toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Macron lutte contre le séparatisme islamiste sans interdire les Frères musulmans. L’imam Chalghoumi « Les Frères musulmans sont le cancer de l’Islam et distillent leur poison en France »


Macron lutte contre le séparatisme islamiste sans interdire les Frères musulmans. L’imam Chalghoumi « Les Frères musulmans sont le cancer de l’Islam et distillent leur poison en France »

Infiltration tous azimuts des islamistes, formation des imams laissée aux intégristes, projet de califat mondial… Le président de la République n’a pas interdit les Frères musulmans dans son allocution contre le séparatisme islamiste. Analyses.

« Ce à quoi nous devons nous attaquer, c’est le séparatisme islamiste. » Le président de la République Emmanuel Macron a désigné l’ennemi dans son allocution du 2 octobre dernier aux Mureaux (Yvelines) et présenté son plan de lutte. Parmi les mesures annoncées, la formation du personnel religieux par le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), une association qui sert d’interlocuteur avec l’État au sujet de l’Islam en France et qui se compose de diverses tendances, dont les Musulmans de France, ex-Union des organisations islamiques de France (UOIF) et émanation française de la société islamiste des Frères musulmans.

Le chef de l’État a accusé la confrérie d’avoir « porté des messages de rupture, un projet politique, une radicalité. » L’imam de Drancy Hassen Chalghoumi la fustige : « Les Frères musulmans sont le cancer de l’Islam et distillent leur poison en France. Ils ont commis des assassinats contre le pouvoir en Égypte qui les a chassés. Ils se sont réfugiés en Europe et y véhiculent un islam politique. » Un fanatique conservateur égyptien influencé par le salafisme, du nom d’Hassan el-Banna, a fondé la confrérie en 1928 dans le but d’endiguer la propagation de la laïcité dans les pays arabes. L’organisation procède de l’action non-violente et moderne comme la participation aux élections afin d’instaurer des républiques islamiques. Son implantation s’étend de l’Afrique (Lybie, Tunisie, Mauritanie) à l’Europe (France, Royaume-Uni, Suisse) en passant par le Moyen-Orient (Turquie, Yémen, Koweit, Qatar, Palestine). Difficile d’en connaître les membres, selon la sénatrice Les Républicains du Val d’Oise Jacqueline Eustache-Brinio, auteur d’un rapport fouillé qui a impressionné le Président, car « ils prêtent allégeance et la gardent secrète. Ou alors des musulmans partagent l’idéologie sans adhérer à la confrérie. »

Des imams islamistes imposés

Hassen Chalghoumi, président de la Conférence des imams de France qui œuvre pour un islam républicain, explique leur fonctionnement : « Les Frères musulmans ont tissé un réseau de 200 mosquées et d’associations dans le pays. Ils se réunissent en congrès au Bourget en Seine-Saint-Denis chaque année depuis 1988, où ils invitent des condamnés internationaux et donnent des conférences. » Comme l’imam Hassan Iquioussen en 2016  qui traitait en 2003 les Juifs d’« avares et usuriers » et les considérait comme « le top de la trahison et de la félonie ». La sénatrice les tient pour responsables « des quartiers et des villes [qui] sortent de la République. » Et illustre leur présence dans les banlieues : « Les lieux de prière constituent le point central d’un quartier car ils fédèrent les pratiquants. Les Frères musulmans proposent des aides scolaires, des activités sportives, culturelles, tiennent des commerces, distribuent de la nourriture, organisent des barbecues… ». Chalghoumi cite en exemple l’association Aqwaf qui organise des repas, des fêtes et des pèlerinages. Jacqueline Eustache Brinio relativise leur nombre dans la communauté musulmane mais pas leur influence : « C’est une minorité gesticulante car la majorité des musulmans ne s’y reconnaissent pas. »

L’objectif des islamistes a évolué depuis sa création. Le géopolitologue Alexandre del Valle, auteur de Le Projet : la stratégie de  conquête et d’infiltration des Frères musulmans en France et dans le monde (éd. L’Artilleur), le fixe : « Empêcher la laïcisation des musulmans en Europe et établir un califat mondial où la charia est la source de la loi. » Et de développer leur stratégie : « Les Frères séparent les musulmans »…

La suite sur Valeursactuelles

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Macron lutte contre le séparatisme islamiste sans interdire les Frères musulmans. L’imam Chalghoumi « Les Frères musulmans sont le cancer de l’Islam et distillent leur poison en France »

    1. Moka

      L ‘imam dit:《Les frères musulmans sont le cancer de l ‘islam et dustillient leur poison en France 》.???Pauvre imam , ils nous prend vraiment pour des débiles.L ‘islam est le cancer et distille son poison en France .Les frères musulmans sont la représentation parfaite et fidèle de mohamet le 《beau》modèle .Alors Mr l’ imam,on utilise la takyia pour dissimuler les méfaits de son gourou pédophile, violeur , voleur et assassin. À d ‘ autres , nous sommes plus naïfs.

    2. Pinhas

      L’imam Chalgoumi nommé l’imam des Juifs est le seul à avoir organisé un voyage pour emmener des jeunes maghrébins en Israël et leur montrer la réalité qui se vit en Terre d’Israël et non les intox diffusées par les islamistes et BFM TV.
      Svp , du respect pour ce bon imam , ils sont si rare en France .
      Il a choisi Drancy ……

      Réfléchissez avant de piétiner un homme de paix , un vrai.

    3. Marinette

      Pinhas : Je veux bien croire que l’imam Chalgoumi soit un « homme de paix ».
      Quand il ouvre son livre saint, comment peut-il accepter toutes les sourates appelant à la haine et la mort des mécréants ? (Chrétiens, Juifs, apostats) Il ferme les yeux ?
      J’attends votre explication.

    4. Moka

      .Je visais plutôt les écrits coraniques et soulignais la naïveté de cet homme à propos de son dogme .Être un homme de paix n’a jamais excemptė de faire une critique, quand on n’est pas d’accord.Rare sont les hommes comme lui,vous avez raison.Mais l’islam restera toujours une grande menace .

    5. Pinhas

      Oui, l’islam devrait disparaître .
      Un jour je l’espère pour notre planète et nos descendants la Fraternité remplacera toute religion.
      D… n’est pas religion .
      D… est en chacun ,en tout…
      à nous de comprendre cela.

    6. unevoix

      Pinhas, avec tout le respect que je vous dois, il semble que CHALGOUMI ait emmené les gens pour faire le constat que tu comprends on entendait l’appel à la prière en Israël…. Un appel à la prière dont même les Arabes israéliens se plaignent parce que la barbe de se faire sortir du lit à 5 heures du matin. Enfin c’est ce que j’en ai entendu, sur sa visite en Israël, peut être est ce faux. Et vous savez quoi? Une terre d’Islam est un endroit où au moins une fois a résonné l’appel à la prière, d’après les musulmans, alors ce Chalgoumi, sans vouloir être pessimiste, je ne lui fais pas réellement confiance. Il n’avait pas autre chose à dire sur Israël que ‘ouah c’est fantastique la prière du muezzin résonne partout’? Sans être parano, j’aurais tendance à aller dans le sens de Moka, qui se demande s’il n’y a pas là la Takkya.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    360 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap