toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Séparatisme religieux et abandon de territoire en France: une mosquée d’Angers sous tutelle du Maroc


Séparatisme religieux et abandon de territoire en France:  une mosquée d’Angers sous tutelle du Maroc

La mosquée d’Angers, en travaux, a été cédée à titre gracieux au Royaume du Maroc dans le cadre du communautarisme et le séparatisme religieux. La nouvelle grande  mosquée d’Angers a été cédée, sur la base du droit islamique marocain. Une puissance étrangère  va donc ériger une forteresse religieuse sur le territoire national français.

 

Le 25 septembre 2020, l’Association des musulmans d’Angers (AMA) a voté, dans le cadre d’une assemblée générale extraordinaire, en faveur de la cession à titre gracieux de la mosquée Abou-Bakr-Essedik au ministère des Habous et des affaires islamiques du Maroc. Une résolution adoptée à la quasi-majorité avec 87 voix pour, 4 voix contre et 3 abstentions.

 Faute d’argent pour terminer l’édifice, l’AMA  transfère la propriété au ministère marocain des Habous et des Affaires islamiques. Cette mosquée angevine, l’une des plus grandes de France avec une capacité d’accueil de 2.400 fidèles, est en chantier et, faute de budget, les travaux tournent au ralenti depuis leur lancement en 2014.

 

Débutés en 2014 sur les Hauts-de-Saint-Aubin, les travaux financés avec l’argent des fidèles sont à l’arrêt. Le chiffrage du projet, qui comprend également la construction d’un centre culturel, avoisine les quatre millions d’euros. Dans l’ancienne cité médiévale de la dynastie Plantagenêt, le sort de la mosquée Abou-Bakr-Essedik divise, inquiète. L’imam sera-t-il marocain? Dans quelle langue seront les prêches? Qui aura la gestion –à perpétuité– des lieux?

Le fait de céder quasiment à titre gratuit un espace religieux dont on ne sait pas vers quelle version de la religion il se dirigera est une pure folie et un abandon de territoire. Le financement des lieux de culte musulmans en France pose depuis des années des problèmes.

Cette cession de la mosquée d’Angers  vient dans le cadre de la politique qui continue de tolérer d’offrir au Maroc, à l’Algérie ou encore à la Turquie une emprise sur les musulmans français.

Révolu, le temps où les fidèles s’entassaient  dans un préfabriqué insécurisé au fond d’une impasse. Depuis un peu plus de deux décennies, les associations cultuelles françaises se mobilisent pour construire des mosquées partout. Un peu partout en France se dressent ou vont se dresser des minarets. Les mosquées se construisent à la vitesse grand V. La crise de l’immobilier qui frappe ici et là ne pas concerner les édifices islamiques.

La France est devenue une mosquée à ciel ouvert..

 

Voici la carte des mosquées en France, pays supposé raciste et islamophobe. Ce pays où les musulmans sont plus libres qu’en terre d’islam : pas de mosquées pour les sunnites en Téhéran , pas de mosquées en Arabie saoudite pour les chiites. Alors qu’en Europe des mosquées pour tout le monde!

Chez lui, L’état marocain  ferme des mosquées faute des financements 

Alors que le Royaume met la main sur la nouvelle grande mosquée d’Angers, des centaines de mosquées sont en manques de financement au Maroc. 

Le Maroc a fermé  cette année 1 256 mosquées présentant des risques d’effondrement après un travail d’expertise des  lieux de culte mené depuis quelques mois par le ministère des affaires islamiques (MAI)

Les commissions régionales (du MAI) ont expertisé 19 205 mosquées au pays et ont décidé la fermeture totale de 1 256 mosquées et partielle de 416 mosquées. Les autorités marocaines ont également décidé la «démolition et la reconstruction de 513 mosquées.

Le 21 février 2020, 41 personnes ont été tuées et 76 blessées dans l’effondrement du minaret d’une mosquée historique de Meknès (centre), et les pouvoirs publics avaient fait face à des critiques sur la maintenance des lieux de culte.

Au lendemain de ce drame, le roi Mohammed VI avait ordonné qu’une expertise soit effectuée sur les mosquées anciennes. Quelque 245 millions d’euros sont consacrés à la «mise à niveau des mosquées anciennes.

Le Maroc compte actuellement 47 967 mosquées, selon les derniers chiffres du MAI (13 183 en milieu urbain, 34 784 en milieu rural).

De plus, les mosquées clandestines poussent comme des champignons dans les quartiers populaires des grandes villes du royaume. L’islam officiel, géré par le ministère des habous (biens religieux) et des affaires islamiques, n’a souvent aucune prise sur elles.

Les mosquées clandestines fondamentalistes sont considérés par le gouvernement comme des «nids de l’extrémisme religieux». Elles sont utilisées à des fins de propagande islamiste.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Souhail Ftouh pour Europe Israël

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Séparatisme religieux et abandon de territoire en France: une mosquée d’Angers sous tutelle du Maroc

    1. Malcolm Ode

      Et attention, il ne faut pas se mosquée de l’islam, c’est un blasphème!

      L’Anjou, ce haut lieu français du catholicisme… dans la mire des sarrasins. Quelle tristesse!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    218 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap