toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Suisse : une piscine municipale interdit son accès aux étrangers


Suisse : une piscine municipale interdit son accès aux étrangers

La municipalité de Porrentruy a autorisé à ce que la piscine de la ville soit uniquement réservée aux résidents suisses. Une décision menant à de vives critiques. 

Une piscine réservée aux habitants suisses ? C’est l’idée de la municipalité de Porrentruy en Suisse. Celle-ci a récemment décidé d’interdire aux étranger l’accès à la piscine de la ville. Une mesure qui concerne notamment les Français. La raison : « Assurer l’ordre public et la sécurité sanitaire », ont déclaré les autorités de la commune. Jusqu’à la fin de l’été, seuls les résidents de la Suisse pourront entrer dans l’enceinte de la piscine en plein air, en montrant une pièce d’identité ou un permis de séjour. D’après un professeur de droit constitutionnel, Etienne Grisel, l’interdiction peut être nettement justifiée « lorsqu’elle vise un but d’intérêt public ». « L’égalité est normalement garantie à tout le monde, mais il y a forcément des exceptions », a-t-il ajouté à la RTS.

La commune trouve des « excuses » ?

Comme le détaillait 20Minutes Suisse le 31 juillet dernier, cette décision a déchaîné les internautes sur les réseaux sociaux. Certains ont déploré que les Français soient tous « mis dans le même sac ». D’autres ont estimé que la municipalité de Porrentruy trouvait des « excuses » en invoquant le coronavirus pour « justifier une politique anti-frontaliers ». Interrogé par le quotidien, un juriste a insinué que la démarche n’était pas vraiment légale… « On est liés par les traités de libre circulation. Tant que les frontières sont ouvertes, on ne peut pas créer de discrimination sur la base d’un état d’urgence sanitaire. S’il y avait une flambée de cas de Covid de l’autre côté de la frontière, ça pourrait se discuter, mais ça n’est pas le cas ». Selon le juriste, il serait possible de contester la mesure au niveau cantonal, face à un juge administratif de première instance.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *