toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Nantes : le Rwandais bénévole du diocèse a mis le feu à la cathédrale car il était « frustré » de sa situation de migrant, il devait être expulsé


Nantes : le Rwandais bénévole du diocèse a mis le feu à la cathédrale car il était « frustré » de sa situation de migrant, il devait être expulsé

Ce bénévole du diocèse qui a avoué avoir mis le feu à la cathédrale de Nantes, est décrit comme quelqu’un « de charmant », de « calme » et apparemment « très raisonnable ».

Un homme « courtois »« marqué » par l’histoire de son pays d’origine, le Rwanda : Emmanuel A., le bénévole du diocèse qui a avoué avoir mis le feu à la cathédrale de Nantes, avait gagné la confiance de tous jusqu’à son acte, peut-être lié aux frustrations de sa situation administrative. Depuis ces révélations, hommes d’Église et fidèles qui le fréquentaient au quotidien sont sous le choc.

(…) Sa situation administrative pourrait être à l’origine de frustrations d’après le contenu d’un mail dont le quotidien Presse-Océan a publié des extraits. Emmanuel A. y explique se trouver dans « un cercle vicieux déplorable »« Le 29/01/2019, j’ai poussé un cri de détresse mais en vain (…) pour qu’ils viennent à mon aide auprès du préfet en vue d’être régularisé », indique encore ce courrier envoyé notamment à des membres du diocèse peu avant l’incendie, selon le quotidien. Le diocèse de Nantes confirme l’existence d’un mail, sans préciser ni les destinataires, ni le contenu.

Cette quinquagénaire, qui a souhaité garder l’anonymat, explique ressentir un « mélange de compassion et de trahison » à l’égard de ce célibataire avec qui elle échangeait depuis plusieurs années et qu’elle trouvait « à la fois doux et souffrant »« Souffrant par rapport à son parcours de vie et ce qu’il avait dû vivre au Rwanda », explique-t-elle.

Loading...

(…) L’Express

Il faisait l’objet d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF) depuis novembre 2019.

Le bénévole, notamment chargé de la sécurité de l’édifice religieux, était protégé par l’évêché, qui avait demandé au préfet de la « bienveillance » concernant son dossier et son avenir.

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Nantes : le Rwandais bénévole du diocèse a mis le feu à la cathédrale car il était « frustré » de sa situation de migrant, il devait être expulsé

    1. Robert Davis

      Les c. sont toujours frustrés parce qu’ils sont stupides et bons à rien, les champions dans ce domaine étant les mus et les gauchistes.

    2. gregory

      Après la bouffée délirante, le droit à la frustration qui fout le feu pour avoir des papiers, être naturalisé et cracher dans la soupe des blancs!!!
      Chez eux la punition c’est la mort chez nous, c’est la culture de l’excuse et l’encouragement à récidiver !!!
      Nous n’avons vraiment rien de commun avec ces individus qui attentent leur tour pour le grand remplacement sanguinaire!!!!
      Allez oust à dégager!!!!

    3. Pinhas

      Hé ben ! Celle la il fallait la sortie  » La frustration »
      Imagine, tous les mecs à qui on refuse un job, un bonjour, une poignée de main , un service,etc ..Un massacre .
      Qui est les débilitos qui a pondu cette ânerie ?
      Son avocat pourri sans doute.
      Avec un coup de pied au cul sa frustration va lui passer très vite .Et hop du vent , du balai.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *