toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le commissaire européen Margaritis Schinas « La lutte contre l’antisémitisme est un test décisif pour l’Europe »


Le commissaire européen Margaritis Schinas « La lutte contre l’antisémitisme est un test décisif pour l’Europe »

« Nos concitoyens juifs doivent se sentir libres et en sécurité »

Lors d’une conférence en ligne sur l’antisémitisme organisée par le Conseil de l’Union européenne la semaine passée, le commissaire à la promotion du mode de vie européen, Margaritis Schinas, a déclaré que « l’antisémitisme n’était pas seulement un problème juif, mais qu’il s’agissait d’un problème européen et mondial », selon la presse juive européenne.

Margaritis Schinas a indiqué que l’augmentation des actes antisémites en Europe était un fait incontournable, pointant la diffusion des discours de haine en ligne comme ayant une large part dans ce phénomène.

« Avec la présidence allemande du Conseil, nous intensifions nos efforts pour assurer la sécurité des communautés juives, contrer la montée des préjugés et théories du complot antisémites en ligne et investir dans l’éducation et l’information », a souligné le commissaire.

Il a également affirmé que la lutte contre l’antisémitisme exigeait une approche globale et des efforts conjoints de la part des États membres de l’UE ». « C’est un test décisif pour l’Europe, pour le respect de nos valeurs et de notre diversité », a-t-il dit.

L’un des plus grands défis dans ce domaine, selon lui, réside dans le fait que la plupart des incidents antisémites ne sont pas signalés, d’après l’Agence des droits fondamentaux de l’UE (FRA).

« Faire face à une menace dont l’étendue nous est inconnue est pour le moins problématique », a souligné Margaritis Schinas.

L’autre défi, selon lui, concerne l’uniformisation de la définition de l’antisémitisme et de son application.

« Vous ne pouvez pas combattre ce que vous ne pouvez pas définir », a déclaré le commissaire européen, se référant à la définition de l’antisémitisme de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA), déjà adoptée par 18 États membres.

« Nos concitoyens juifs doivent se sentir en sécurité et libres de mener leur vie et de célébrer leur foi comme tout autre membre de la société », a-t-il conclu. « C’est l’essence de notre mode de vie européen. »

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Le commissaire européen Margaritis Schinas « La lutte contre l’antisémitisme est un test décisif pour l’Europe »

    1. Robert Davis

      Internet, le défaut de signalisation, l’étendue connue (parfaitement)ou non tout ça c’est des pretextes pour ne PAS affronter les véritables causes qui demandent du COURAGE et non des paroles qui n’en demandent pas. Les causes sont: 1. les migrants anciens et nouveaux qui ont amené un nombre de mus INGERABLE en France et dans toute l’ue 2. Le fnancement de ces populations qui rien qu’en France coûte 100 milliards par an avec les allocs payées pour permettre aux mus d’avoir des familles énormes qui vont replacer les populations actuelles ce qui encourage évidemment les actions malfaisantes de ces mus qui croient UN BRILLANT AVENIR EN EUROPE IL FAUT DONC STOPPER L INVASION MUS ET TOUTES LES AGRESSIONS S ARRETERONT D ELLES MEMES CAR ELLES NE SONT QUE DES EFFETS ET NON LES CAUSES. Ce n’est pas les magouille sur le net, la connaissance exacte du nombre d’agressions et ce genre de DETAILS qui les stopperont. Evidemment ça demande du courage. MARINE PRESIDENTE.

    2. Robert Davis

      Maintenant on nous parle aussi d’un longue étude de Micheron qui pose des tas de questions sans jamais répondre à celles-ci, il nous parle du salafisme, du califat souhaité par les mus etc etc et se demande ce qu’airaient pu faire les autorités (comprendre microbe.) si elles avaient…su (eh oui c’est si dur de savoir combien font 1 +1…). dormir ou pas dormir, to be or not to be whether t’is nobler in the mind to suffer… ils se foutent de nous il faut les foutre dehors c’est ça qu’il faut faire c’est pourtant simple mqais il faut du courage ce qui leur fait défaut.

    3. Robert Davis

      C’est exactement la même politique basée sur le MENSONGE chère aux politicards précédents et plus encore à microbe basée sur le mensonge: on n’a pas les masques, (parce que on les a jeté et vendus bêtement)on dit qu’ils ne servent à rien, on na pas le courage de foutre les mus dehors on dit qu’on ne sait pas quoi faire…MARINE PRESIDENTE.

    4. Rosa SAHSAN

      C’est à Joseph Borell qu’il faut dire cela en premier. Ensuite peut-être en parler au minable de l’Elysée, également à l’aveugle Le Drian. C’est donc au sein de l’EU qu’il faut faire la leçon. Il me semble qu’ils ont voté pour que les produits venant d’ Israël soient étiquetés. Eh bien ça commence par là l’antisémitisme.
      ROSA

    5. Robert Davis

      NON, c’est aux populations qu’il faut le dire car ce sont les populations qui ne comprennent malheuresement pas ce qui se passe et pas seulement en ce qui concerne l’antisémitisme qui n’est qu’UNE des facettes de la conquête mus de la France et de l’euripe. Les politicards savent tout cela mais ils manquent du courage pour AGIR et souvent ne veulent même pas agir car tous les mois ils reçoivent de gros salaires et ne veulent pas que ça change. Chamberlain voulait-il AGIR contre hitler? il se berçait d’illusions comme tous les couards il a fallu un autre PM pour que la politique change avec Churchill puisque le roi ne gouverne pas en UK.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *