toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Attaque de Conflans : Brahim C., le père qui lancé la fatwa contre le professeur décapité, et le prédicateur Abdelhakim Sefrioui ont échangé avec le terroriste tchétchène avant l’assassinat


Attaque de Conflans : Brahim C., le père qui lancé la fatwa contre le professeur décapité, et le prédicateur Abdelhakim Sefrioui ont échangé avec le terroriste tchétchène avant l’assassinat

ILe père de famille, auteur de la vidéo dans lequel il s’indignait du cours sur les caricatures animé par Samuel Paty, et le terroriste présumé ont échangé via la messagerie WhatsApp dans les jours précédant l’attentat.

Le père de famille, auteur de la vidéo dans lequel il s’indignait du cours sur les caricatures animé par Samuel Paty, et le terroriste présumé ont échangé via la messagerie WhatsApp dans les jours précédant l’attentat.

BFMTV


LE MESSAGE DE L’ASSAILLANT AU PRÉDICATEUR SEFRIOUI

Selon nos informations, l’assaillant aurait écrit, avant les faits, aux deux hommes placés en garde à vue, à savoir le père d’une élève et le prédicateur Abdelhakim Sefrioui, pour leur indiquer son intention de venger le prophète et de régler le problème “à sa manière”. A aucun moment les deux hommes ont alerté la police et disent n’avoir aucun lien avec le terroriste.

LCI


Le terroriste avait contacté les auteurs des vidéos se plaignant de Samuel Paty pour se renseigner

Comme l’a appris BFMTV ce lundi après-midi, le terroriste responsable de la mort de Samuel Paty avait contacté le père de famille qui accusait l’enseignant dans une récente vidéo, ainsi qu’Abdelhakim Sefrioui, pour se renseigner sur ce qu’il s’était passé dans la classe plus tôt en octobre.

A l’heure actuelle, on ignore encore si ces derniers, qui ont été contactés via les réseaux sociaux, ont répondu au terroriste.

BFMTV

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Attaque de Conflans : Brahim C., le père qui lancé la fatwa contre le professeur décapité, et le prédicateur Abdelhakim Sefrioui ont échangé avec le terroriste tchétchène avant l’assassinat

    1. doudou

      esperons que cette enquète aboutisse à des actions contre l’islamisme radical,et que toute cette racaille soit foutue hors de notre territoire,mais avec les peureux de français qui s’y opposent ,j’en doute.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    205 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap