Nord, la Pennsylvanie et le Wisconsin, a révélé qu’il y avait suffisamment d’électeurs de la circonscription de Biden qui changeaient de camp pour donner la victoire à Trump dans chaque État. Le sondage ne part pas du principe que les électeurs quittant Biden se tourneraient vers Trump, ce qui montre à quel point ces courses étaient serrées.

Le groupe de Bozell a critiqué les médias pendant les années Trump, et pendant l’élection, il a déclaré que la presse avait caché ou occulté des rapports sur les allégations d’agression sexuelle contre Biden, l’affaire Hunter Biden, et les scorecards montrant que la colistière, la sénatrice Kamala Harris, est le membre la plus à gauche [liberal] du Sénat.

L’enquête de la société de sondage a également révélé que jusqu’à la moitié des partisans de Biden ne connaissaient pas les principales réussites de Trump, notamment la récente croissance économique et le programme d’accélération de la mise au point de vaccins contre les coronavirus, appelé “Operation Warp Speed”.

“Il aurait gagné 311 votes électoraux. Autrement dit, et regardez la dernière diapositive, c’est le chiffre qui est stupéfiant : 17% des électeurs de Biden n’auraient pas voté pour Joe Biden s’ils avaient eu connaissance d’au moins une de ces huit histoires. Pensez-y un instant. Donald Trump aurait gagné toutes les courses serrées en Amérique. Sur les six courses disputées, il aurait gagné chacune d’entre elles. Et vous auriez eu au moins 311 votes électoraux”, a déclaré M. Bozell.

Il a exhorté les républicains et les conservateurs à se détourner des médias de masse et à s’informer sur les réseaux sociaux. “Nous devons abandonner les médias d’information nationaux”, a-t-il déclaré lors d’un appel aux dirigeants conservateurs.

Mais il a ajouté que les réseaux sociaux pourraient ne pas être accueillants, citant les efforts de Facebook et Twitter pour limiter les voix des conservateurs.

Washington Examiner

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “États-Unis : un sondage montre que Trump aurait atteint au moins 311 grands électeurs avec une couverture équilibrée de l’élection par les médias

    1. LeClairvoyant

      Rien que ces chiffres, montrent que les machines à compter les votes ont transférés un nombre de votes républicains, aux démocrates juste pour pirater les élections à Donald Trump.

    2. M. Le Clercq

      On touche à deux aspects du probleme qui mene au retour d’une nouvelle forme de nazisme avec ses conséquences tragiques :
      Le premier point est la puissance de la propagande , des mensonges de toute forme et donc de nombreux merdias qui les véhiculent de tous temps depuis que des tyrranneaux fils de la confusion ont compris toute la puissance de cette machine devenue diabolique du fait des ambivalence de la dialectique des fourbes .
      D’autre part le manque de recul et d’une vraie culture accompagnée de la recherche de la vertu de la vérité et de la justice remplacée par une folie consumériste forcenée d’une génération d’envieux arrivistes prets a toutes les magouille pour eriger leurs goinfrerie et leur perversions en norme .
      Ce qu’on voit aux USA n’est qu’une petiet partie d’une banquise de corruption qui menace d’engloutir le monde occidental y compris ceux qui prechent dans ce sens avec cet individu et ses cohortes .
      Regardez la premiere mesure préchée par  » bide » augmenter l’immigration alors que le pays est déja en faillite pour des trilliards de dette et qu’on est plus à l »époque ou il suffisait de lancer une casquette pour trouver des millions de petrole au texas … La vérité est ailleurs et la réponse dans la quete de la vérite elle meme en chacun a reconquérir et non dans le déni de ces masses d’idiots utiles a leur propre perte et annihilation ( comme par ici !)

    3. Robert Davis

      Ce que dit M. Bozell est logique la majorité des gens ne savent pas réfléchir par eux mêmes et ne se rendent pas compte en particulier que Trump défend la démocratie, la lierté des gens et pas seulement sa candidature.

    4. Robert Davis

      Mon commentaire a été éffacé une première fois merci au serveur! Trump défend la démocratie biden et les gauchistes-mondialistes et escrocs qui se sont emparés du parti démocrate veulent instaurer le totalitarisme du communisme et de mondialisme, le nouvel ordre mondial du type hitlérien.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    280 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap