toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

De l’islamo-gauchiste à l’antisémitisme : Alice Froussard, cette journaliste gauchiste de RFI qui propage les pires clichés antisémites « quand vous buvez ce vin, vous buvez le sang du peuple palestinien »


De l’islamo-gauchiste à l’antisémitisme : Alice Froussard, cette journaliste gauchiste de RFI qui propage les pires clichés antisémites « quand vous buvez ce vin, vous buvez le sang du peuple palestinien »

Alice Froussard n’en est pas à son coup d’essai en matière de désinformation et de fake news dans le seul but de faire passer au grand public sa détestation d’Israël, mais aussi des Juifs. Cette fois, elle n’hésite pas à diffuser l’un des pires clichés antisémites du Juif buveur de sang. Elle a tweeté fièrement « quand vous buvez ce vin, vous buvez le sang du peuple palestinien » reprenant à son compte ce vieux cliché nazi…

Voici un copie d’écran de son tweet (au cas où elle l’effacerai dans les prochaines heures) :


« Quand vous buvez ce vin, vous buvez le sang du peuple palestinien » : les propos d’un Palestinien rapportés par la correspondante de cette radio du service public RFI évoquent les accusations moyenâgeuses contre les Juifs.

Alice Froussard, la correspondante de RFI à Ramallaha pourtant choisi son camp. Elle a réalisé un reportage à Psagot en recueillant uniquement l’avis de Palestiniens unanimement hostiles aux Israéliens et au soutien que leur apporte l’administration américaine.

Parmi les trois Palestiniens interviewés dans le reportage, il y a le témoignage d’Abdel Jawab Saleh, ancien maire du village d’Al-Bireh proche de Psagot :

« C’est notre terre, avant même que les États-Unis aient été créés ! Vous voyez les pins là bas ? Je les ai plantés de mes propres mains, s’énerve-t-il. Ce n’est pas seulement un souvenir, c’est un acte, une connexion, c’est ma vie. Et on veut dire aux Américains : “quand vous buvez ce vin, vous buvez le sang du peuple palestinien” ! »

Ces allégations sur l’exploitation et la dépossession des Palestiniens ne cadrent pas avec la réalité, qui est bien plus complexe.

En 1776, lors de l’indépendance américaine, il n’y avait pas de territoire palestinien. La terre appartenait aux Ottomans, qui ont suivi et précédé d’autres puissances.

Et puis il y a des employés palestiniens au vignoble de Psagot.

Selon cet article de 2017, le vignoble de Psagot employait à cet époque 7 Palestiniens.

Un autre article de 2013 citait le cas de Hiba Abu Shusheh, une employée palestinienne du vignoble qui nourrissait ainsi seule ses jumeaux : « Pour elle, travailler dans une implantation est simplement une question de survie. ».

« Une travailleuse palestinienne dans un vignoble appartenant à un colon en Cisjordanie », photo illustrant l’article de 2013 sur Psagot.

Autre exemple : Jamil Jahaleen, un Bédouin qui gagnait l’équivalent de 1.400 dollars en 2017 (bien davantage que ce qu’il aurait pu gagner auprès d’employeurs palestiniens). Lui se disait « heureux de son travail, et ses employeurs veulent juste vivre en paix. ».

Nous ne disons pas que tous les Palestiniens seraient d’accord de travailler à Psagot, ni que des considérations financières ne peuvent pas peser dans leurs choix. Mais ces exemples démontrent qu’il eût été possible, même sans aller jusqu’à interviewer des Israéliens, de trouver des Palestiniens représentant des opinions diverses.

Mais passons sur les arguments rationnels.

Quand M. Saleh lie le vin de Psagot au sang des Palestiniens, voilà le genre d’images qu’il évoque :

Ce dessin a été publié dans un journal qatari (al Raya) en 2018. Sur les gobelets, les inscriptions « massacres » et « le peuple palestinien ». L’amalgame Israélien = Juif est on ne peut plus clair.

Au moyen-âge en Europe, l’accusation de crime rituel (en anglais « blood libel » avec une référence directe au sang) consistait à répandre le bruit que les Juifs tuaient des petits enfants chrétiens pour boire leur sang. On incitait ainsi la population à se « venger » en déclenchant des massacres contre les Juifs.

A l’époque contemporaine, beaucoup de vieux thèmes de l’antijudaïsme chrétien ont été récupérés par les antisémites du monde arabo-musulman.

Le dessin du Qatar en est un exemple.

Les propos du Palestinien interviewé sur RFI en sont un autre.

Au moyen-âge, on diabolisait les Juifs su des bases souvent religieuses; aujourd’hui, on diabolise l’Etat juif. Même si l’accusation est au sens figuré (il n’est pas dit qu’il y a du sang véritable dans le vin, mais on allègue que ceux qui le fabriquent exploitent et oppriment violemment les Palestiniens jusqu’à faire couler leur sang), la violence « vengeresse » peut retomber sur les individus juifs qui vivent dans les pays où se trouvent les auditeurs de RFI.

Que de tels propos incitatifs se retrouvent, sans commentaire, à l’antenne d’une radio publique française, interroge.

Ce d’autant qu’Alice Froussard est la journaliste qui était déjà à l’origine d’une information fausse au printemps de cette année. Elle avait alors relayé les accusations de l’organisation B’Tselem qui assurait qu’Israël avait détruit des tentes érigées par les Palestiniens pour soigner les victimes du Covid.

La journaliste avait fait l’impasse sur un démenti israélien pourtant émis plusieurs jours avant la rédaction de son reportage. InfoEquitable avait dénoncé cette manipulation et, devant une réponse insatisfaisante de la rédaction de Radio France, le député Meyer Habib avait ensuite porté le sujet devant le Conseil supérieur de l’audiovisuel.

Le CSA avait alors adressé une mise en garde à Radio France et rappelé la nécessité d’assurer l’expression des différents points de vue, en particulier pour la couverture du conflit israélo-palestinien.

Cette fois, InfoEquitable a fait remarquer à Alice Froussard via Twitter que son reportage véhiculait des propos rappelant les calomnies antisémites du moyen-âge et manquait de points de vue contradictoires.

Sa réponse ? Elle nous a bloqué l’accès à son compte.

 

Une rupture du dialogue en guise d’argument.

Nb : Mike Pompeo a fait une annonce inédite lors de sa visite à Psagot : les Etats-Unis considèrent désormais que le mouvement BDS de boycott d’Israël est antisémite et veulent cesser toute aide financière à des organisations qui soutiennent le BDS. Cette prise de position, en opposition avec la tendance européenne, est une information très importante. Si les médias voulaient vraiment offrir une vision approfondie des enjeux de ce conflit au public, ils auraient fait de cette seule annonce le sujet d’articles complets. Nous n’avons rien observé de tel.

Source Infoéquitable

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 13 thoughts on “De l’islamo-gauchiste à l’antisémitisme : Alice Froussard, cette journaliste gauchiste de RFI qui propage les pires clichés antisémites « quand vous buvez ce vin, vous buvez le sang du peuple palestinien »

    1. doudou

      tous ces islamo gauchistes de LFI,melanon ,cette alice froussard ainsi que tous les collabos des islamistes sont des lèches bottes pas dignes d’etre français.

    2. Robert Davis

      Bien sûr que cette folle radote et les falestiniens eux sont les pires menteurs du monde qui ne veulent rien savoir de la réalité, ni de la politique de tous les pauys du monde ni de qupoi que ce soit qui ait du sens. Cependant faire les choses à moitié amène bcp de gros ennuis, quand on commence qq chose il faut aller au bout car ANYTHING THAT IS WORTH DOING IS WOTH DOING WELL: les juifs ont eu raison de récupérer leur pays mais ils doivent aller au bout de leur travail et expulser les falestiniens afin quedans quelques années ON N EN PARLE PLUS. Garder la plaie ouverte indéfnimment est une horreur en politique comme en médecine!

    3. Robert Davis

      Salomon perez: quand le sage montre la lune le fou regarde le doigt…cette conne n’a aucune importance, elle n’est que le doigt qui montre la lune: ce que dit ce doigt c’est que le boulot des juifs a été inachevé donc mal fait, c’est ça l’essentiel sur quoi il faut se pencher et réfléchir pas une conne sans importance.

    4. Cyrano

      Comme le disait si bien Eric ZEMMOUR, 98% des journaleux sont gauchistes.
      Bon il reste 2% qui ne le sont peut-être pas. Restons optimistes la poubelle n’est pas pleine d’ordures.

    5. M. Le Clercq

      L’un des volet de cette epouvantable affaire comme dit l’auteur , c’est le manque de connaissance effective de l’histoire ( ou des histoires ) relatives surtout à ceux qui l’instrumentalisent comme ces nouveaux mondyaliseurs recycleurs de débris totalitaires en tous genre (connection nazisme/islamisme !) . Le comble , cette « I-G-chiasse » se plait a essayer de le faire couler ce sang, mais tout en désignant ailleurs des coupables de leur arbitraire, de leurs antirecettes dont on constate les effets ici ou ailleurs …
      Connaissent ils l’etre humain?,
      Connaissent ils quoi que ce soit et on voit trop bien les effets de leurs recettes du bal des hypocrites de leur arrivisme mafieux.
      De nos jours merci a ce site peut on même essayer de s’exprimer car avec la « I-G-chiasse » il n’y a que de sujets difficiles ou censurés par autant de kapos én-nazillés comme autant d’ abces d’une gangrene d’une fausse maniere de « penser ? Baliverne c’est celui de panser tant de plaies ouvertes mais qu’on taraude quotidiennement , mais qu’on veut cacher en tirant sur l’un ou sur l’autre mais pas souvent ceux qui attisent la haine qu’ils pretendent prevenir pour leur seuls profits d’I-G- chiasseux . Parler de religion ? A quoi bon parler d’un tel sujet quand par les faits , ceux la ne savent pas s’occuper d’affaires humaines pas plus de celles de la nature que pour faire faire le contraire de ce qu’ils prechent …Cherchons donc le sens de « sinister  » ou la main du singe pour se torcher le cul – c’est difficile de reprendre les commandes ensuite …

    6. Robert Davis

      Aujourd’hui la gauche et en particulier l’islamo gauchisme ce sont les hitlériens d’hier er si leur sujet favori est celui des falestiniens c’est parce que ceux-ci étaient déjà les alliés de hitler: haj amin al husseini le mufti de Jerusalem n’avait-il pas créé 3 divisions de mus soit 200.000 soldats mus au service de hitler? En France l’armée mus ne va pas tarder à en compter bcp plus mais cette fois contre la France! Tout cela est toujours la même guerre contre la démocratie et à nouveau un « ordre mondial » cette fois déguisé en éxonération des délits économiques des malfrats des soi disant élites mais toujours socialistes! Cette folle n’est qu’un instrument, une idiote utile des merdias de gauche!

    7. doudou

      comme l’ ecrit mr robert davis,les islamo gauchistes sont les nouveaux nazis , avec le nouveau HITLER melancon à leur tete,tous ceux qui le suivent,sont soumis aux racailles d’islamistes qui pourissent les pays europeens qui les ont acceptes,nos gouvernants devraient les renvoyer d’ou ils viennent pour purifier la france.

    8. emile enrico

      MOI JE DIS QU ELLE MERITE UNE BALLE PERDUE ???? CAR C PAS NOUVEAU SA MAUVAISE FOI DE NULLE COMME JOURNALEUSE ,,,, elle a ete placee la pour cette raison .

    9. Robert Davis

      Tous ceux qui soutiennent les falestiniens qui n’ont évidemment aucun droit sur la Palestine le font pour uniquement pour nuire à Israel et aux juifs. Ce qu’ils ne savent pas c’est que la force et le destin d’Israel est d’apporter la bénédiction aux autres peuples et en l’empêchant les antisémites se tirent une balle dans leur pied et apportent la malédiction divine sur eux. C’est pourquoi ils ne réussissent jamais rien.

    10. Circonstances exténuantes

      Que d’inepties.
      C’était la terre des Juifs avant que la supercherie de grande envergure d’un peuple palestinien tout sauf juif ne soit inventée, vers 1964 sauf erreur.
      Quant à l’idée que boire du vin revient à boire du sang, elle est étrangère au judaïsme et doit être inspirée de cultes idolâtres étrangers.
      Et n’oublions pas qu’il s’agit d’un vin casher, et surtout que les Juifs ne boivent pas de sang, ni liquide en bouteille, ni coagulé par exemple dans des pains azymes.
      Les antijuifs radotent et nous servent leurs vieilles rengaines, croyant faire du neuf avec du vieux.

    11. Raggio

      Ça y est, les poufiassent sont battues par cette DÉGÉNÉRÉE, cette Hyène puante, par ce ramassis d’égout…..
      Vas re faire torcher la bouche…..!!!!! …mange 💩💩💩💩💩💩💩💩💩

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    615 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap