toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Blanquer accuse Mélenchon d’être « un jour républicain et le lendemain islamo-gauchiste », une « trahison »


Blanquer accuse Mélenchon d’être « un jour républicain et le lendemain islamo-gauchiste », une « trahison »

Le ministre de l’Education nationale a même précisé que le leader de La France insoumise figurerait dans l’Histoire pour “trahison”.

Une semaine après le terrible attentat qui a vu la décapitation de l’enseignant Samuel Paty, Jean-Michel Blanquer a dressé la liste des mesures qu’il comptait mettre en place pour la rentrée scolaire, pour dit-il notamment lutter contre la « lâcheté ». Le ministre de l’Education nationale a dénoncé avec fermeté la « volonté de créer un scandale » après le cours de Samuel Paty où le professeur d’histoire-géographie avait montré des caricatures de Mahomet.

Mais surtout, dans le JDD, il s’en est pris à Jean-Luc Mélenchon, le leader de La France insoumise qu’il accuse de faire le jeu des islamistes, stigmatisant des « structures politiques qui se greffent sur cette matrice par démagogie ou par cynisme ». Celles-ci cherchent ainsi « chez les musulmans un substitut à leurs électeurs perdus ». Ainsi, Jean-Luc Mélenchon est accusé d’être « un jour républicain et le lendemain islamo-gauchiste ».

« Il a franchi la ligne jaune le jour de sa participation à une manifestation ‘contre l’islamophobie’ », martèle le ministre. Une manifestation où de nombreux participants avaient comparé la condition d’un musulman en France à celle d’un Juif sous l’Occupation. Jean-Michel Blanquer va même encore plus loin lorsqu’il assène que le leader LFI rentrera bien dans l’Histoire mais « pour trahison ».

« Un combat à mener »

Alors qu’il avait dénoncé « l’islamo-gauchisme » qui « fait des ravages à l’université », le ministre réitère que l’on n’a « plus le droit à la lâcheté ». Pour lui, « il y a un combat à mener contre une matrice intellectuelle venue des universités américaines et des thèses intersectionnelles, qui veulent essentialiser les communautés et les identités, aux antipodes de notre modèle républicain […] C’est le terreau d’une fragmentation de notre société et d’une vision du monde qui converge avec les intérêts des islamistes ».

Revenant sur une possible entrée des caricatures de Mahomet dans le manuels scolaires, Jean-Michel Blanquer estime que la France ne doit pas se censurer. « L’agression vient plutôt de personnages qui attisent la violence en donnant de fausses interprétations », détaille-t-il. Avant de plaider pour le « renouveau d’une conscience républicaine, au cœur de la société et de la vie politique française ».

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Blanquer accuse Mélenchon d’être « un jour républicain et le lendemain islamo-gauchiste », une « trahison »

    1. Cyrano

      Parler ça va bien un moment mais agir c’est mieux et le plus rapidement possible, il est déjà PRESQUE trop tard la cinquième colonne est installée.
      Nous ne sommes pas aux USA les français n’ont pas un colt à la ceinture en revanche force est de constater que les islamistes ont des couteaux, des kalachnikovs et le droit français qui protège les assassins.
      Vite de l’air ça URGE

    2. alauda

      Il y a de l’action comme il n’y en a pas eu depuis des lustres pour rendre son lustre aux idées claires.

      Comme l’expression date du XVIIe s., ne pas confondre ces lustres -comptés par unité temporelle de cinq ans- avec les luminaires avec ou sans pampilles qui éclairent depuis le plafond.

    3. Pinhas

      Mélenchon et her dogan même combat.
      Que ce traître à la France aille pleurnicher en Turquie ou dans les bras de Abbas .

      Et par la même occasion qu’il emmène avec lui ses collabos rateurs

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    277 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap