toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Julien Odoul réclame que les médias publient les prénoms de tous les délinquants « pour savoir s’ils sont issus de l’immigration » (Vidéo)


Julien Odoul réclame que les médias publient les prénoms de tous les délinquants « pour savoir s’ils sont issus de l’immigration » (Vidéo)

Jean-Marc Morandini présentait en direct un nouveau numéro de « Morandini Live » sur CNews et Non Stop People. Au cours de l’émission, un débat était organisé sur la délinquance en France.

« Les délinquants sont de plus en plus jeunes et de plus en plus violents. Je le dis – je sais que ça va faire bondir – : il y a un problème d’assimilation et d’immigration. Les bien-pensants veulent mettre des œillères et ne veulent pas voir la réalité. Mais l’essentiel de la barbarie qu’on a pu voir cet été, l’essentiel des actes de sauvagerie, sont le fait de jeunes qui n’ont pas été assimilés », a déclaré Julien Odoul, membre du bureau national du Rassemblement national.

« Vous les connaissez ces jeunes ? », s’est interrogé Jean-Marc Morandini. « On connait les prénoms. Il faudrait que les médias disent régulièrement les prénoms », a répondu son invité avant que le journaliste ajoute « Avec leurs prénoms, vous savez s’ils sont Français, vous connaissez leurs origines ? ».

« Un prénom donne à peu près la culture d’une personne et ses origines. Ce qui est frappant c’est, que pour certains actes et certains crimes, là on donne le prénom tout de suite. Mais pour les autres, il y a une forme de pudeur, de dissimilation parce qu’on ne peut pas regarder la réalité en face », a continue l’homme politique.

Sur le plateau, les arguments de Julien Odoul ont interpellé Jean-Marc Morandini et les invités présents. « Vous savez, il y a beaucoup de Karim qui sont Français. Une fois que vous saurez que le délinquant s’appelle Mohammed ou Karim, qu’est-ce que ça va changer ? », a demandé le journaliste.

« Ça va changer que l’on regarde la réalité en face. Il y a des quartiers entiers qui ne sont plus soumis aux lois de la République. Il vient d’où le communautarisme ? Il ne vient pas des Bretons, des Franc-Comtois, des Corréziens. Il vient d’ailleurs. Il y a des gens qui ont été coupés de la République et qui se mettent ensemble. Ils décident de dire : là c’est la règle du gang, de la mafia. Et ça génère de la violence. La plupart du temps, dans tous les faits divers qu’on a pu voir, ils s’appelaient Youssef, Mohamed ou Karim », a conclut Julien Odoul.

Source Morandini

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Julien Odoul réclame que les médias publient les prénoms de tous les délinquants « pour savoir s’ils sont issus de l’immigration » (Vidéo)

    1. rahel

      de toutes facons ils le disent eux meme qu ils ne sentent pas francais a part pour les allocs, ils crachent sur la france, des vrais racistes, des haineux !

    2. Pinhas

      En effet, ces moins que zéro se sentent supérieurs , n’aiment ni les Français , ni la France.
      Dans ces conditions , il faut respecter leur position et leur retirer toute aide sociale , tout avantage et les séchoir de la nationalité Française.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap