toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un ex-leader de l’UNEF dénonce les dérives islamo-gauchistes du syndicat étudiant qualifié de « collabos » et de « traîtres à la laïcité » lors de l’hommage national à Samuel Paty


Un ex-leader de l’UNEF dénonce les dérives islamo-gauchistes du syndicat étudiant qualifié de « collabos » et de « traîtres à la laïcité » lors de l’hommage national à Samuel Paty

L’ancien président de l’UNEF Sciences-Po Bordeaux Paul Melun pointe notamment les “réunions en non-mixité” et une certaine “complaisance avec l’islam politique” chez le syndicat.  

Jeudi 22 octobre, Jean-Michel Blanquer a ciblé sur Europe 1 le syndicat étudiant UNEF, l’accusant de favoriser « une idéologie qui, de loin en loin, mène évidemment au pire »« Ce qu’on appelle communément l’islamo-gauchisme fait des ravages. Il fait des ravages à l’université comme quand une organisation comme l’UNEF cède à ce type de chose », avait condamné le ministre de l’Education nationale, après l’assassinat de Samuel Paty. Une vision du syndicat que s’est empressé de confirmer Paul Melun, ancien leader d’une section locale de l’UNEF.

« J’ai constaté la dérive islamo-gauchiste dont parle Jean-Michel Blanquer », assure, sur le réseau social, celui qui fut président de l’UNEF Sciences-Po Bordeaux de 2014 à 2016. Et de citer en exemple les « réunions en non-mixité », la présence de la « mouvance décoloniale » et une certaine « complaisance avec l’islam politique »« Il était impossible de dénoncer la ligue nationale sans être taxé de racisme », déplore-t-il.

Une position « inacceptable » du ministre

Dans ce message, il réagissait notamment à l’interview de la présidente de l’UNEF Mélanie Luce dans les colonnes de L’Obs. Cette dernière reproche à Jean-Michel Blanquer d’accuser le syndicat « d’être indirectement lié aux attaques terroristes qui ont eu lieu »« Je ne vois pas en quoi le fait de batailler contre les discriminations et pour la laïcité et la neutralité de notre service public sont des choses qui font qu’on peut nous accuser d’être liés à une entreprise terroriste, c’est totalement ubuesque », s’est-t-elle insurgée, dénonçant une position « inacceptable » du ministre.

Qualifiés de « collabos » et de « traîtres à la laïcité » lors de l’hommage national à Samuel Paty, les membres de l’UNEF vivent mal ces insultes. « C’est inacceptable. Nous dénonçons surtout ce qui se passe sur les réseaux sociaux. Les mots ont un sens, il y a un climat délétère général, pas seulement vis-à-vis de l’UNEF », a jugé Mélanie Luce auprès de L’Obs.


Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Un ex-leader de l’UNEF dénonce les dérives islamo-gauchistes du syndicat étudiant qualifié de « collabos » et de « traîtres à la laïcité » lors de l’hommage national à Samuel Paty

    1. Cyrano

      C’est minable, il a fallu l’assassinat de trop pour que nos grands penseurs se réveillent. Tu parles les élections c’est pour bientôt, ils ont chaud aux fesses.
      La République, la liberté d’expression etc… Il y a bien longtemps que tout ça est bafoué par les gauchos et toute la clique.
      Si c’est pas toi c’est donc ton frère.

    2. Victoire de Tourtour

      L’Unef était déjà inféodée à la gauche la plus lamentable, la plus sectaire, la plus imbécile quand j’étais étudiante, il y a très longtemps de cela. Pas encore inféodée à l’islam ,et pour cause, mais inféodée au bolchevisme, et prête à faire allégeance à toutes les brutes sanguinaires de la planète.

    3. Patrick Wahle

      Quand j’étais étudiant dans les années 60 l’UNEF était déjà la CGT étudiante.
      Quand le secrétaire général de la CGT Benoît Frachon venait faire une réunion syndicale, les étudiants membres de l’UNEF se devait d’y aller et les étudiants qui n’y allaient pas étaient traités de “fachos” et de “poujadistes”.
      Les liens étaient très étroits avec l’Union des Etudiants Communistes de France et le MJCF (Mouvement des Jeunes Communistes de France). La MNEF était aussi infiltrée par des mouvements socialistes et Trotskistes.
      Il y a 60 ans la gangrène gauchiste avait déjà pourri le monde universitaire.

    4. Robert Davis

      Il faut combattre l’unef par la tête et virer tous les profs gauchistes. S i ça ne suffit pas, interdire les étudiants qui tiennent des propos militants puisque l’uni n’est pas le lieu pour la pr de gauche. S’ils reviennent quand même les foutre en prison avec des peines incompressibles d’au moins 5 ans.

    5. alauda

      Juger sur l’étiquette du sac et mettre de l’huile sur le feu.
      Les solutions simplistes de YAKA, alias @RD, pour réformer le syndicalisme estudiantin & la formation / le recrutement des enseignants.

      Proposition supplémentaire : YAKA pourrait faire signer une charte d’adhésion obligatoire à son parti au corps tout entier, après l’épuration drastique des trublions soupçonnés du moindre écart par rapport à sa toise qui ne veut voir qu’une seule tête.

      Le ridicule ne tue pas
      🙂

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    327 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap