toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] “Mon cousin s’est fait tuer par la police” : Assa Traoré perd ses nerfs face à des agents


[Vidéo] “Mon cousin s’est fait tuer par la police” : Assa Traoré perd ses nerfs face à des agents

Dans la nuit du dimanche 13 au lundi 14 septembre, le cousin d’Assa Traoré est mort des suites d’une noyade en tentant d’échapper à la police. La militante n’a pas manqué de laisser éclater sa colère en vidéo.

« Il y a mon cousin qui s’est fait tuer par la police ». Le ton est donné dans la vidéo d’Assa Traoré, vraisemblablement publiée sur Facebook selon une information de Paris Match. Si celle-ci n’est plus accessible à ce jour sur les réseaux sociaux de l’intéressée, on pouvait y voir sa réaction à chaud, consciencieusement enregistrée par plusieurs utilisateurs, qui l’ont publiée à leur tout sur Twitter. Nous sommes le lundi 14 septembre, et la jeune femme déchaîne son courroux auprès de policiers qui n’ont rien demandé. Elle perd ainsi ses nerfs en direct, face aux agents qui ne surenchérissent pas dans l’escalade de la militante antiraciste qui s’en prend à eux. La raison de cette scène ? Le décès de son cousin, Mahamadou Fofana. Toujours selon Paris Match, l’homme de 34 ans se serait noyé en tentant d’échapper à la police à Bougival, dans les Yvelines. Leur lien de parenté a été confirmé par l’avocat de la famille de la victime. Une impression de déjà vu pour la jeune femme qui accuse depuis plusieurs années la police d’avoir tué son frère Adama Traoré, décédé après une interpellation en 2016.

« Assa, calme-toi s’il te plaît »

Dans la vidéo d’Assa Traoré, celle-ci contextualise sa présence, sur un ton déjà exaspéré : « Voilà, on est à Noisy-Le-Grand », « Y’a mon cousin qui s’est fait tuer par la police dans le 78 ». La militante antiraciste campe devant des agents de police et commence ses provocations : « Vous nous braquez avec votre flashball ?! Ah bon et ça c’est normal, ça ? ». Ainsi, Assa Traoré, très énervée par des policiers armés en toute légalité pour se protéger, ne fait rien pour éviter d’envenimer les choses. Une colère déplacée quand on entend les explications d’un policier sur place : il braque son flashball vers eux pour tenir en joue un homme armé d’un bâton. Elle filme toujours : « Ah donc un bâton contre un flashball, vous nous braquez le flashball dessus ? ». Face au calme des forces de l’ordre sur place, elle tente de les culpabiliser en leur rappelant : « Vous avez nos vies entre vos mains en fait ». Excédée par la maîtrise des agents de police, la jeune femme perd ses nerfs à mesure qu’elle les interpelle : « Vous avez pas à nous braquer avec votre flashball ! ».

Les esprits s’échauffent, surtout le sien, et un attroupement commence à se former autour de la scène. Nous pouvons entendre sur la vidéo des proches de la jeune femme tenter de la calmer : « Assa, calme-toi s’il te plaît », supplie la voix d’une jeune femme qui semble avoir conscience que la militante n’a pas cessé de filmer. Cette dernière a l’air de l’avoir oublié : on l’entend éclater dans une vive colère, arguant qu’« il n’a pas à nous braquer avec son arme », « ça veut dire quoi ça ? », une question répétée plusieurs fois, de plus en plus vertement. Elle s’éloigne et on l’entend dire à ses proches qui tentent de calmer sa colère qui sera immortalisée sur ses réseaux sociaux : « Lâche-moi, lâche-moi ! ». De quoi jurer avec le calme et la maîtrise affichés dans le communiqué vidéo du collectif pour Adama, qui lance un appel à témoins pour la mort de Mahamadou.

Loading...

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “[Vidéo] “Mon cousin s’est fait tuer par la police” : Assa Traoré perd ses nerfs face à des agents

    1. Slam

      Le type a sauté dans l’eau et manque de bol il ne savait pas nager. La faute aux flics ? Quelle blague. Le type n’était sûrement pas net.
      Dans la famille racaille, après le frère, le cousin.

    2. moi de france

      VIREZ LES DE FRANCE QU ILS RETOURNENT LOIN D ICI NUL DOUTE
      QUE AILLEURS PAS DE GANTS BOUM BOUM
      ET PLUS D AIDE SOCIALE

    3. alauda

      Qui fera le calcul de ce que ce clan polygame aura coûté à la France ?

      En argent, en énergie et en mépris, parce que non seulement ce clan ne respecte pas nos lois mais en plus ils nous crachent à la figure. Un scandale ambulant cette famille.

    4. c.i.a.

      Moi ce qui m`étonne c`est qu`ont parlent encore d`eux , ces parasites, ces moins que riens, ces vermines, ces racailles, c`est quoi le problèmes des médiats…L`AUDIMAT QUELLE BANDE DE CONS PITOYABLE!!

    5. Robert Davis

      Dans son afouique natale la police ne l’aurait pas braquée avec un flashball INOFFENSIF mais à la mitrailleuse!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *