toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

“Je me sens tout puissant” : Trump fait sensation lors d’un meeting (Vidéo)


“Je me sens tout puissant” : Trump fait sensation lors d’un meeting (Vidéo)

Une semaine après s’être rétabli du coronavirus, Donald Trump a tenu son premier meeting de campagne en Floride. 

Comme une véritable star… Il s’est élancé sur la scène en jetant des masques chirurgicaux à ses partisans. Lundi 12 octobre, le président Donald Trump a donné son premier meeting de campagne après avoir été testé négatif au coronavirus une semaine auparavant. Il s’est donc de nouveau investi dans sa campagne présidentielle contre son principal concurrent démocrate Joe Biden.

Le milliardaire était en grande forme : « Nous y voilà ! », a-t-il lancé joyeusement à des milliers de personnes – qui ne portaient pas de masques en majorité. « Je l’ai eu (le coronavirus ndlr). Maintenant, ils disent que je suis immunisé » a assuré Donald Trump qui prononçait son discours sans masque comme à son habitude. « Je me sens tout puissant ! Je peux marcher dans cette foule et embrasser tout le monde dans cette foule. Je vais embrasser les hommes et les magnifiques femmes, juste vous donner un gros bisou », a-t-il plaisanté.

Peu après l’annonce de son test positif au coronavirus dans la nuit du jeudi 1er au vendredi 2 octobre, Donald Trump avait annoncé sur Twitter, dans un bref message vidéo, qu’il allait être conduit à l’hôpital militaire de Washington. « Je pense que je vais très bien », avait-il expliqué, se voulant rassurant. « Je veux remercier tout le monde pour l’incroyable soutien. Je vais à l’hôpital Walter Reed. […] Nous allons nous assurer que les choses se passent bien. » Quelques jours plus tard, Donald Trump avait donné directement de ses nouvelles dans une autre vidéo postée sur le réseau social. Il avait assuré avoir « beaucoup appris sur le Covid, en faisant l’expérience [lui]-même, c’est l’école de la vie ». Peu après, le président des Etats-Unis avait brièvement quitté l’hôpital militaire de Walter Reed, dans la banlieue de Washington, pour aller saluer, à travers les vitres de sa voiture et en portant un masque cette fois, ses sympathisants rassemblés près du bâtiment.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *