toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un manifestant de gauche anti-Netanyahu attaque les organisateurs : «On m’avait promis 10 000 shekels par mois pour participer»


Un manifestant de gauche anti-Netanyahu attaque les organisateurs : «On m’avait promis 10 000 shekels par mois pour participer»

«On m’avait promis 10 000 NIS par mois pour mes activités [d’organisation]», a déclaré Shachar. «Le temps a passé et je n’ai pas vu un sou. On m’a donné de fausses excuses, pendant des mois et des mois, et toujours rien.

Le manifestant vétéran de gauche Gideon «Gidi» Shachar a dénoncé la corruption financière au sein du mouvement de protestation anti-Netanyahu à Channel 20 News lundi soir.

«Il y a de la corruption dans le camp d’Ain Matzav [mouvement de protestation anti-Netanyahu]», a-t-il déclaré à Channel 20 News. «Je ne peux pas participer à cela. Je peux voir la corruption, que chaque jour, l’argent circule [sous le radar] au profit seulement d’eux-mêmes [les dirigeants de la contestation]. »

«Les fonds vont à la location de voitures, à la location de chambres d’hôtel et à l’équipement personnel de ceux qui sont proches des dirigeants», a-t-il déclaré. «Mais pour nous, les simples [manifestants], ils ne nous laisseront pas utiliser un générateur pour recharger nos téléphones portables.»

Shachar a critiqué le chef d’Ain Matzav, Amir Haskel, un général de l’armée de l’air à la retraite qui a récemment été critiqué pour une vidéo dans laquelle il a fait des commentaires racistes à une policière juive éthiopienne.

«On m’a promis 10 000 shekels par mois pour mes activités [d’organisation]», a-t-il dit. «Le temps a passé et je n’ai pas vu un sou. On m’a donné de fausses excuses, pendant des mois et des mois, et toujours rien.

«J’ai commencé à m’énerver. J’ai vu des tas d’argent passer de main en main, mais je n’ai pas vu un sou.

Shachar affirme que les dirigeants de la protestation dirigent le mouvement d’une main de fer et que ceux qui ne s’alignent pas sur leurs politiques sont harcelés ou expulsés du campement.

«Quand j’ai commencé à poser des questions, ils ont commencé à me harceler», dit-il. «Ils ont jeté mes affaires à la poubelle pour que j’aie un indice. Une fois, j’ai demandé à prendre une douche et ils ne m’ont pas laissé faire.

Shachar a ajouté qu’il estimait que son origine mizrahi, ou juive orientale, était un facteur expliquant pourquoi il avait été maltraité.

«Je n’ai promis un sou à personne. Ni à Gidi ni à personne d’autre », a répondu Haskel à Channel 20 News.

Il a refusé de commenter la location de voitures et d’appartements pour des militants proches des leaders de la contestation.

Sadi Ben Shitrit, un autre éminent dirigeant de la contestation, a nié les allégations à Channel 20 News.

« Gidi et moi n’avons pas parlé depuis plusieurs mois, en raison d’un différend entre nous sur l’opportunité d’avoir un dialogue avec les bibistes [les partisans de Netanyahu] dans un campement voisin », a-t-il dit.

«Il n’a jamais reçu de promesses de ma part [concernant le financement]. Je ne suis pas financé et n’ai jamais reçu un sou [pour des activités de protestation]. De plus, je ne suis pas membre d’Ain Matzav. Je n’ai aucun intérêt à répondre au nom d’autres personnes ou organisations. »

© Moshé Anielewicz – Europe Israël News

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Un manifestant de gauche anti-Netanyahu attaque les organisateurs : «On m’avait promis 10 000 shekels par mois pour participer»

    1. Robert Davis

      Quelle archi racaille quand même ces gens de gauche, ils sont pire que les arabes! haskel est une m. et les gens comme lui méritent 20 ans de prison au moins. Quant à celui qui pleure pour l’argent qu’il n’a pas reçu il ne vaut guère mieux! En tous cas ils n’ont aucune crédibilité seul l’argent compte pour cette racaille!

    2. Raggio

      Tu n’es qu’une grosse poufiasse…..pour du pognon du vends ta mère ta fille et ta sœur….. il faut être pire qu’une hyène puante…en fait tu n’es qu’un tricheurs, un menteur, donc un gros escroc…..il ne te reste qu’a Disparaître….

    3. Franck DEBANNER

      Bof… Ses protecteurs, les rats de palais du bagats vont lui arranger ça vite fait !

      Où va-t-on, si les déchets alterjuifs ne sont pas régulièrement entretenus ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    426 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap