toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les habitants de Palavas-les-Flots se mobilisent contre l’insécurité et les racailles aux cris de « On est chez nous » (Vidéo)


Les habitants de Palavas-les-Flots se mobilisent contre l’insécurité et les racailles aux cris de « On est chez nous » (Vidéo)

Qu’ils soient habitants à l’année ou touristes habitués de Palavas-les-flots, ils étaient environ 300 vendredi soir à manifester leur ras le bol. Tous considèrent que les incivilités se multiplient depuis le début du déconfinement dans la station balnéaire.

300 personnes environ ont manifesté ce vendredi soir à Palavas-les-Flots. Une marche qui a commencé à 19 heures devant la police municipale pour exprimer leur ras le bol face aux incivilités, rodéos de voitures et de motos dans les rues en pleine nuit, musique trop forte sur la plage et des déchets jetés n’importe où.

C’est le bordel tous les soirs – Gilles habitant de Palavas depuis 50 ans

Qu’il soient habitants de Palavas ou touristes habituels, ils demandent aujourd’hui plus de répression de la part de la police de la ville et des gendarmes. Gilles vit à Palavas depuis 50 ans, il est jouteur et il en a marre « c’est le bordel tous les soirs, les rodéos, des bagarres, nous on est dans notre village et on veut que tout soit bien. Tout le monde peut s’amuser, c’est les vacances, mais il faut qu’il y ait du respect. Il faut que ça cesse. » Ce sont les déchets laissés dans les rochers et sur les plages qui gênent le plus Guilhem, pêcheur amateur qui vit à Palavas avec ses deux enfants de 11 et 18 ans. Pour eux, il aimerait que la ville retrouve un peu de sérénité « ce sont les tensions, les engueulades entre riverains. C’est le climat qui me dérange. » Ce qui est douloureux pour Cathy qui s’est installée avec sa mère depuis 3 ans, ce sont les nuits sans sommeil « toutes les nuits, les gens se réunissent, ce sont des feux d’artifice à 3 heures du matin, ils font caca dans les rues, ils percent les pneus des voitures, et ils sont tous le long de la plage en train de se gazer avec les capsules de protoxyde d’azote. On en a marre, on voudrait dormir. Il y a des gens qui travaillent, même à Palavas. »

Les jeunes veulent se défouler. C’est très difficile à réguler – Christian Jeanjean, maire de Palavas-les-Flots

La mairie a renforcé la présence des policiers municipaux et fermé les grands axes la nuit, Christian Jean jean le maire, comprend le désarroi de habitants mais relativise. La ville accueille 80 000 personnes en ce moment, c’est 30 % de plus qu’un été habituel et le contexte est particulier avec la crise sanitaire « les jeunes viennent se défouler. Il ne faut pas oublier que les boîtes de nuit sont fermées, toutes les fêtes ont été supprimées, les férias, les feux d’artifice. Il faut qu’on y mette tous un peu du nôtreOn fait tout ce qu’il faut, mais c’est très difficile à régulerCet été 2020 est spécial. »

Loading...

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Les habitants de Palavas-les-Flots se mobilisent contre l’insécurité et les racailles aux cris de « On est chez nous » (Vidéo)

    1. Gosse

      Je ne vais plus à Palavas-les-Flots depuis 2010, déjà chaque soir et une partie de la nuit, c’était le rassemblement des pêcheurs arabes qui monopolisaient à eux seuls l’entièreté de certaines portions de plage eux et leur smala, ils criaient, les femmes y allaient de leur cri bien connu et quand tous repartaient c’était le bordel, des feux du type braséros pour cuire leurs poissons, même pas éteints, des bouteilles vides de plastiques et des excréments à même les roches sur la plage, nous avons même retrouvé des fauteuils éventrés que la municipalité devait déblayer chaque matin outre des restes d’aliments; nous avions payé un pourboire à un SDF qui dormait dans sa voiture pour surveiller la nôtre… pas de garage avec notre location face à la plage et donc pas tranquilles du tout… quel dommage, nous nous y plaisions bien, mais nous nous sentions étrangers chez « nous »…C’est ce qu’ils ont perdu car beaucoup n’iront plus dans de telles conditions !!! Al

    2. Robert Davis

      C’est trés bien c’est ainsi que commencent les révoltes et avec un peu de chance on peut même trouver un CHEF pour s’opposer à microbe.

    3. Cyrano

      Que penser de certains journaleux qui ont présenté ces manifestants comme des vieux bauffs n’aimant pas la jeunesse ???
      Peu à peu on accepte tout.
      Donnez un doigt, on vous prend la main et le bras; ne venez pas pleurer ensuite quand vous serez dans la merde. C’est exactement ce qui arrive à la FRANCE actuellement. Les habitants de Palavas ont raison de manifester, ils sont chez eux et ils le font savoir. Ceux qui ne sont pas content OUST, il y a de la place à Paris plage chez bobo ville.

    4. habiba

      La résilience des autochtones français va toucher ses limites…et alors ca va faire très très mal aux colons et conquérants sur notre territoire national.

    5. yannouch

      La résilience des Français autochtones va bientôt s’épuiser, et alors ca va faire très très mal aux colons et conquérants et autres envahisseurs de notre territoire national.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *