toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Ils veulent détruire l’économie française : Le gouvernement veut un qui pourrait durer 12 semaines !


Ils veulent détruire l’économie française : Le gouvernement veut un qui pourrait durer 12 semaines !

Alors qu’Emmanuel Macron a annoncé un reconfinement mercredi soir pour quatre semaines, l’exécutif se pencherait davantage sur 8 voire 12 semaines selon Europe 1.

La « deuxième vague sera plus dure et plus meurtrière que la première ». Emmanuel Macron l’a déclaré hier soir, mercredi 28 octobre. Les Français vont devoir subir un deuxième confinement, et ce, pour « quatre semaines » afin de donner « un coup de frein brutal au virus ».

En réalité, le gouvernement songerait à un scénario bien plus long… D’après les informations d’Europe 1, le reconfinement pourrait durer entre 8 et 12 semaines.

Selon le média, le président de la République n’aurait pas voulu risquer de dévoiler ce plan dès le départ. D’abord, Emmanuel Macron penserait à l’acceptation sociale de ces mesures sanitaires. Annoncer dès le départ un confinement aussi long aurait été difficile à faire passer. Enfin, l’Elysée espérerait toujours un « miracle » c’est-à-dire une forte baisse du nombre de malades du coronavirus en France, relate Europe 1.

« Il va falloir plus de temps »

Le conseil scientifique a toutefois jugé que c’était peu probable. Son président Jean-François Delfraissy a d’ailleurs assuré ce matin sur France Inter que quatre semaines de confinement seront insuffisantes pour faire baisser le nombre de contaminés. En effet, l’objectif est de redescendre le nombre de nouveaux cas quotidiens à 5 000. Or, près de 30 000 cas sont recensés ces derniers jours. « Les données que nous avons dans nos modélisations montrent que le 1er décembre, nous ne serons pas à 5 000 contaminations par jour. Ça, je peux vous le dire d’emblée aujourd’hui. Donc il va falloir plus de temps », a-t-il finalement prévenu.

Valeursactuelles

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Ils veulent détruire l’économie française : Le gouvernement veut un qui pourrait durer 12 semaines !

    1. Amsallem

      Delfraissy et toute la clique gouvernementale sont des ordures , il faut que les Français descendent en masse dans la rue face à cette dictature sanitaire sinon le pays est fichu .

    2. alauda

      Moi, ce qui me fiche en rogne, ce sont leurs foutus ausweis !
      Plus d’imprimante en état de marche, pas de téléphone portable…

      Pour ce qui ressort de l’économie française, depuis Barre, elle a pris tant de coups de boutoir que c’est à désespérer de nos dirigeants. La désindustrialisation massive date des années 90. Le secteur primaire, on n’en parle plus : les deux mamelles de la France, « labourage et pâturage », ont subi une mastectomie. Nos crânes d’œuf ont remplacé Sully.

      A qui le tour ? Le tertiaire. Et la planche à billets tourne plein pot. Le « monde d’après » comptera les suicidés dans ses statistiques.

    3. alauda

      Quand j’étais gosse, je jouais avec l’Alfabeto. Le fond de l’assiette représentait une scène médicale dont je n’ai retenu que le texte : « c’est grave, docteur ? ».

      C’est en mangeant ma soupe que j’ai appris à penser par moi-même, détestant cette médecine qui squattait mon assiette à chaque repas. Autant dire que je n’ai pas abusé des médocs dont la posologie correspond aux heures des repas !

      Le déterminisme médical, je lutte contre depuis l’âge de raison, en secret dans ma tête.

      Maintenant qu’il ne me reste moins de temps d’avenir que de passé vécu, j’écris mon testament de libre-penseuse. Ici, c’est la page : je n’aurais fait un métier médical. Jamais.

    4. alauda

      Je n’aurai jamais fait un métier médical, pour autant j’aurais pu avoir des dons en psy. Le service après vente des distributeurs automatiques de médicaments, comme j’appelle certains -pas tous- de la profession, j’ai un peu pratiqué, certes à très petite échelle.

      Les dégâts psychologiques vont être considérables. Des études sont en cours, du reste. J’ai lu un article anglophone sur le sujet qui me donne à penser que ce Covid va produire une abondante littérature analytique. Les cobayes, que nous sommes tous dans cette pandémie mondiale, sont observés à la loupe…

    5. alauda

      Comme je décompense les agressions par mes pieds, je préférerais de loin un dermatologue ou un podologue au Ministère qui puisse me rendre la faculté de marcher, plutôt qu’un neurologue dont le champ d’étude se limite à la boîte crânienne.

      Si l’humanité s’était contentée de son crâne, elle serait restée au stade des oursins.

    6. alauda

      Parmi les mammifères qui peuplent la planète, les ours ont la chance de pouvoir dormir six mois sans avoir la nécessité de se nourrir.

      L’économie, placée en hibernation, n’a pas cette faculté d’adaptation.

    7. JS PN

      Nous en sommes là parce que l’Abruti de MACRON n’a pas fermé les frontières dès l’arrivée du Covid. Et en plus il a continué à laisser rentrer les migrants qui viennent nous décapiter.
      Alors, on le dégage quand à MACRON ???

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    185 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap