toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël repart en confinement pour trois semaine avant le début de Roch Hachana


Israël repart en confinement pour trois semaine avant le début de Roch Hachana

Un deuxième confinement généralisé est entré en vigueur vendredi après-midi en Israël, quelques heures avant le début de la fête de Roch Hachana (le Nouvel An juif), pour une durée d’au moins trois semaines, avec l’espoir d’endiguer la propagation du coronavirus.

Cette mesure adoptée par le gouvernement a suscité un profond mécontentement au sein de la population, alors que plusieurs personnes ont appelé à la désobéissance civile et au non-respect du confinement, et que de nombreuses entreprises craignent de devoir mettre la clé sous la porte.

Près de 7.000 policiers et soldats, qui seront assistés par les forces de l’ordre des municipalités, ont été déployés dans tout le pays pour faire respecter le confinement qui a commencé à 14 heures, et qui sera en vigueur pendant les fêtes de Kippour et de Souccoth.

Dans la matinée, le ministère de la Santé a publié des données montrant que les taux d’infection restent extrêmement élevés, avec 5.238 nouveaux cas recensés jeudi, ce qui fait de l’Etat hébreu le pays avec le plus de contaminations quotidiennes par habitant.

Le chiffre est bien supérieur aux 1.000 cas par jour que le ministère de la Santé vise avant d’envisager la levée de certaines restrictions.

Pendant le nouveau confinement, les Israéliens ne pourront sortir que pour aller au marché, à la pharmacie ou au travail, s’il s’agit d’une profession jugée essentielle.

Les écoles et la plupart des commerces seront fermés, tandis les grands rassemblements et toutes les activités de loisirs seront interdits. Par ailleurs, les déplacements entre les villes seront limités.

Bien que les restrictions soient moins strictes que celles imposées lors du premier confinement, en mars dernier, le Premier ministre Benyamin Netanyahou a averti jeudi soir dans une intervention télévisée qu' »il n’y aura peut-être pas d’autre choix que de resserrer les restrictions », si le nombre de contamination ne faiblit pas.

Les synagogues sont en général remplies lors des deux jours de Roch Hachana et surtout de Yom Kippour, mais cette année, les fidèles pourront prier dans les synagogues en fonction de la taille de l’édifice.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Israël repart en confinement pour trois semaine avant le début de Roch Hachana

    1. Jean-Francois Morf

      Bizarre comme les « prédictions corona » des spéculateurs boursiers se réalisent à tous les coups, alors que pour la pandémie grippe, quand ça retombe, ça retombe définitivement.
      N’y aurait-il pas une équipe de « super-spreaders » à l’oeuvre, afin que les spéculateurs boursiers gagnent des milliards?

    2. Robert Davis

      Je ne vois pas ce que les « spéculateurs boursiers » viennent faire ici! Qu’est-ce qu’ils auraient à gagner à part la contamination et la mort? il y a des gens qui écrivent vraiment n’importe quoi. Le gouvernement a bien fait de décreter le confinement même si cela doit en coûter à l’économie car cela vaut mieux que de décimer la population. Ceux qui ne comprennent pas cela sont des crétins pas des…spéculateurs boursiers! La mort de la population ne fait pas…monter les cours de bourse!!!

    3. Jean-Francois Morf

      Les spéculateurs gagnent beaucoup plus avec des options put (short) qu’avec des actions (long): ils achètent donc des options put, puis ils « prédisent » une 2ème vague, qui arrive comme par hasard, alors que l’évolution habituelle de toutes les autres pandémies ne comporte qu’une seule vague.
      La 2ème vague arrivée, les actions rechutent violemment, et les options put explosent, enrichissant les spéculateurs manipulateurs, eux qui ont fait infecter discrètement les populations par leurs mollahs disant aux mahométans malades de bien cracher partout…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *