toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Natacha Polony « Si la paix se fait au Proche-Orient, ce sera sans les Palestiniens et sans la France »


Natacha Polony « Si la paix se fait au Proche-Orient, ce sera sans les Palestiniens et sans la France »

« Les pays du Golfe ont considéré que le problème palestinien n’était plus vraiment leur problème »

Natacha Polony, directrice de la rédaction du magazine Marianne, était l’invitée dimanche d’Elie Chouraqui dans « Elie sans interdit », où elle est revenue sur l’accord de paix signé entre Israël, les Emirats arabes unis et Bahreïn d’une part, et sur la cause palestinienne, d’autre part. 

« Il ne faut pas se mentir, si la paix se fait au Proche-Orient suite à cet accord, cela se fera sans les Palestiniens parce que dans un sens, cet accord n’a pu être signé que parce que les pays du Golfe ont considéré que le problème palestinien n’était plus vraiment leur problème », a estimé Natacha Polony.

« La question c’est de savoir ensuite s’il va pouvoir en sortir quelque chose de véritablement profond sur le long terme, qui permettra réellement une paix durable et non pas la reconstitution de frustrations, l’impression qu’il y aurait eu des gagnants et des perdants. C’est tout cela qui va se jouer maintenant », a-t-elle ajouté.

En ce qui concerne la politique étrangère française sur le sujet du conflit israélo-palestinien, Natacha Polony a précisé que les décisions se prenaient « sans la France ».

« Je ne vois pas de doctrine véritablement très sûre. J’ai l’impression de voir plutôt une diplomatie française qui constate son effacement de la scène internationale et qui ne sait pas comment réinvestir cette scène internationale et se faire entendre », a-t-elle souligné.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Natacha Polony « Si la paix se fait au Proche-Orient, ce sera sans les Palestiniens et sans la France »

    1. Moka

      On ne peu concevoir de paix avec des musulmans qui rêvent de jeter des juifs à la mer et dont leur livre immonde qu ´est le coran ordonne la destruction des juifs .

    2. Robert Davis

      Pourquoi « qu’elle aille au diable »? elle a raison, la paix ne peut se faire QUE sans les falestiniens et sans la France qui ne pense qu’à affaiblir et détruire Israel. Que la France aille au diable oui mais natacha polony a raison d’autant plus qu’à mon send en ce qui concerne les falestiniens, pas les Etats arabes avec qui la paix est souhaitable, la paix est PLUS dangereuse pour Israel que la guerre. En effet la guerre contre ces pouilleux est sans importance mais la paix est trés dangereuse car ils peuvent devenir une composante d’Israel et comme ils sont nombreux dans le système démocratique d’Israel ils peuvent devenir majoritaire à moins de les expulser. L’expulsion est la seule solution mais tous les cons d’Israel, de France et de Navarre sont contre, le suicide politique étant une specialité juive!

    3. Circonstances exténuantes

      La véritable paix se fera quand ce sous-ensemble du monde arabo-musulman cessera de se prétendre palestinien, et reconnaîtra que la Palestine est la patrie du peuple juif. Le terme Palestine désigne la terre d’Israël. Donc, prétendre que ses habitants légitimes seraient autres que le peuple d’Israël revient à considérer que les Juifs seraient apatrides y compris sur leur propre terre. N’oublions pas que la Palestine comprend au même titre Tel-Aviv ou Ashdod.
      Il faut libérer la Palestine de l’occupation arabo-musulmane qui la gangrène. Il suffit de considérer la portion de non-juifs détenteurs du droit de vote qui déséquilibre le jeu démocratique pour comprendre leurs intentions hostiles. Car cet électorat vote unanimement ou presque pour déstabiliser le système. Avec leurs 15 mandats, le pays d’Israël n’en garde que 105 et la véritable majorité démocratique du peuple juif est de 53 mandats. Or, bien que le groupe Netanyahou en ait eu près de 60, cette majorité n’a pas fait pencher la balance en la faveur de la majorité.
      Cette évidence doit être reconnue également par l’ensemble des Etats, à commencer par le monde (dit) libre.

    4. andre

      A « Moi de France ». Non, vous faites erreur: Natacha Polony ne dit absolument pas qu’il ne faut pas de paix au Proche-Orient parce que la « diplomatie » francaise n’y est pas partie, elle suggere meme le contaire. A savoir que, malgre le blocage des palestiniens, l’avancee vers la paix est maintenant possible,
      et que la diplomatie francaise est pathetique.

      Tres bien (et c’est loin d’etre la premiere fois), Madame Polony !

    5. LeClairvoyant

      Si la paix avec l’Allemagne s’est fait sans rien perdre et la France sans rien gagner ou la Pologne. cela serait une fausse histoire de Paix Car l’Allemagne a perdu 1/3 de sa surface d’avant 40, La Pologne qui n’avait qu’en petit passage à la mer Baltique, De nos jours elle a des Centaines de Km, en recoupérant une bonne partie de la Prusse d’où firent expulsés plus de 12 millions d’allemands…
      ..Les palestiniens après 4 guerres perdus contre Israël voudraient gagner des milliers, ou des millions de Km² .sur Israël tout en doublant sa dose de haine contre les juifs, etc. Ainsi on peut attendre longtemps avec la France pro-palestinienne, une solution de Paix.

    6. Robert Davis

      On n’a pas besoin d’entendre les arabes soutenir verbalement que les falestiniens n’ont rien à voir avec la Palestine ce qu’ils ne feront pas de sitôt et certainement pas s’ils n’y sont contraints par les CIRCONSTANCES POLITIQUES et non par les diplomates même si ceux ci les en supplient à genoux… D’ailleurs qu’ils le proclament ou non n’a aucune importance ce sont les FAITS qui importent. Lorsque les falestiniens seront expulsés en jordanie tout le monde reconnaitra qu’ils n’avait rien à faire en Israel ais pas avant. Cela se passe toujours ainsi il n’y a qu’à consulter les livres d’Histoire.

    7. Robert Davis

      Tans que les falaistiniens seront en Israel la France et l’ue les soutiendront c’est la politique lâche et stupide de la France qui a réussit à convaincre l’ue de faire pareil. Les stupides pacifistes peuvent-ils espérer changer la NATURE DE L HOMME ET SA LACHETE? leur propre lâcheté devrait les convaincre de l’impossibilité d’un tel changement. Il faut que la droite prenne sur elle pour AGIR dans le bon sens et sans s’occuper des couards gauchistes ni de ce qu’ils veulent.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1.3K Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap