toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Besançon : une adolescente bosniaque tondue et frappée par sa famille musulmane parce qu’elle fréquente un Serbe chrétien. La famille a été expulsée


Besançon : une adolescente bosniaque tondue et frappée par sa famille musulmane parce qu’elle fréquente un Serbe chrétien. La famille a été expulsée

Besançon : une adolescente bosniaque tondue et frappée par sa famille musulmane parce qu’elle fréquente un Serbe chrétien. La famille a été expulsée

1 an de prison dont 4 mois avec sursis

Le procureur de la République Etienne Manteaux a dénoncé l’attitude des parents et de l’oncle et la tante de la jeune fille. Il a requis un an de prison pour les quatre adultes et une interdiction définitive de territoire national pour les parents de l’adolescente.

Les avocats des parents et de l’oncle et la tante de la victime défendaient une toute autre version que celle rapportée par l’adolescente. Ils n’ont pas convaincu le juge. L’avocate des parents Me Bresson, nous a expliqué en amont du procès : “Cette histoire est complexe. Les parents de la victime reconnaissent les faits, par contre ils nient les violences habituelles qui leur sont repprochées. Ils contestent également les raisons religieuses. Ils n’arrivent pas à expliquer le fait de l’avoir tondue. Peut-être qu’une expertise psychiatrique aurait été opportune dans ce dossier, mais malheureusement cela n’a pas été le choix du parquet.” Le statut de réfugiés des parents de la jeune femme leur a été refusé. Ils étaient en attente de retourner en Bosnie-Herzégovine, lorsque la situation sanitaire le permettra.

“Les propos de l’enfant ont dépassé la réalité. Assurément elle a été tondue. Celui qui a tondu s’est accusé, c’est son propre père et tous les éléments objectifs du dossier démontrent qu’il était seul à y participer. Mes clients, réfugiés politiques parfaitement intégrés risquent aujourd’hui, à cause des propos inconséquents d’une enfant d’être expulsés comme le ministre de l’Intérieur l’a promis, avant l’heure. Cette affaire est assurément contaminée par le climat actuel” avait plaidé quant à lui Me Patrick Uzan, avocat de l’oncle et de la tante de la jeune victime.

Ils ont finalement été condamnés à 1 an de prison dont 4 mois avec sursis. Les parents de la victime se sont vu formuler une interdiction de territoire français pour une durée de 5 ans. Ils devront verser 6000 euros de dommages et intérêts à leur fille. Ils ont dix jours pour faire appel.

France 3

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Besançon : une adolescente bosniaque tondue et frappée par sa famille musulmane parce qu’elle fréquente un Serbe chrétien. La famille a été expulsée

    1. o.icaros

      L’affaire n’est pas terminée. Ils vont faire l’affaire appel et s’ils ont un bon avocat peut-être que celui-ci arrivera à tordre le bras des juges. Il est intéressant de voir qu’il est plus facile de rouler des mécaniques avec les Russes et les Bosniaques, qu’avec l’Algérie ou le Maroc. Reste à savoir qu’est-ce que la France a proposé à la Bosnie pour que celle-ci accepte de reprendre ses nationaux qui ne semblent pas être, pour la Bosnie, de dangereux opposants. Ce qui démontre qu’ils n’étaient pas des réfugiés politiques. Cela dit, il y a quelque chose que je ne comprends pas. Le statut de réfugié politique ne leur a pas été reconnu alors pourquoi cette interdiction de séjour en France de 5 ans. S’ils reviennent dans 5 ans, ils seront toujours des prétendus réfugiés politique, de vrais réfugiés économiques à la recherche d’un toit et d’allocations.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    159 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap