toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Attentat de Conflans : Abdoullakh Anzorov soutenait le djihad et l’État Islamique, refusait le contact avec les femmes et parlait de partir en Syrie. Pourtant il a obtenu un titre de séjour le 4 mars 2020…


Attentat de Conflans : Abdoullakh Anzorov soutenait le djihad et l’État Islamique, refusait le contact avec les femmes et parlait de partir en Syrie. Pourtant il a obtenu un titre de séjour le 4 mars 2020…

Sous le pseudonyme Al_Ansar_270, le Tchétchène de 18 ans aurait communiqué en langue russe entre le 12 et 14 septembre dernier par le réseau social Instagram avec un internaute dénommé 12.7X108, selon le quotidien, qui cite des éléments d’investigation de l’enquête menée par la sous-direction antiterroriste (SDAT) et la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

L’adresse IP de ce 12.7X108 se situait dans la région d’Idlib, en Syrie – une zone instable occupée par des groupes terroristes. Dans ces échanges, Anzorov aurait posé des questions théologiques concernant l’islam et se serait renseigné sur sa «hijra», ou émigration dans un pays musulman.

Abdoullakh Anzorov, qui aurait fait du drapeau de Daech le fond d’écran de son smartphone, ne cachait d’ailleurs pas sa radicalisation, selon ses parents, entendus en garde à vue. Il se serait montré plus assidu dans sa prière du vendredi, se serait mis à visionner des prêches d’imams étrangers «radicaux», aurait cessé de consommer de l’alcool, d’écouter de la musique et refusait tout contact avec les femmes. Anzorov est pourtant passé sous les radars, puisqu’il n’était ni surveillé, ni fiché S.

Le Figaro

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Attentat de Conflans : Abdoullakh Anzorov soutenait le djihad et l’État Islamique, refusait le contact avec les femmes et parlait de partir en Syrie. Pourtant il a obtenu un titre de séjour le 4 mars 2020…

    1. alauda

      Froid dans le dos.

      La plate-forme de signalement Pharos repose sur une équipe minuscule, d’après ce qu’il s’est dit sur Cnews, qui ne peut pas faire face aux dizaines de milliers de messages de haine qui sont signalés.

      Le compte avait été signalé.

      On peut faire la promotion de la Loi Avia… blabla.
      Il vaudrait mieux faire appel à des engagés volontaires solides pour boucher les trous énormes dans la raquette.

      Ce n’est plus possible.

      La vérité

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    385 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap