toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un élève musulman insulte ses camarades de “fils de porcs” et menace un enseignant « Dieu voit tout et il va s’occuper de toi », sa mère le défend


Un élève musulman insulte ses camarades de “fils de porcs” et menace un enseignant « Dieu voit tout et il va s’occuper de toi », sa mère le défend

Le grand frère de l’élève a également tenté de pénétrer illégalement dans l’établissement. Le domicile de la famille a été perquisitionné pour des soupçons de radicalisation. 

Tout est parti d’une insulte. A l’école élémentaire de Dugny (Seine-Saint-Denis), l’équipe éducative et plusieurs parents se sont plaints d’un élève de huit ans, qui a traité ses camarades de « fils de porcs ». Convoquée lundi 19 octobre, la mère de l’enfant n’a pas fourni d’excuses, au contraire. Selon Le Parisien, elle a pris fait et cause pour son fils et a menacé l’enseignant qui la recevait. « Dieu est grand, Dieu voit tout et il va s’occuper de toi », lui a-t-elle lancé. L’enfant, confronté dans son comportement, a même « donné un coup de pied » au professeur, explique une source proche du dossier.

La maman et le grand frère placés en garde à vue

L’événement, qui tombait quelques jours seulement après la décapitation du professeur Samuel Paty devant un collège de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), a ému la communauté scolaire, qui a signalé les faits à la direction académique. « Nous avons pris en compte immédiatement ce signalement, en accompagnant l’école et en mettant en place un suivi particulier de l’enseignant », a indiqué l’Education nationale. La maman a été placée en garde à vue dans la foulée. Mais l’affaire ne s’est pas arrêtée puisque le lendemain de l’incident, le grand frère de l’élève, âgé de 18 ans, a tenté de pénétrer dans l’école pour demander des explications au professeur. Stoppé, il a été à son tour placé en garde à vue.

« La mère de l’enfant scolarisé a été poursuivie pour des menaces, et son frère pour intrusion dans un établissement scolaire. Ils ont tous deux fait l’objet d’un rappel à la loi par le procureur », a annoncé le parquet de Bobigny. Une perquisition a également été menée au domicile de la famille, motivée par des soupçons de radicalisation. Mais le parquet a indiqué qu’« il n’y a aucun élément évoquant une radicalisation de cette famille, qui n’a pas fait référence à l’islam ».

Source
 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Un élève musulman insulte ses camarades de “fils de porcs” et menace un enseignant « Dieu voit tout et il va s’occuper de toi », sa mère le défend

    1. gregory

      Dieu est grand, Dieu voit tout et il va s’occuper de toi!
      Ce n’est pas une référence à l’islam????
      Ou alors à celle du grand manitou des misoulmons!!!

    2. alauda

      @norbert LACHKAR ,

      Un rappel à la loi est tout à fait dans les clous, d’autant qu’il a été complété par une GAV, ainsi qu’une petite visite sympathique… de quoi rappeler à cette brave dame ses obligations éducatives.

      La dernière phrase de l’article est plus intéressante. Le parquet souligne dans un premier temps l’absence de radicalisation, ce que je crois aussi : c’est une famille sans éducation, de basse classe.

      En revanche, quand il dit qu’elle « n’a pas fait référence à l’islam », là il aurait besoin d’un stéthoscope. On est certes loin des références érudites à l’islam, mais on entend bien les gargouillis de l’islam rudimentaire qui agitent le ventre mou de son peuple. La vérité sort de la bouche de ses enfants.

    3. Slam

      Le gamin mal élevé n’a bien sûr pas inventé les insultes, il n’a fait que répéter cette haine qu’il a dû téter et biberonner depuis le berceau.

    4. alauda

      @Slam,

      La haine, certes. Mais comment s’articule-t-elle dans le cerveau ?

      Ce matin, je repense à cette formule archaïque, quasi magique, par laquelle la mère menace implicitement le professeur du châtiment divin : « Dieu voit tout / il va s’occuper de toi ». Une menace sous laquelle elle a élevé ses garçons.

      « Dieu voit tout », renvoie au don d’ubiquité et à l’omniscience, c’est « Dieu dans l’univers, présent partout et visible nulle part », pour citer partiellement Flaubert.

      Si on entend au pied de la lettre le second volet du message « il va s’occuper de toi », on suppose que Dieu intervient directement dans les affaires humaines. Or c’est là que ça se complique… Le gamin réagit immédiatement à l’injonction de la mère par un geste violent (enfin relativement violent à son stade de développement) : il balance un coup de pied au professeur.

      Le fils, identifié à Dieu omniscient, se fait factuellement l’instrument armé pour châtier le professeur…

      Le passage du texte à l’acte mérite qu’on s’y attarde. Il s’opère dans une ellipse, par un glissement subtil entre deux référents du pronom « il » : le premier représente Dieu, le second renvoie à la personne en chair et en os qui se prend pour Dieu, afin de « s’occuper » d’autrui.

      Le fils valide la parole de la mère, loyalement si j’ose dire, en mettant en évidence la façon dont il entend le sens du verbe ‘s’occuper de’…

      J’ai retenu de ma lecture rapide du coran, cette petite ritournelle qui éclaire la manière dont on s’occupe des récalcitrants en islam : « Et ils auront un dur châtiment ».
      CQFD

    5. Robert Davis

      L’attitude de ces parents mus indignes et de leur progéniture difficilement corrigibles pour ne pas dire incorrigibles ne peut etre combattue que par la contre- pr en attendant la seule méthode vraiment efficace à 100% qu’est l’expulsion pour laque il faut un gouvernement de droite, microbe n’ayant pas la capacité de la mettre en oeuvre par des actes car il a besoin des votes mus. Le système des PANNEAUX sur les murs serait assez bons je pense il obligerait les élèves mus à avoir sous les yeux constamment les lois de la nation et montrerait aux parents qui en seraient informés qu’on n’a pas peur d’eux et qu’ils risquent d’être expulsés du pas et leurs allocs coupées au moindre mot. Evidemment ce n’est pas suffisant mais c’est un commencement. Ou alors on laisse faire ce qui n’est pas si mal non plus car tout le monde se rend compte ainsi qu’on doit expulser 90% des mus de ce pays. MARINE PRESIDENTE.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    494 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap