toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Fake news: Quand 20minutes cache la vérité sur les conclusions de l’autopsie de George Floyd faisant état d’une overdose de Fentanyl


Fake news: Quand 20minutes cache la vérité sur les conclusions de l’autopsie de George Floyd faisant état d’une overdose de Fentanyl

Il y avait longtemps que Dreuz n’avait pas été accusé à tort de Fake News. Pourquoi ? Parce que nous sourçons toujours très soigneusement nos informations et que les journalistes l’ont compris.

Sauf Mathilde Cousin. Apparemment, cette journaliste ignore le sérieux de notre travail, et elle a cru pouvoir nous prendre en défaut (1) concernant notre compte rendu sur les causes de la mort de George Floyd.

Mais elle utilise des approximations, des citations tronquées, fait référence à des articles d’opinion qu’elle fait passer pour factuels, ment par omission, et cite des références qui disent l’inverse de ce qu’elle écrit : toutes les tares de ce journalisme militant en déclin.

Mais Dreuz pratique le journalisme à l’ancienne, traditionnel, basé sur des faits.

1Se croyant fort de sa collaboration avec Facebook, et mécontent que Dreuz ait révélé les résultats de l’autopsie de George Floyd, 20minutes.fr a fait censurer notre article par Facebook. Grave erreur : notre article est rigoureusement factuel, tellement factuel que nous avons publié le compte rendu de l’autopsie officielle, qui servira selon nous à innocenter le policier devant la cour et ridiculiser 20 minutes.fr.

 » Aucun nouveau document ne vient prouver que George Floyd est «mort d’une overdose» écrit Cousin.

» C’est pourtant ce qu’affirme un site francophone dans un tweet relayé près de 900 fois. » : froussarde, Mathilde Cousin n’ose pas citer directement Dreuz !

2Rien que le titre de son article est trompeur ! Elle écrit « Non, des «tests médicaux» ne prouvent pas que George Floyd est «mort d’une overdose».

  • Déjà, ce ne sont pas des « tests médicaux » mais les conclusions officielles de l’autopsie du médecin légiste, requises par le bureau du procureur du comté d’Hennepin (3), et confirmées par le service médical des Forces armées des Etats-Unis (2).
  • Et si l’autopsie ne prouve pas les causes de la mort, qui va le faire ? 20 minutes.fr ?

320 minutes nous refait le coup du « père de famille ». Cette grosse ficelle usée des mauvais journalistes, qui pour décrire le délinquant Floyd, parle d’un « père de famille ». Le père de famille bourré de drogue venait de tenter de blanchir de la fausse monnaie. Ce même père de famille qui pour voler une femme enceinte lui a collé un fusil sur le ventre.

J’espère pour elle que le « père de famille » typique de Mathilde Cousin a un autre pedigree que ça, sans quoi elle se prépare des jours compliqués.

La dernière fois que nous avons eu droit au « père de famille », c’était pour décrire le terroriste de Jérusalem qui avait tué plusieurs juifs qui priaient dans une synagogue. Les médias l’avaient présenté non pas comme ce qu’il était, un terroriste islamiste, un criminel, mais comme un « père de famille avec trois enfants ». Pathétique.

420 Minutes écrit : « Le fentanyl a des effets différents selon les individus ». Cousin cite le New York Times, où le docteur Carl Hart, un neuroscientifique, « rappelle qu’une même dose de cette drogue a des effets différents selon les individus. »

il y a un sérieux problème éthique dans la façon dont Cousin fait son métier : on ne fait pas de fact checking avec des opinions mais des faits, et encore moins avec l’opinion d’un quotidien manifestement à gauche et ouvertement du côté de Black Lives Matter

  • La source citée dans ce passage est un article qui ne rapporte pas une réalité scientifique, contrairement à ce que veut faire croire Cousin. L’article est classé en « opinion », car c’est une tentative de qualifier de raciste toute personne qui prétend que Floyd n’est pas mort sous le genou du policier !
  • Le sous-titre de l’article est clairement une opinion : « L’idée que la drogue a joué un rôle n’est qu’une nouvelle version d’un vieux mythe raciste ». (The idea that drugs played a role is just a new version of an old racist myth). Ben voyons. Et c’est une preuve factuelle ? Plus forte que le rapport du médecin légiste ?
  • Le « neuroscientifique » fait passer ses opinions avant les faits, comme Cousin. Dreuz fait du journalisme à l’ancienne : les faits et rien que les faits. Pas d’opinion.
  • Hart a même le culot de rejeter le fait que le Fentanyl puisse avoir eu un effet ! Ce qui en dit long sur son honnêteté intellectuelle. Et il passe son temps à couiner sur le « trope du nègre drogué », méritant le classement « opinion » du Times.
  • Seulement voilà, il y a un sérieux problème éthique dans la façon dont Cousin fait son métier : on ne fait pas de fact checking avec des opinions mais des faits, et encore moins avec l’opinion d’un quotidien manifestement à gauche et ouvertement du côté de Black Lives Matter… pour un sujet sur Black Lives Matter.
  • Notons encore que ledit article du NYT utilise un argument rendu caduc par le document officiel du médecin légiste qui a réalisé l’autopsie et que nous avons publié.

Le NYT dit :

 » Il avait également 11 nanogrammes de fentanyl dans le sang. Ce chiffre, en soi, ne nous dit pas grand-chose » dit le Times.

» Immédiatement après la mort d’une personne, la concentration de fentanyl dans le sang augmente de manière significative, donc le fait de ne connaître que la quantité post-mortem ne nous renseigne pas sur le niveau d’intoxication de M. Floyd avant sa mort ».

  • Souci : le document publié par Dreuz corrige le mensonge par omission du Times :

 » Ces échantillons [de sang] proviennent de l’admission de M. Floyd à l’hôpital, et n’ont pas été obtenus lors de l’autopsie…. ces échantillons sont meilleurs pour déterminer la toxicité réelle du sang que les échantillons prélevés à l’autopsie. Les échantillons prélevés à l’autopsie peuvent avoir subi une « distribution post mortem ».

? Note à l’intention de Mathilde Cousin : l’article du NYT que vous citez affirme noir sur blanc que le cannabis NE PEUT PAS rendre violent. Qu’attendez-vous pour dénoncer la justice française qui a déclaré que Kobili Traoré a tué parce qu’il était sous l’emprise du cannabis ? L’argument marche que quand cela vous arrange ?

Mathilde Cousin fait un gros mensonge par omission. en écrivant : « Le 1er juin, le bureau du médecin légiste avait décrit la cause de la mort de George Floyd comme un «arrêt cardio-respiratoire».

  • Cousin utilise un communiqué de presse du 1er juin (1) et en a coupé une partie qui la dérange :

 » Autres conditions importantes : Cardiopathie artériosclérotique et hypertensive ; intoxication au fentanyl ; consommation récente de méthamphétamine »

 » Other significant conditions: Arteriosclerotic and hypertensive heart disease; fentanyl intoxication; recent methamphetamine use ».

  • Son propre lien renvoie sur un document officiel postérieur (2) qui dit clairement :

 » Sa mort a été causée par la maîtrise policière dans le cadre d’une grave maladie cardiovasculaire athérosclérotique hypertensive, ET [majuscule et gras ajouté par Dreuz] une intoxication de méthamphétamine et de fentanyl.

La restreinte [par le policier] comportait des éléments d’asphyxie positionnelle et mécanique. La présence du trait drépanocytaire est une découverte significative dans ce contexte ».

« His death was caused by the police subdual in the setting of severe hypertensive atherosclerotic cardiovascular disease, AND METHAMPHETAMINE AND FENTANYL INTOXICATION. The subdual and restraint had elements of positional and mechanical asphyxiation. The presence of sickle cell trait is a significant finding in this context.”

  • 20 minutes a donc sabré la partie du document qu’ils utilisent eux-mêmes comme « preuve », pour ne garder que ce qui va dans le sens de leur narratif, et sert à fabriquer une réalité virtuelle qui ne reflète pas les faits.

620 minutes fait référence à « Une autre expertise, dont les résultats avaient été présentés par l’avocat de la famille de George Floyd, [et qui] conclut à « l’asphyxie » de George Floyd causée par la « compression du cou et du dos » ».

  • Le lien « prouvant » cet argument renvoie sur un fil Twitter (pas très factuel pour un fact checker). Ledit fil twitter est celui de Ben Crump, un avocat des droits civils, qui n’est pas médecin et qui n’en sait rien.
  • Crump mentionne uniquement des copies d’écran non-sourcées, d’un article dans lequel il est écrit : « Il n’y a pas d’autre problème de santé qui pourrait causer ou contribuer au décès » (There is no other health issue that could cause or contribute to the death).
    • Ce n’est pas une source.
    • Ce n’est ni crédible ni sérieux.
    • Il s’agit d’une simple affirmation, qui tente de nier la présence de drogue, qui nie que les drogues, les maladies coronaires et l’anémie falciforme sont des raisons complémentaires à la mort, et nie tout simplement le rapport d’autopsie que 20 minutes cite plus haut.
  • Et Cousin s’en sert pour « vérifier les faits » ? Nous sommes en droit de nous demander si Cousin sait ce qu’est un fait, si elle sait faire la distinction entre un fait et une opinion qui lui plaît.

7J’oubliais presque : un œdème pulmonaire n’est pas déclenché par un étouffement. Il est provoqué soit par une pathologie cardiaque (œdème cardiogénique), soit pas une infection, inhalation de fumées, traumatisme thoracique, pneumopathie étendue ou noyade (comprendre par l’eau dans les poumons).

Ses symptômes sont :

  • une dyspnée, une sensation d’inconfort respiratoire ;
  • une agitation ;
  • une anxiété ;
  • une sensation d’étouffement ;
  • une toux ;
  • une pâleur ;
  • une cyanose ;
  • une transpiration.

Une « sensation d’étouffement » ? « I can’t breathe » ?

Les grands médias américains, fake comme Dreuz ?

  1. The Federalist (4) publie un article qui fait référence aux mêmes documents du médecin légiste publiés par Dreuz :

De nouveaux documents publiés mardi par la branche judiciaire du Minnesota montrent que George Floyd, qui est mort en garde à vue en mai, avait un taux de fentanyl potentiellement « fatal » dans son organisme au moment de sa mort.

https://thefederalist.com/2020/08/26/new-documents-show-george-floyd-had-fatal-level-of-fentanyl-in-his-system/

  1. Le Wall Street Journal cite les mêmes conclusions médicales que Dreuz (5) :

 » La mort est probablement due à une overdose de drogue », selon les avocats de Derek Chauvin.

« Une overdose mortelle de fentanyl a tué George Floyd, pas un genou sur la nuque, a plaidé un avocat de l’ancien officier Derek Chauvin dans une motion de rejet des charges contre son client déposée vendredi. »

https://www.wsj.com/articles/george-floyds-death-likely-caused-by-drug-overdose-argue-derek-chauvins-lawyers-11598668982

  1. La chaîne locale WUSA90 (6) affiliée du réseau CBS, reprend les arguments que 20 minutes affirme être Fake :

Selon de nouveaux documents judiciaires, George Floyd avait un « niveau mortel » de fentanyl dans son système.

https://www.wusa9.com/article/news/local/new-court-docs-say-george-floyd-had-fatal-level-of-fentanyl-in-his-system/89-ed69d09d-a9ec-481c-90fe-7acd4ead3d04?ocid=uxbndlbing

  1. La chaîne de télévision NewsMax évoque les nouveaux documents présentés à la justice, et qui apportent le nouveau témoignage suivant :

 » L’autopsie n’a révélé aucune preuve physique suggérant que M. Floyd est mort par asphyxie », a déclaré le médecin légiste du comté de Hennepin, le Dr Andrew Baker, au bureau du procureur, selon la note de service du 26 mai.

» L’autopsie était incomplète, dit-il, dans l’attente d’un rapport de toxicologie. »

« Le mémo du 1er juin indique que Baker a indiqué que le niveau de fentanyl de Floyd était « assez élevé » et à un niveau potentiellement « fatal ».

« [Baker] a déclaré que si M. Floyd avait été trouvé mort chez lui [ou ailleurs] et qu’il n’y avait pas d’autres facteurs contributifs, il conclurait qu’il s’agissait d’un décès par overdose », a-t-il dit.

  1. Selon KARE (8), La chaîne de Minneapolis affiliée à NBC :

Les notes manuscrites (9) d’un entretien avec Baker par les procureurs ont déclaré que Floyd avait « le cœur lourd » et qu’ »au moins une artère était bloquée à environ 75 % ».

https://www.kare11.com/article/news/local/george-floyd/new-court-docs-say-george-floyd-had-fatal-level-of-fentanyl-in-his-system/89-ed69d09d-a9ec-481c-90fe-7acd4ead3d04

Conclusion

Cousin a oublié que Dreuz est un site américain. Elle pense que nous sommes aussi malhonnêtes qu’elle, car elle ne peut imaginer qu’on puisse faire ce métier autrement que sous un angle militant – c’est la seule chose qu’elle a apprise – elle n’a jamais entendu parler de journalisme éthique et neutre, mais de journalisme de combat dont la fonction principale n’est pas d’informer mais de combattre l’avancée de « l’extrême droite ». Une mission.

Cousin appartient au camp du journalisme démoralisé, inquiet, qui rétrécit, perd des lecteurs, perd son influence, perd ses budgets et licencie des journalistes pour tenir, en forçant ceux qui restent à bâcler leur travail, et travailler l’estomac dans les talons.

Dreuz appartient au journalisme « dissident », « outsider », cette nouvelle génération de journalisme qui ne peut exister qu’en étant irréprochable sur ses sources, qui pratique le journalisme comme on le pratique jadis : sur la base des faits prouvables, sérieux, non partisans. Dreuz appartient à la vague montante.

  • Nous baignons dans les médias américains, nous connaissons les médias américains sur le bout des doigts, nous sommes au courant de leurs travers et leurs misères, leurs vices et leurs vertus, leurs mensonges et leurs fake, leur troc et leurs trucs.
  • Les médias américains, les informations américaines, c’est notre pain quotidien, notre spécialité.
  • Cousin ne s’imaginait pas que nous irions fact-checker la fact-checkeuse, et démonter ses fautes d’éthique et ses manquements professionnels.

La prochaine fois que vous attaquerez Dreuz, Mathilde Cousin, faites un travail solide. Soyez moins fainéante et moins superficielle : croisez vos sources, vérifiez ce que vous lisez, ne faites pas du « cherry-picking » (tri dans les textes pour garder ce qui vous convient).

Attaquez-vous aux médias qui font vraiment des Fake – ça ne manque pas, ce sont vos confrères – ce n’est jamais Dreuz : nous avons démonté des accusations mensongères contre Dreuz bien plus vicieuses que les vôtres.

© Dreuz.info

  1. https://www.20minutes.fr/monde/2848759-20200828-non-tests-medicaux-prouvent-george-floyd-mort-overdose
  2. http://www.mncourts.gov/mncourtsgov/media/High-Profile-Cases/27-CR-20-12949-TT/Exhibit508252020.pdf
  3. http://www.mncourts.gov/getattachment/Media/StateofMinnesotavTouThao/Container-Documents/Content-Documents/Exhibit-4.pdf.aspx?lang=en-US
  4. https://thefederalist.com/2020/08/26/new-documents-show-george-floyd-had-fatal-level-of-fentanyl-in-his-system/
  5. https://www.wsj.com/articles/george-floyds-death-likely-caused-by-drug-overdose-argue-derek-chauvins-lawyers-11598668982
  6. https://www.wusa9.com/article/news/local/new-court-docs-say-george-floyd-had-fatal-level-of-fentanyl-in-his-system/89-ed69d09d-a9ec-481c-90fe-7acd4ead3d04?ocid=uxbndlbing
  7. https://www.newsmax.com/us/george-floyd-fentanyl-coroner-drug-abuse/2020/08/27/id/984209/
  8. https://www.kare11.com/article/news/local/george-floyd/new-court-docs-say-george-floyd-had-fatal-level-of-fentanyl-in-his-system/89-ed69d09d-a9ec-481c-90fe-7acd4ead3d04
  9. http://www.mncourts.gov/getattachment/Media/StateofMinnesotavTouThao/Container-Documents/Content-Documents/Exhibit-1.pdf.aspx?lang=en-US

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Fake news: Quand 20minutes cache la vérité sur les conclusions de l’autopsie de George Floyd faisant état d’une overdose de Fentanyl

    1. Robert Davis

      BRAVO à Dreuz il faut mettre la pâtée à cette journaliste militante merdique qui ne pense qu’à mettre le chaos dans la société espérant refaire le monde à la mode communiste ou islamo-gauchiste-nihiliste! Ces gens ne comprennent pas que le monde qu’ils esperent c’est le monde de la faillite et de la misère dans lequel elle perdrait son job de journaliste militante-menteuse et folle et trainerait dans les rues…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    122 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap