toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

“Venez me chercher !” : les restaurateurs ne décolèrent pas après l’annonce du reconfinement, « Je reste ouvert quoi qu’il arrive » (Vidéo)


“Venez me chercher !” : les restaurateurs ne décolèrent pas après l’annonce du reconfinement, « Je reste ouvert quoi qu’il arrive » (Vidéo)

Dès ce week-end, les bars et restaurants seront fermés partout en France jusqu’au 1er décembre. Pour les professionnels du secteur, l’annonce d’Emmanuel Macron ce mercredi 28 octobre ne passe pas.

A l’instar de premier confinement, au printemps dernier, les bars et restaurants vont devoir baisser leurs rideaux. Une décision prise par Emmanuel Macron ce mercredi 28 octobre pour lutter contre la propagation du Covid-19. Les restaurants et bars des principales métropoles françaises, définis comme commerces non essentiels, subissaient déjà la mise en place du couvre-feu qui limitait leur ouverture à 21h. Pour les professionnels du secteur, cette annonce est une restriction de trop. « C’est plus qu’un coup de massue. On veut notre mort. Il faut qu’on arrête. Ce n’est pas possible. Je vais parler à la France entière. Vendredi, je vais ouvrir tous mes restaurants », a ainsi lancé sur BFMTV un propriétaire de pubs à Montparnasse (Paris).

Et d’ajouter : « Je demande à toute la France d’ouvrir. Ouvrons ! Moi, je vais ouvrir et je n’ai pas besoin d’aide. Les aides, je m’en fous, c’est terminé. Je reste ouvert quoiqu’il arrive. Je vais ouvrir tous mes restos. Et je passe un appel à toute la France : ouvrez ! Si je finis en prison, venez me chercher». Le 24 septembre dernier, à Nice, des gérants s’étaient réunis afin de dire non à la fermeture des bars après 22h. « On lance un cri d’alarme : là, ils sont en train de nous achever ! », avaient-ils déploré dans les colonnes de 20 minutes.

Emmanuel Macron a promis de soutenir les commerces concernés avec des aides pouvant aller jusqu’à 10 000 euros par mois, en fonction du chiffre d’affaires réalisé. Les livraisons et la restauration à emporter seront permises. Le chef d’Etat a par ailleurs évoqué « des mesures de trésorerie pour les charges, les loyers des prochaines semaines » pour les entreprises contraintes de fermer. Un plan pour les indépendants sera aussi mis en place. Jeudi 29 octobre, le Premier ministre Jean Castex détaillera toutes ces mesures lors d’une conférence de presse.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on ““Venez me chercher !” : les restaurateurs ne décolèrent pas après l’annonce du reconfinement, « Je reste ouvert quoi qu’il arrive » (Vidéo)

    1. Cyrano

      Vous allez voir que ce pauvre gars va être emmerdé. C’est tellement plus facile de lui piquer son pognon, il est solvable, pour l’instant.

    2. JS PN

      MACRON veut casser le Pays. On le laisse faire ?
      Les restaurateurs ont raison et s’ils refusent le confinement TOUS EN MEME TEMPS, que pourra le gouvernement contre eux ??? NADA !!!!

    3. Jacques B.

      Minable journaleux : « le confinement a marché ». ESPÈCE DE MENTEUR, LE CONFINEMENT N’A PRODUIT AUCUN RÉSULTAT, il suffit de regarder les courbes des hospitalisations et des décès au printemps, aucunement modifiées par le déconfinement.
      Il y en a marre de ces pseudo-journalistes qui servent la soupe au pouvoir (qui les paie bien en retour). On se croirait en URSS, avec la Pravda.

      Le problème est le manque de places à l’hôpital et en réa. Le gouvernement le sait, il l’a reconnu au printemps dernier, et IL N’A RIEN FAIT pour y remédier. Ce gouvernement est un gouvernement de criminels. Non seulement ils font tout à l’envers au plan médical, mais en plus ils flinguent l’économie, ce qui conduira à des dizaines de milliers de victimes supplémentaires sur les années à venir.

      Cerise sur le gâteau pour nos dirigeants, ils interdisent toute manifestation avec leur confinement. Nous sommes officiellement en DICTATURE.
      Et je ne parle même pas de l’islam conquérant, auquel Macron et ses complices nous livrent pieds et poings liés.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    88 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap