toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Etat de guerre à Champigny: Charlotte d’Ornellas “Ce qui me choque le plus dans ces images là, c’est qu’un commissariat est attaqué pendant de longues minutes et qu’il n’y a aucune riposte” (Vidéo)


Etat de guerre à Champigny: Charlotte d’Ornellas “Ce qui me choque le plus dans ces images là, c’est qu’un commissariat est attaqué pendant de longues minutes et qu’il n’y a aucune riposte” (Vidéo)

Etat de guerre à Champigny: Charlotte d’Ornellas “Ce qui me choque le plus dans ces images là, c’est qu’un commissariat est attaqué pendant de longues minutes et qu’il n’y a aucune riposte”.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Etat de guerre à Champigny: Charlotte d’Ornellas “Ce qui me choque le plus dans ces images là, c’est qu’un commissariat est attaqué pendant de longues minutes et qu’il n’y a aucune riposte” (Vidéo)

    1. alauda

      La riposte : une loi de plus, dont on sait fort bien qu’elle n’aura qu’un « impact » – c’est le cas de le dire – très limité, en raison des trous noirs dans la raquette du commerce mondialisé. Des décennies que cela dure.

    2. Slam

      Les policiers ont peur de réagir, peur de se défendre. C’était plus facile avec les gilets jaunes, ils avaient des ordres très clairs, taper dessus. Personne n’a oublié castaner le bouledogue. Mais là ils ont d’autres ordres, attendre que ça passe. Les lâches qui dirigent le pays savent que la moindre réaction peut enflammer l’ensemble des cités perdues de France, alors ils préfèrent perdre des policiers que risquer les émeutes.
      Lâcheté : Manque de bravoure, de courage devant le danger.
      Synonyme : couardise,

    3. Filouthai

      En France, on n’a plus de policiers, mais des poules mouillees !
      Qui tabassent les vieux gilets jaunes, mutilent les jeunes gilets jaunes, s’agenouillent devant le pouvoir et s’acoquinent avec les juges rouges !

      Inévitablement, quand des jeunes déterminés et armés les attaquent, leur seule réaction est de s’enfermer .., pour ceux qui n’ont pas fui !

    4. Robert Davis

      Quelle riposte veut-elle qu’il y ait avec un mufti microbe à l’élysée? Ceci n’est PAS de la délinquance mais le début de la GUERRE que l’islam livre à la France dont les dirigeants ne veulent pas admettre la réalité.

    5. Robert Davis

      Tout ceci ressemble aux années 30 lorsque Blum ne voulait pas voir les préparations de guerre de l’Allemagne déjà plus ou moins nazie et envoyait les français…en vacances au bord de la mer aux congés payés,au lieu de se préparer à défendre la France. Ah le brave homme disait-on…

    6. doudou

      ce que je ne comprends pas,c’est que les policiers de champigny n’ont pas riposté alors qu’is etaient en legitime defense,je me felicite ,d’avoir hesite de faire ce metier , car je n’aurais pas fait de quartier:j’aurais tiré dans le tas !

    7. Cyrano

      @ Doudou / Vous êtes bien le seul à ne pas débiter de conneries sur la Police.
      Tous ceux qui analysent au premier degrés en faisant semblant de rien comprendre des ordres de supérieurs hiérarchiques carriéristes sont dans la gourance absolue, il n’y a pas plus de poules mouillées que de couilles molles dans les rangs de la police ou la gendarmerie. La troupe n’a qu’un droit celui de fermer sa gueule et quand un représentant syndical s’exprime il fait bien attention aux paroles utilisées. Tout geste ou parole se retourne contre un fonctionnaire c’est tellement plus facile de lui imposer un droit de réserve. Croyez bien cher ami que l’envie de tirer dans le tas en a démangé plus d’un. Et puis dire que les policiers n’ont pas riposté, c’est faux, aux dernières nouvelles les gars de la BAC avec d’autres du commissariat sont montés sur le toit de l’immeuble pour riposter aux racailles. Heureusement pour les policiers qu’ils n’ont pas dégommé une raclure, si non je vous dis pas la merde avec les bœufs carottes pour l’enquête et les reconstitutions balistiques. C’est si facile de faire chier les flics que les repris de justice étant donnés qu’ils sont toujours remis dehors. J’en passe et des meilleures .
      Si je me suis adressé à vous Doudou c’est parce que vous dites avoir hésité à faire ce métier. En ce qui me concerne j’ai quitté ce métier que j’ai aimé et que j’ai pratiqué toujours dans des quartiers pourris dit difficiles, il y bien longtemps quand les lois ont commencé par changer pour protéger les délinquants en col blanc qui s’en tiraient les fesses propres après jugement alors que des pauvres types récidivistes se retrouvaient en cabane pour des délits mineurs. Quand des multirécidivistes – vous voyez de qui je parle – eux étaient sermonnés avec un rappel à la loi pour la vingt cinquième fois sans être inquiétés. Quand j’ai vu qu’on ne pouvait plus travailler correctement, d’un coté être pris pour un con par les décisions de justice de l’autre par les délinquants que nous connaissions depuis de nombreuses années et qui nous respectaient à l’époque. Le plus sage est de garder son sang froid, avoir suffisamment de points pour partir en retraite, laisser la place aux jeunes et ne pas tirer dans le tas. Pour bien connaitre la boutique je vous certifie que plus d’un flic serre les dents, garde son calme quand il voit dans quel état notre pays se barre en sucette. C’est un crève-cœur.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    380 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap