toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Prise d’otages islamiste au Havre : Le terroriste Mehdi D. est soupçonné de « radicalisation » et « fiché » pour enlèvement et séquestration, ce n’est pas un « déséquilibré » comme le prétendait les médias français


Prise d’otages islamiste au Havre : Le terroriste Mehdi D. est soupçonné de « radicalisation » et « fiché » pour enlèvement et séquestration, ce n’est pas un « déséquilibré » comme le prétendait les médias français

L’homme, âgé de 34 ans et répondant au nom de Mehdi D., est connu des services de police pour des faits de droit commun et est également fiché au TAJ (Traitement d’antécédents judiciaires) pour enlèvement, séquestration et port d’arme. Il a par ailleurs des antécédents psychiatriques et est soupçonné de radicalisation.

L’homme, âgé de 34 ans et répondant au nom de Medhi. D, était fiché pour enlèvement, séquestration et port d’arme.

Déjà connu pour des antécédents judiciaires et psychiatriques, un homme armé âgé de 34 ans a retenu jeudi 6 août en otage pendant plusieurs heures sept personnes, selon le ministère de l’Intérieur, dans une agence bancaire du centre-ville du Havre avant de se rendre en fin de soirée.

Après de patientes négociations avec les hommes du Raid, arrivés sur place peu avant 19H00, l’homme, qui ne retenait plus qu’une seule personne sur les sept initiales, s’est finalement rendu. Tous les otages étaient des employés de la banque, a précisé le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin dans une déclaration video en fin de soirée. Aucun coup de feu n’a été tiré, personne n’a été blessé, avait-on précisé auparavant de source proche de l’enquête. La négociation avec l’individu s’est terminée peu avant 23 heures.

Loading...

« L’individu est connu des services du ministère de l’Intérieur, de la justice et de la santé pour des faits de délinquance de droit commun que je qualifierais de graves, assortis de différentes condamnations », a développé M. Darmanin dans sa déclaration vidéo. « Il était également connu pour des antécédents psychiatriques et était enfin connu au titre de la radicalisation par la préfecture de Seine Maritime et le renseignement territorial qui le suivaient », a complété le ministre.

« C’était quelqu’un qui était connu »

« Pour l’instant, je n’ai pas d’éléments factuels à vous fournir, si ce n’est que c’était quelqu’un qui était connu, et notamment pour un passé psychiatrique assez lourd », a confirmé le procureur de la République du Havre, François Gosselin. « On verra quels étaient vraiment ses ressorts et ses motivations. Mais, à quelques minutes de son interpellation, je ne suis pas en mesure de vous fournir des éléments circonstanciés », a ajouté le magistrat, précisant qu’une enquête avait été  ouverte « en crime flagrant pour tentative de vol à main armée et séquestration ».

Source Le Parisien

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Prise d’otages islamiste au Havre : Le terroriste Mehdi D. est soupçonné de « radicalisation » et « fiché » pour enlèvement et séquestration, ce n’est pas un « déséquilibré » comme le prétendait les médias français

    1. Rosa SAHSAN

      J’adore les commentaires : « On ne connaît pas ses motivations ».
      Cela s’appelle du foutage de gueule. Le type rentre dans la banque avec le drapeau du Hamas et on ne connaît pas ses motivations????. Pour venger les enfants du peuple inventé prisonniers d’Israël!!!
      ROSA

    2. doudou

      les medias français sont tous des soumis,cet islamiste rentre dans la banque en criant allah oukbar ,il est armé ,il prend des otages,on sait qu’il est radicalisé,mais ils ecrivent:…on ne connait pas ses motivations,ils sont lamentables,à moins que c’est leur hierarchie qui leur recommande d’ecrire ces conneries!!!

    3. Cyrano

      @ notre ami DOUDOU :
      Ne supposons pas, soyons affirmatifs : Ces sont les hiérarchies qui commandent toute ces conneries. Tous les journalistes ne sont pas ignares seulement les rédactions et les directions donnent le LA sinon la porte.
      De même les administrations Françaises sont compétentes et connaissent leur métier seulement les ordres sont : Pas de vague, pas d’amalgame.
      Tout le monde sait que l’on va droit dans le mur mais tant que les penseurs seront des péteux clientélistes ça continuera. C’est pas pour rien que les envahisseurs sont légions, ils savent qu’ils occupent un pays faible et font tout ce qu’ils veulent en toute impunité.

    4. Robert Davis

      Radicalisation, psychiatrie et autres balivernes: ce procureur nous prend pour des demeurés? ce type s’est « radicalisé » au BERCEAU comme tous ses coreligionnaires!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *