toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Manuel Valls évoque des “dysfonctionnements” de l’administration et appelle à montrer les caricatures de Mahomet dans toutes les écoles à la rentrée (Vidéo)


Manuel Valls évoque des “dysfonctionnements” de l’administration et appelle à montrer les caricatures de Mahomet dans toutes les écoles à la rentrée (Vidéo)

Manuel Valls, Valérie Pécresse, Thibault de Montbrial, Adrien Quatennens et Sébastien Chenu étaient les invités d’un Grand Rendez-vous spécial sur Europe 1. En réaction à l’horrible assassinat terroriste qui a visé un enseignant des Yvelines, Manuel Valls a déclaré qu’il ne serait “pas étonné qu’il y ait eu des dysfonctionnements” de l’administration.


Concernant la note, dit-il, “si c’est le cas, c’est une faute. Et je ne serais pas étonné. Relisons le rapport Obin, par rapport à tous ceux qui ne veulent pas de vagues, pas d’amalgames… Il faut réagir dans l’école.

Comment ? “La meilleure manière de protéger les enseignants, l’école et l’avenir de nos enfants, c’est, au lendemain de la rentrée, partout, en 4e, en 3e, de montrer ces caricatures“, a insisté l’ancien ministre. “On organise un grand débat dans l’école. Mais attention, pas que pour quelques jours.”

L’école de la république doit, à travers la démonstration de montrer les caricatures, ce qu’est la France. Parce que Charlie Hebdo ce ne sont pas que des caricatures, c’est l’esprit français, qui doit vivre pleinement dans la République sans aucune lâcheté“, a conclu l’ancien Premier ministre.

Europe 1

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Manuel Valls évoque des “dysfonctionnements” de l’administration et appelle à montrer les caricatures de Mahomet dans toutes les écoles à la rentrée (Vidéo)

    1. Robert Davis

      Valls a raison mais on est à 1000 lieues de la bonne réaction: c’est un peu comme si le président du Conseil Blum avait dit que ses congés payés devaient être raccourcis… au lieu des congés il fallait mettre les français au travail et produird, produire,produire en particulier des armes et surtout des avions de chasse dont l’armée français avait été surclassée par les nazis encore ce n’est pas les avions de chasse qui ont fait perdre la guerre mais les cervelles fêlées des vieux bougres de généraux qui ont refait la wwI comme nous n’en sommes même pas là actuellement, nous on refait …les congés payés!!!

    2. c.i.a.

      NON! PAS CA , aux « victimaires et supérieures«  musulmans, leur crâne de sociopathes va imploser, imaginer les caricatures partout, leur tronche qu`ils ferraient, c`est une bonne chose, car ils pourraient suivre leur prophète mortifère…en sautant du haut des pont.

    3. Robert Davis

      Ce que la France incarne actuellement dans le monde c’est le gauchisme, le chaos, le multiculturalisme qui va se terminer par l’islam uniculturel etc. On a besoin d’un CHEF DE GUERRE pour contrer l’islam et son armée de France d’un million d’hommes sinon plus et cela Marine peut le préparer. En 4 ans Marine peut devenir ou faire surgir en France un chef de guerre et sauver la France, l’europe et l’Occident comme Trump essaye de le faire aux USA.

    4. alauda

      « Des dysfonctionnements”, le mot est faible.

      C’est d’autant plus du délire que ça se passe à Versailles, à deux pas du grand œuvre d’un monarque qui fait encore notre renommée mondiale et à l’ombre duquel Molière pouvait s’attaquer à la passion -que Voltaire qualifiera plus tard de fanatisme – « qui veut nous assassiner avec un fer sacré ».

      Samuel Paty faisait bien son métier, tout le monde le dit, sauf les gosses complétement obnubilés par leur prophète et les adultes qui gravitent autour. Et un fonctionnaire, dans son bureau, s’apprêtait à lui rappeler « les règles de la laïcité et de la neutralité », en toute méconnaissance des individus qui ont mené la fronde sectaire anti-caricature.

      « Des dysfonctionnements” ! Un manque de courage caractérisé. Une faute professionnelle par cécité.

      Comment fait-on pour enseigner la liberté d’expression sans parler du rapport français au blasphème ? Faut-il remonter au Chevalier de la Barre ? Dernière victime d’un fanatisme qui sévissait alors jusque dans le milieu parlementaire, alors que l’Évêque d’Amiens voulait commuer sa peine ? Ce n’est pas du niveau de collégiens, même si cela ne leur ferait pas de mal de leur enseigner que l’ON N’EXÉCUTE PLUS EN FRANCE POUR BLASPHÈME DEPUIS PLUS DE DEUX SIÈCLES.

      Au bout de 150 ans de république, n’importe qui peut se faire assassiner par n’importe qui pour blasphème. La France a une plus longue histoire que la république. Je ne l’oublie jamais.

    5. alauda

      Sur Cnews, Julien Dray, le seul a avoir posé la question de l’attitude pusillanime du recteur, vis à vis de l’enseignant.

      L’administration l’a laissé tomber en rase campagne. Inqualifiable !
      Traité de « voyou » par un type connu des services depuis 1995. Et le recteur n’est pas au courant !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *