toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La justice valide la fermeture de la mosquée de Pantin. Plusieurs opérations en cours « pour que la sidération change de camp… et intimider ceux qui essayent de nous intimider »


La justice valide la fermeture de la mosquée de Pantin. Plusieurs opérations en cours « pour que la sidération change de camp… et intimider ceux qui essayent de nous intimider »

Invité du journal de 20 heures de TF1 le 19 octobre, le ministre de l’Intérieur avait promis de “tirer toutes les conséquences” après l’attentat de Conflans-Sainte-Honorine. La mosquée de Pantin sera fermée pour six mois.

C’est désormais validé. La mosquée de Pantin (Seine-Saint-Denis) ferme ses portes pour au moins six mois. La décision était en suspend après le recours devant le tribunal administratif des responsables de la mosquée. L’arrêté préfectoral a été validé, rapporte BFM TV, bien qu’une action devant le Conseil d’Etat devrait être intentée par ces mêmes dirigeants.

C’est le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, qui avait demandé cette mesure trois jours après l’assassinat de Samuel Paty, professeur d’Histoire-Géographie de Conflans-Sainte-Honorine. Interrogé dans le 20 heures de TF1 le 19 octobre,  le ministre de l’Intérieur déclarait : « J’ai demandé au préfet de la Seine-Saint-Denis de faire fermer la mosquée de Pantin puisque son dirigeant a relayé le message disant que le professeur devait être intimidé, a-t-il indiqué. Le préfet signe ce soir son interdiction. Si justice donne raison ce sera six mois d’interdiction », a-t-il ajouté. Dans une vidéo, le dirigeant de la mosquée avait en effet relayé la polémique sur la diffusion des caricatures et les avait même dénoncées, rappelait Le Figaro.

« Intimider ceux qui essayent de nous intimider »

Dans la foulée, le ministre de l’Intérieur avait dévoilé que « 34 opérations avaient été lancées », certaines donnant lieu à des « judiciarisations ». Il a aussi avoué que le président de la République lui avait demandé « d’accélérer un certain nombre d’opérations »« Ces opérations ont pour but de faire en sorte que la sidération change de camp. Le but de ces opérations c’est d’intimider ceux qui essayent de nous intimider », a ajouté Gérald Darmanin. Depuis l’élection d’Emmanuel Macron, 356 lieux ont été fermés et 411 étrangers en situation irrégulière fichés islamistes ont été expulsés, selon lui.

Par ailleurs, une cinquantaine d’associations proches de la mouvance islamiste sont toujours dans le collimateur des autorités, parmi elles le CCIF (Collectif contre l’islamophobie en France). Dimanche 18 octobre, le ministre de l’Intérieur avait demandé aux préfets de France d’expulser 231 étrangers fichés au FSPRT pour radicalisation.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “La justice valide la fermeture de la mosquée de Pantin. Plusieurs opérations en cours « pour que la sidération change de camp… et intimider ceux qui essayent de nous intimider »

    1. Robert Davis

      L’intimidation ce n’est pas grand chose en soi mais ça peut souder le peuple et lui faire prendre conscience du risque de l’ivasion mus qui est autrement plus important.

    2. Patrick Wahle

      Fermée pour 6 mois??? Une petite tape sur la main pour une décapitation, mais quelle claque pour la famille Paty.

    3. JS PN

      On a vraiment besoin de passer par la justice pour fermer une mosquée ennemie ?
      Quand on est en guerre on doit demander l’autorisation pour se défendre contre ceux qui nous tirent dessus ???
      La France baisse toujours la culotte …. BASTA !!!

    4. Raphaël

      La fermeture de la Mosquée est un sparadrap sur une jambe de bois, il vaut mieux déchoir de la nationalité française tous ceux qui ont trempé dans cette ignominie et ensuite les renvoyer dans leurs pays où ils seraient les bienvenus, les arguties qu’il faut un jugement et ensuite l’acceptation du pays d’origine doivent être balayées, on le renvoi simplement et on le laisse sur le tarmac de leur aéroport, libre à ces assassins de faire ce qu’ils veulent car, il y a assez de meurtres en France pour tolérer ces assassins

    5. Shirah

      six mois ! c’est risible! Si les autorités s’imaginent que la sidération va changer de camp avec cette mesurette, c’est un vœux pieux. Il aurait fallu la raser jusqu’au sol. plus quelques actions du même niveau un peu partout en France. En Israel on démoli la maison des terroristes.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    193 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap