toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Apologie du terrorisme : Sud-Education 95 et Taha Bouhafs condamnent… la délation des élèves incriminés


Apologie du terrorisme : Sud-Education 95 et Taha Bouhafs condamnent… la délation des élèves incriminés

En marge de l’hommage rendu lundi 2 novembre dernier, de nombreux incidents avaient été signalés à l’Éducation nationale. Une partie de l’extrême-gauche a vertement dénoncé… le personnel ayant dénoncé les élèves.

400 incidents recensés lundi dernier, pendant ou autour de l’hommage rendu dans tous les établissements scolaires de France. C’est le chiffre qu’avait annoncé Jean-Michel Blanquer au micro de RTL, quelques jours après l’hommage. Parmi ces 400 signalements, dix ont entrainé des poursuites judiciaires. Ces incidents, qui concernent autant des adolescents que de jeunes enfants de huit ou dix ans, constituent pour la plupart des cas d’apologie du terrorisme. Un phénomène particulièrement inquiétant, qui ne semble pour autant pas inquiéter outre-mesure une partie de l’extrême-gauche. Tout au contraire, le syndicat Sud éducation 95 (Val d’Oise), dans un communiqué publié le 7 novembre, a préféré dénoncer « les délations de ‘’mineur-e-s’’ [sic] dans les écoles, collèges et lycées ». Et le syndicat de développer : « Ces élèves ont été signalé-e-s aux autorités alors qu’aucun temps n’a été accordé aux équipes enseignantes pour pouvoir faire de la pédagogie autour de cet assassinat. Comment peut-on tenir responsable des enfants de propos dont ils ne mesurent pas la portée ? ».

Fidèle au poste, Taha Bouhafs, figure de l’islamo-gauchisme, a immédiatement renchérit. Faisant une référence implicite à la collaboration, il a déclaré : « Imagine t’es prof, et tu balance ton élève âgé de 10 ans à la police. Vraiment, il y en a dans ce pays ils ont pas perdu les vieilles habitudes. ». Une position qui n’est pas sans rappeler la première réaction d’un blogueur de Mediapart après la décapitation de Samuel Paty. Quelques heures à peine après la mort de l’enseignant, son auteur s’était interrogé sur la « barbarie » de la police, qui avait abattu le terroriste, armé et menaçant.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    237 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap