toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le Pr Raoult chez Morandini « Vous avez assisté à la plus grande escroquerie sur la toxicité de l’hydroxychloroquine ! » (Vidéo)


Le Pr Raoult chez Morandini « Vous avez assisté à la plus grande escroquerie sur la toxicité de l’hydroxychloroquine ! » (Vidéo)

Le professeur Didier Raoult était en exclusivité l’invité de Jean-Marc Morandini dans « Morandini Live » sur CNews et Non Stop People. Le directeur général de l’IHU de Marseille a notamment été interrogé sur l’hydroxychloroquine.

« L’hydroxychloroquine marche contre le coronavirus. On le prescrit toujours », a-t-il déclaré. Et d’ajouter : « On continue à traiter les gens. Les gens sont guéris. On a un taux de mortalité qui est extrêmement bas ».

« Vous savez bien que, si vous êtes malade la semaine prochaine, vous allez m’appeler Monsieur Morandini », a continué le professeur Raoult. « Je pense, je suis honnête », a répondu le journaliste. « C’est ce qu’il se passe tout le temps. Je peux vous le dire : c’est comme ça que ça se passe », a conclu le professeur.

« La mortalité naturelle on la connait très bien aujourd’hui »

« Il y a une dramatisation qui ne correspond pas au risque que chacun court dans cette affaire (…) On se demande jusqu’où peut aller cette terreur généralisée ».

« L’état de crise nerveuse dans lequel le pays se trouve plongé dépasse la raison et l’entendement »

« Plus on a peur, plus le risque de mal gérer les situations augmente »

« Je ne peux prédire l’avenir. Je ne sais pas ce que ça veut dire seconde vague »

« C’est une vraie question que de savoir si l’Europe de l’Ouest va continuer à vivre en restant à la maison »

« Je pense qu’il y a trop de gens qui donnent leurs avis. Je ne parle que des choses que je connais, je ne vous donnerai pas mon avis sur les joueurs de l’équipe de France »

« Je pense que la gestion des épidémies est un domaine régalien (…) Il faut créer des centres susceptibles de gérer l’épidémie »

« Si on gère correctement cette infection virale respiratoire, je ne vois pas pourquoi elle changerait l’espérance de vie des gens »

« Je travaille, je m’organise et je ne passe pas mon temps sur les plateaux de télévision. C’est pour ça que les tests sont plus rapides ici »

« Le virus n’a pas changé l’espérance de vie à Marseille par rapport aux dernières années », « L’espérance de vie a changé à Paris probablement parce qu’il y a des différences de management »

« On est dans une situation nouvelle, où les choses ne sont plus vraiment prévisibles »

« Dans ce pays, on parle trop, on communique trop. Tout le monde a trop d’avis sur trop de choses »

« On a testé 10% de la population marseillaise. On a soigné 13.000 personnes »

« On prescrit toujours de l’hydroxychloroquine. Ça fonctionne contre la Covid19, ça soigne les gens, les gens guérissent »

« Quand je viens à Paris, je suis obligé de me déguiser, parce que les gens veulent prendre des photos avec moi »

« Je parle au Président de la République Emmanuel Macron »

« On sait maintenant que le facteur le plus lié à la mortalité c’est le retard de mise en place des tests »

« Ce n’est pas le virus qui m’inquiète. C’est l’état de notre société qui m’inquiète »

« Je ne serai jamais ministre de la Santé. Ce n’est pas mon métier »

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Le Pr Raoult chez Morandini « Vous avez assisté à la plus grande escroquerie sur la toxicité de l’hydroxychloroquine ! » (Vidéo)

    1. alauda

      Tout ce qui m’intéresse : les chiffres.
      Sur le Charles De Gaulle : aucun morts sur 700 infectés.
      Sur un bateau de croisière : 2 % de morts, dont une majorité de gens âgés.
      Dans son hôpital : 2% de décès chez les personnes âgées et en réanimation 10% ou de sujets âgés et/ou souffrants de multi-pathologies associées.
      Et l’espérance de vie n’a pas changé sur Marseille…

      A-t-on besoin d’en savoir plus ?
      A quoi sert de nous afficher le nombre de décès quotidien ? En dehors des familles concernées, on ne pleurera pas ces morts inconnus.

      Et ce n’est pas avoir pour autant le cœur sec. L’espérance de vie n’est qu’une moyenne statistique. J’ai eu des amis qui n’ont pas passé la cinquantaine et vu partir d’autres à tout âge. Par conséquent, après 80 ans, je considère que les gens ont fait leur vie. S’ils ont la chance de vivre 20 ans de plus, debout, avec un cerveau qui tourne encore convenablement, tant mieux. Mais finir dans un fauteuil, les yeux dans le vague, non merci. Autant partir avant la décrépitude totale, en ayant réglé ses affaires.

      Dans les sociétés traditionnelles, la mort faisait partie intégrale de la vie. Depuis les années 50, on en fait un tabou. On a commencé à mettre les morts en frigo après un séjour à l’hôpital… Et mourir chez soi est devenu un luxe.

      Quand je relis « Le Roi se meurt » de Ionesco, je m’identifie toujours à la vieille reine, celle qui libère le cerf-volant au-lieu de le retenir. Faire son temps et laisser la place aux suivants, c’est la loi de la vie.

    2. JS PN

      Bravo Professeur RAOULT ! Vous êtes le Eric ZEMMOUR de la médecine. Vous aussi vous devez faire attention aux risques d’accidents provoqués par certains de nos gouvernants !!!……

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    291 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap