toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’évêque Mgr Ginoux reconnait que “le Coran contient des phrases qui justifient la violence. Nous devons avoir les moyens de lutter contre ce fanatisme”


L’évêque Mgr Ginoux reconnait que “le Coran contient des phrases qui justifient la violence. Nous devons avoir les moyens de lutter contre ce fanatisme”

Pour l’homme d’Eglise, les auteurs des attentats djihadistes “sont motivés par des comportements très forts qu’ils rattachent à leur religion”.

Comme l’ensemble des Français, la communauté catholique du pays est profondément choquée du nouvel attentat terroriste commis vendredi 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). Un acte perpétré au nom de l’islam, a rappelé à Salon Beige l’évêque de Montauban, Mgr Ginoux.

« Nous devons avoir les moyens de lutter contre ce fanatisme »

« Je suis atterré que nous puissions voir ça sur le territoire français. (…) Depuis mars 2012, la France connait des attentats islamistes sans précédent », a expliqué l’homme d’Eglise, soulignant que « les assassins sont motivés par des comportements très forts qu’ils rattachent à leur religion ».

Interrogé sur un tweet qu’il a écrit après l’attaque de Conflans-Sainte-Honorine, dans lequel il juge qu’ « une nation qui ne se défend pas et qui ne défend pas ses citoyens est en train de mourir », Mgr Ginoux a répondu : « Nous devons avoir les moyens de lutter contre ce fanatisme qui s’inscrit, qu’on le veuille ou non, dans la religion de l’islam, dévoyé, certes, mais qui prend prétexte de cela. La nation doit se défendre. Si j’en crois les chiffres, des dizaines d’attentats de ce type ont été déjoués grâce aux renseignements généraux. »

« La France est le pays d’Europe le plus touché par les attentats djihadistes »

« Se défendre, a-t-il poursuivi, c’est ce que le ministre de l’Intérieur semble prêt à faire : expulser manu militari les fichés S, les gens dangereux. (…) Le premier devoir d’une nation, d’un gouvernement, c’est protéger ses citoyens. » « Si tout un chacun risque d’être assassiné pour des raisons inconnues à tout instant, la nation n’est plus gouvernée », a ajouté l’évêque de Montauban.

« Ces assassins se réclament d’une volonté forte de placer tous les pays sous la domination d’Allah. (…) C’est leur motivation. Donc ceux qui ne sont pas du côté d’Allah, ceux qui ne croient pas, risquent d’être victimes de ces assassinats », a encore jugé Mgr Ginoux. Et d’appuyer son propos : « Quand l’école devient un lieu d’interdiction de la vérité, de l’histoire, notre pays est en très mauvaise situation. La France est le pays d’Europe le plus touché par les attentats djihadistes. » « Les religions, il faut les connaître et se plonger dans ce qu’elles disent. (…) Nous devons reconnaître que le Coran contient des phrases qui justifient, si on les prend à la lettre, des actes pareils », a-t-il aussi expliqué.

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “L’évêque Mgr Ginoux reconnait que “le Coran contient des phrases qui justifient la violence. Nous devons avoir les moyens de lutter contre ce fanatisme”

    1. alauda

      L’islam dévoyé… oui bien sûr… depuis l’origine.

      Les débuts du christianisme sont à l’opposé de la religion de conquête arabo-islamique. Le christianisme naissant s’est développé autour d’écoles de pensée, il a prêché le Verbe avant de s’appuyer quelques siècles plus tard sur l’épée pour subsister.

      L’islam s’est fondée sur l’épée en moins d’une génération. Leur Prophète polygame n’était pas enterré qu’ils se tapaient déjà dessus pour la succession.

    2. Victoire de Tourtour

      L’islam s’est fondé sur l’épée parce que les sourates médinoises, qui abrogent les sourates mecquoises, sont « à l’ombre des épées » :leur message n’est que violence, pillage, massacres et conquêtes .Il ne peut engendrer que fanatisme , violence et guerres de conquête..548 guerres, dont 2 seulement sont défensives.300 millions de morts entre l’hégire et le dernier siège de Vienne. 20 millions d’esclaves, dont 18 millions de Noirs (castrés généralement), et 2 millions de Blancs 56 pays conquis par le fer et le feu, ,islamisés de gré ou de force leurs civilisations détruites . C’est ça, l’islam, rien d’autre.

    3. alauda

      @Victoire de Tourtour,

      Pour être juste sur la question de l’esclavage, se souvenir qu’au IXe s. Verdun y avait son marché d’émasculés, échangés contre des épices… Le sort des prisonniers païens (slaves), servant de monnaie d’échange entre les deux empires, n’était guère enviable.

      Se souvenir qu’antérieurement, au VIIe s., la reine des Francs Bathilde, épouse de Clovis II, avait interdit l’infâme commerce sur les terres soumises à sa juridiction. Si elle n’a pu obtenir que des maîtres gallo-romains affranchissent leurs esclaves, elle s’est efforcé de racheter des captifs.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    209 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap