toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un homme de confession musulmane condamné pour avoir refusé de serrer la main de Catherine Ferrier, alors préfète du Cher, car c’était une femme


Un homme de confession musulmane condamné pour avoir refusé de serrer la main de Catherine Ferrier, alors préfète du Cher, car c’était une femme

Le tribunal de police de Bourges a condamné un homme pour avoir refusé de serrer la main de Catherine Ferrier, alors préfète du Cher, sous prétexte que c’était une femme. Un refus considéré par la justice comme un comportement sexiste portant atteinte à la dignité.

Un homme de confession musulmane a été condamné, mardi, devant le tribunal de police de Bourges, à une amende de 750 euros et au versement de 1.500 euros de dommages et intérêts à l’ancienne préfète du Cher, Catherine Ferrier, qui a quitté ses fonctions en février 2020 pour devenir préfète du Tarn.

Le 7 janvier dernier, dans la partie des locaux de la préfecture du Cher qui accueille du public, alors qu’il attendait la remise de documents administratifs, cet homme avait refusé de serrer la main de la préfète au motif que c’était une femme et que sa religion le lui interdisait. La représentante de l’Etat, en uniforme et gantée, était venue saluer, à l’occasion la nouvelle année, le personnel et le public présent.

Un comportement sexiste portant atteinte à la dignité

La préfète du Cher avait alors déposé une plainte, instruite par le parquet de Bourges, pour propos ou comportement à connotation sexuelle ou sexiste portant atteinte à la dignité ou créant une situation intimidante hostile ou offensante imposée à une personne. Une contravention punie d’une amende de quatrième classe.

Lors de l’audience devant le tribunal de police de Bourges, mardi, le ministère public avait requis et obtenu le maximum de l’amende, c’est-à-dire 750 euros. L’ancienne préfète recevra également 1.500 euros de dommages et intérêts. Elle en demandait 2.000 euros.

Dans un communiqué, Jean-Christophe Bouvier, le préfet du Cher, explique avoir pris « acte de la décision de justice de condamner un citoyen français, qui à deux reprises, s’est réfugié derrière une interprétation idéologique de l’Islam pour refuser de serrer la main de sa prédécesseure, Catherine Ferrier en 2018 et 2020. »

Source

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Un homme de confession musulmane condamné pour avoir refusé de serrer la main de Catherine Ferrier, alors préfète du Cher, car c’était une femme

    1. Robert Davis

      Vu le contenu du coran, la charia et autres saloperies inhérentes à l’islam, cette « religion » qui est plutôt un nouveau mein kampf devrait être considéré comme un manuel de délinquants et terroristes qu’une religion est interdit en europe et ses supporters surtout politiques tels que macron comme des complices et poursuivis pour haine et traitrise.

    2. Charles Martel

      Bon moi, Français, je ne serre pas la main aux femmes, je leur fais la bise ; c’est aux hommes que je leur serre la main.
      Aurais-je été aussi condamné, mais pour agression sexuelle ? ah ces féministes !
      C’est un Préfet, mais c’est aussi une conne. Elle profite de son pouvoir pour mettre les gens à ses pieds. La justice, complice, lui donne raison.
      Au final, comme c’est un muzz, c’est très bien ce qui lui arrive.

    3. Moka

      Lol!Mais leur pseudo prophète mohamet qui coucha avec une gamine de 9 ans alors qu ‘ il en avait 54 c ‘ est hallal. La pédophilie de mohamet choque moins que de serrer la main d’ une femme .

    4. Robert Davis

      Certains rabbins peut-être mais ils ne massacrent pas tous ceux qui ne se soumettent pas à leur religion. Cela microbe les sait trés bien mais il les tolère dans le but de TRUQUER LES PROCHAINES ELECTIONS EN INONDANT LA FRANCE DE NOUVEAUX FRANCAIS DE PAPIER SACHANT TRES BIEN QUE CE SERA FATAL A LA NATION MAIS IL S EN FOUT LA SEULE CHOSE QUI COMPTE POUR LUI EST D ETRE REELU MAIS IL NE LE SERA PAS SI NOUS REFUSONS CETTE ESCROQUERIE QU EST LE TRUQUAGE AUX ELECTIONS.

    5. doudou

      chez nous, certains religieux qui n’ont rien compris aux commandements d’ACHEM,refusent de toucher la main aux femmes,mais ce ne sont pas des terroristes comme ces racailles d’islamistes,qui volent,violent ,agressent et vont jusqu’a tuer au nom d’allah.

    6. Bernie

      Elle a de la chance d’être Préfet. S’il s’était agit de madame tout le monde, la plainte aurait-elle eu des chances d’aboutir ? Aurait-elle eu une seule chance d’être enregistrée ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *