toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’inquiétant gang pakistanais qui a voulu écraser un gendarme devant l’ambassade d’Israël à Paris. “Ils n’ont pas vraiment d’âge et encore moins de passeport”. Sept pakistanais en garde à vue


L’inquiétant gang pakistanais qui a voulu écraser un gendarme devant l’ambassade d’Israël à Paris. “Ils n’ont pas vraiment d’âge et encore moins de passeport”. Sept pakistanais en garde à vue

Quatre femmes et trois hommes, dont deux mineurs, ont été interpellés après avoir tenté d’écraser un gendarme devant l’ambassade d’Israël à Paris, lundi soir.

Ils se disent nés à Londres et pakistanais, n’ont pas vraiment d’âge et encore moins de passeport. Ce mercredi, les policiers du 1er DPJ (district de police judiciaire), à qui le parquet de Paris a confié l’enquête, tentaient d’en savoir plus et d’établir leur véritable identité. Sept personnes sont en garde à vue dans leurs locaux : quatre femmes et trois hommes, dont deux mineurs. Pour des faits encore assez obscurs et surtout très inquiétants.

Les deux véhicules, occupés par sept personnes, foncent délibérément sur le gendarme en faction au bout de la rue. Le militaire, qui parvient à les éviter in extremis, n’est pas blessé.

Aussitôt, de vastes recherches sont lancées. Très vite, les images vidéo renseignent les enquêteurs. Les plaques d’immatriculation des deux véhicules sont fausses mais surtout elles portent le sigle « Hit and run » (« Frappe et enfuis-toi ! », en anglais), formé avec les chiffres et les lettres « H17NRN ».

Ce mouvement de violences volontaires, qui sévirait aux Etats-Unis, consiste à cibler des membres des forces de l’ordre, à les percuter avec une voiture puis à s’enfuir.

(…) Le Parisien

Sept Anglais d’origine pakistanaise ont été interpellés dans la nuit de mardi à mercredi à Paris. Ils sont soupçonnés d’avoir cherché à percuter un gendarme avec leur véhicule devant l’ambassade d’Israël.

Leur mobile reste encore flou. Dans la nuit de mardi à mercredi, sept Britanniques d’origines pakistanaises, parmi lesquels deux mineurs, ont été interpellés à Paris, soupçonnés d’avoir tenté la veille de percuter un gendarme en faction devant l’ambassade d’Israël, dans le 8e arrondissement de Paris, a appris 20 Minutes de source policière, confirmant une information de RTL. Une enquête a été ouverte pour « tentative d’homicide volontaire sur personne dépositaire de l’autorité publique » et confiée au premier district de police judiciaire (1er DPJ).

(…)

Si le mobile reste encore à déterminer, les enquêteurs soupçonnent un « hit and run », un phénomène importé des Etats-Unis qui consiste à percuter volontairement des forces de l’ordre avant de prendre la fuite.

20 minutes

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “L’inquiétant gang pakistanais qui a voulu écraser un gendarme devant l’ambassade d’Israël à Paris. “Ils n’ont pas vraiment d’âge et encore moins de passeport”. Sept pakistanais en garde à vue

    1. Robert Davis

      Il faut rouvrir les bagnes pour ce genre de personnes c’est un des 2 moyens le plus simple de se débarrasser d’eux avec 10 grs de pain et 10 ml d’eau par jour avec l’arrêt des allocs

    2. RODRIGUE

      Robert Davis
      Non, coûterait trop cher ! Il faut donner l’ordre aux FDO d’ouvrir le feu sans sommations avec exigence d’un tir de neutralisation léthal !
      Là, ces connards vont réfléchir quand Ali le frère ou copain sera étendu raide sur la chaussée !
      Voilà la politique des frontières ouvertes de toutes ces raclures criminelles depuis 30 ans qui importent des sauvages !
      Si les sept avaient été abattus, on en entendrait peut-être parler, on verrait les gauchistes chialer mais ce serait le signal qu’on a compris et sonné la fin de la récrée ! Avec les couilles molles qui nous dirigent, on est pas prêts d’y arriver ! Faut dire qu’en les regardant, les autres ont compris, nos politiques ont le pantalon sur les chevilles, caleçon baissé, sont légèrement penchés avec le tube de vaseline dans la main alors, on est mal barrés !

    3. DAMMAN

      Le gang des pakistanais anglais qui ont mis sur le trottoir des milliers d’enfants et de fillettes anglais pendant 30 ans tous les WE et aucune enquête n’aboutissait tant on les craint pour leur froideur et leur brutalité…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap