toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le CCIF remet en cause l’universalisme républicain et exige de changer la constitution pour que la France reconnaisse “la communauté musulmane comme une minorité”


Le CCIF remet en cause l’universalisme républicain et exige de changer la constitution pour que la France reconnaisse “la communauté musulmane comme une minorité”

Sur son site internet, le Collectif contre l’islamophobie en France tente de mettre en lumière les victimes d’”actes islamophobes”.

Changer la constitution, rien que cela. C’est ce qu’exige le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) dans une publication en date du samedi 22 août émise sur islamophobie.net, son site internet.

Le CCIF milite pour « la protection des victimes de l’intolérance »

« Hier, le CCIF célébrait la journée internationale du souvenir en hommage aux victimes du terrorisme et nous vous expliquions en quoi l’extrémisme violent et le terrorisme n’étaient en rien le propre des musulmans », débute le texte, ajoutant qu’« aujourd’hui (samedi, ndlr), le CCIF célèbre la journée internationale en hommage aux victimes de violences en raison de leur religion ou convictions ». « Les violences, les agressions physiques, lorsqu’elles sont commises du fait de l’appartenance réelle ou supposée à la religion musulmane, sont des actes islamophobes. Notre combat et notre solidarité nous place près de ces victimes, et notre engagement à les protéger se renouvelle chaque année, malgré la grave augmentation de ces violences », peut-on aussi lire.

« Afin de mener ce travail de prévention et de protection de l’intégrité physique des citoyens français de confession musulmane, il devient urgent pour la France de reconnaître la communauté musulmane (comme d’autres d’ailleurs) comme une des minorités vivant sur son territoire », mentionne encore le texte du CCIF, rappelant que, de fait, « la France refuse à ce jour de reconnaître l’existence de minorités ethniques ou religieuses en son sein, alors même qu’elle reconnaît et souhaite protéger l’existence de minorités ethniques ou religieuses à l’étranger. » Et la publication de conclure : « En ce jour, nous affirmons avec conviction que la protection des victimes de l’intolérance passe par la reconnaissance du statut des communautés dont elles sont issues. Il en va de leur liberté à exister. »

L’universalisme républicain remis en question

Rappelons, n’en déplaise au CCIF, que la Constitution française affirme le principe de l’universalisme républicain. Le droit français refuse donc les notions de « minorité ethnolinguistique » ou « confessionnelle ». L’universalisme, comme la laïcité ou le principe d’indivisibilité sont indissociables de la Ve République.

Valeursactuelles

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Le CCIF remet en cause l’universalisme républicain et exige de changer la constitution pour que la France reconnaisse “la communauté musulmane comme une minorité”

    1. doudou

      cette communauté n’a pas sa place en europe , ils n’ont qu’à retourner chez eux,certains pays musulmans recevront à bras ouverts ces prècheurs en gandoura,hors de france qui n’en veut plus(à part les gauchots collabos);…

    2. Alex E. MÉRALI

      Il n’y a pas à discuter ou transiger : le lâche et méprisable gouvernement français, abandonnant pour une fois sa couarde attitude face aux provocations musulmanes, doit impérativement opposer un refus ferme, voire brutal, à cette incroyable et indécente revendication de modification de la constitution. Mais quel culot !!!! Vous pariez que ce misérable gouvernement va plutôt adopter une attitude « pédagogique » et fuyante pour expliquer, avec de nombreuses circonvolutions, qu’il est impossible de donner satisfaction, à son grand regret, etc…

    3. RODRIGUE

      On ne veut plus d’eux dehors, l’immigration musulmane et le vivre ensemble avec des sauvages, on en veut plus ! Leur place est en bougnoulie !

    4. Cyrano

      Je croyais rêver, je me suis pincé, mais non, ces énergumènes profitent de la faiblesse de ce pays pour imposer ses lois. Je dis bien la faiblesse de la France parce que pour accepter autant de concessions il faut vraiment être pétochard.
      — Madame la baronne de La coquillette ne mélangeait pas les torchons avec les serviettes —
      Décidément la grandeur de la France est tombée bien bas pour mélanger ces torchons avec nos serviettes.
      Un timbre au cul et retour à l’envoyeur.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    967 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap