toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pakistan : manifestation contre la Une de Charlie Hebdo, le drapeau français brûlé aux cris de «Cessez d’aboyer, chiens français»


Pakistan : manifestation contre la Une de Charlie Hebdo, le drapeau français brûlé aux cris de «Cessez d’aboyer, chiens français»

Une centaine de manifestants ont protesté, piétinant et brûlant le drapeau français, ou hurlant des slogans tels que «Cessez d’aboyer, chiens français».

Une centaine de manifestants ont protesté jeudi 3 septembre contre la dernière Une de Charlie Hebdo, brûlant le drapeau français, alors que d’autres marches sont prévues vendredi au Pakistan, où la question du blasphème est incendiaire.

Les protestataires se sont rassemblés dans la ville de Muzaffarabad, capitale du Cachemire sous contrôle pakistanais. Ils ont hurlé des slogans tels que «Cessez d’aboyer, chiens français», ou encore «Stop Charlie Hebdo». «Le gouvernement pakistanais devrait immédiatement rompre ses relations diplomatiques avec la France», a estimé l’un d’entre eux, Mohammad Zaman, un religieux. La manifestation s’est achevée sans violence, après qu’un drapeau tricolore a été piétiné, puis incendié.

Plusieurs autres manifestations sont prévues après la prière du vendredi, dont une à Lahore (Est) du parti extrémiste Tehreek-e-Labbaik Pakistan (TLP), dont la lutte contre le blasphème est la principale arme politique. L’ambassade de France au Pakistan a appelé ses ressortissants à «rester à l’écart de tout rassemblement» et «éviter tout déplacement» vendredi. Des milliers de Pakistanais avaient manifesté en 2015 après la publication des caricatures. Un photographe de l’AFP avait notamment été blessé par balle devant le consulat de France à Karachi (Sud), où la protestation avait tourné à l’affrontement.

Deuxième pays musulman le plus peuplé

Le blasphème est une question très sensible au Pakistan, deuxième pays musulman le plus peuplé avec près de 220 millions d’habitants, où même des allégations non prouvées d’offense à l’islam peuvent entraîner assassinats et lynchages. «Les caricatures publiées ont heurté les sentiments de millions de musulmans», a observé le ministère des Affaires étrangères Shah Mahmood Qureshi, qui espère «la traduction devant un tribunal» des «responsables de cet acte méprisable.»

L’acquittement en octobre 2018 de la chrétienne Asia Bibi, qui avait passé plus de huit ans dans les couloirs de la mort pour blasphème, ce qu’elle a toujours nié, avait provoqué des marches violentes dans tout le Pakistan. Le procès de l’attentat djihadiste contre Charlie Hebdo, qui a fait 12 morts le 7 janvier 2015, suivi des attaques qui ont ciblé une policière à Montrouge et un supermarché casher ce mois-là, s’est ouvert mercredi à Paris.

Charlie Hebdo a décidé de republier les caricatures du prophète Mahomet qui en avaient fait une cible, et provoqué des manifestations parfois mortelles dans plusieurs pays musulmans. La représentation des prophètes est strictement interdite par l’islam sunnite. Ridiculiser ou insulter le prophète Mahomet est passible de la peine de mort dans certains pays musulmans, dont le Pakistan.

Source

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Pakistan : manifestation contre la Une de Charlie Hebdo, le drapeau français brûlé aux cris de «Cessez d’aboyer, chiens français»

    1. alauda

      Quand je pense que le Cachemire produisait des étoffes merveilleuses, commercialisées dans nos pays au XIXe siècle… L’orient faisait rêver à l’époque.
      Et c’est devenu quoi cette région depuis la partition ?

    2. Robert Davis

      Le Cachemire produisait aussi les plus beaux saphirs du monde, les 3 mines ont dû cesser toute activité pour ne pas tomber aux mains des mus de m.et les stocks vendus aux enchères. Si les paks s’en emparent ce sera une nouvelle zone de non droit et de misère. Les chiens ce sont les pakistanais et j’espère qu’ils recevront la raclée qu’ils méritent aux mains de nos amis Hindous.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    122 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap