toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Décapitation d’un enseignant français : pour un député islamiste tunisien « Celui qui porte atteinte au prophète doit en assumer les conséquences ! »


Décapitation d’un enseignant français : pour un député islamiste tunisien « Celui qui porte atteinte au prophète doit en assumer les conséquences ! »

Nul ne doute que certains députés n’ont pas leur place dans le parlement au vu de leurs positions assez dangereuses et extrémistes.

Réagissant à l’attaque terroriste ayant ciblé un enseignant en France qui a été décapité pour avoir montré les caricatures du prophète Mohamed à ses élèves, le député islamiste Rached Khiari est allé jusqu’à justifier les faits et l’acte commis.

Encore une fois, Khiari, député démissionnaire de la coalition Al-Karama, a raté une occasion pour se taire et pour épargner aux Tunisiens de se rappeler ses positions extrémistes.

« Celui qui porte atteinte au prophète doit en assumer les conséquences ! », a-t-il même posté sur son compte Facebook, dans une position qui n’est pas digne d’un député représentant les Tunisiens.

www.webdo.tn

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Décapitation d’un enseignant français : pour un député islamiste tunisien « Celui qui porte atteinte au prophète doit en assumer les conséquences ! »

    1. Jean-Francois Morf

      Mahomet, c’est le faux prophète AntiChrist prédit dans les évangiles.
      Chacun peut comparer sur Internet les actes de Jésus Christ il y a 2000 ans et les crimes d’antiChrist, l’hégire commençant 666 ans après la naissance de Christ sous C/-43K1.
      Googlez, en images: Caesar Comet Coin
      Et rendez à Dieu ce qui n’appartient pas à Julius Caesar.
      (Dieu n’a pas envoyé la plus grosse comète de toute l’histoire pour annoncer au monde entier que Jules Caesar était devenu Dieu le père, mais pour annoncer au monde entier la naissance de son fils Jesus Christ)

    2. marceau daudeville

      -mahomet n’est en rien un prophète, ce n’est qu’un sinistre et lamentable charlatan qui ne veut que s’enrichir, niquer des nanas, avoir des esclaves , voler et piller.
      -Rappelons que mahomet, cet ignorant sans scrupules, affirme que la terre est plate, que le soleil tourne autour de la terre et qu’il se coucher dans des eaux boueuses ou dans des sources d’eau chaude.

    3. doudou

      que fait ce député tunisien « français?? » en france,lui aussi devrait etre mis en garde à vue puisqu’il approuve le petit tchetchene qui a décapité le pauvre prof?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *