toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Explosions massives à Beyrouth: Plus de 100 morts et 4000 blessés. 2.750 tonnes de nitrate d’ammonium à l’origine des explosions. Les dégâts filmés à vol d’oiseau (Vidéo)


Explosions massives à Beyrouth: Plus de 100 morts et 4000 blessés. 2.750 tonnes de nitrate d’ammonium à l’origine des explosions. Les dégâts filmés à vol d’oiseau (Vidéo)

Deux très fortes explosions ont secoué la capitale du Liban, Beyrouth, blessant plusieurs personnes et causant des dégâts considérables, ce mardi 4 août dans l’après midi.

Mises à jour :

09h30 : Nouveau bilan, 100 morts, 4 000 blessés.

04h00 : Israël a offert son aide humanitaire et proposé d’ouvrir ses hôpitaux pour traiter les blessés. Certains comptes libanais en arabe, sur Twitter, ont rendu hommage à ce geste.

01h30 : premier bilan : 63 morts et 3 000 blessés

Loading...

23h45 : 2 700 tonnes de nitrate d’ammonium ont explosé dans le port de Beyrouth.

19h54 : les premières images des dégâts

19h40 : Le gouverneur qualifie l’explosion de catastrophe nationale et la compare aux bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki.

19h37 : Directeur général de la sécurité publique libanaise : Ce qui s’est passé n’est pas une explosion de bombe, mais un matériel hautement explosif qui a été confisqué il y a des années.

19h30 : Le ministre de la Santé libanais Hamad Hassan annonce que l’explosion a été provoquée par un navire transportant des feux d’artifice. Cependant, nos vidéos semblent montrer que les explosions se sont produits sur terre.

19h20 Le Hezbollah affirme qu’Israël n’est pas responsable de l’explosion.

Loading...

19h20 La question est de savoir si c’est Israël. Avec tant de dommages collatéraux, cela semble improbable, à moins qu’une opération très grave fut en préparation.

19h Selon Al-Hadeth News, l’explosion massive de Beyrouth était un entrepôt de missiles iraniens pour le Hezbollah

Le lendemain d’explosions catastrophiques dans le port, Beyrouth fait le bilan, apparemment encore provisoire, du drame: 108 morts et plus de 4.000 blessés, selon la déclaration d’un conseiller du ministère libanais de la Santé à Sputnik. En outre, près de 300.000 personnes sont devenues sans-abri.

Loading...

Le journal britannique Guardian a diffusé ce 5 août une vidéo aérienne des dégâts dans le secteur. La scène est digne d’un film apocalyptique.

Les deux gigantesques explosions au port de Beyrouth qui ont dévasté mardi des quartiers entiers de la capitale libanaise ont fait au moins 100 morts et plus de 4.000 blessés, a indiqué mercredi la Croix Rouge libanaise.

« Jusqu’ici, plus de 4.000 personnes ont été blessées et plus de 100 ont été tuées. Nos équipes poursuivent leurs recherches et opérations de secours dans les zones environnantes », a ajouté l’organisation dans un communiqué.

De nombreux immeubles restent éventrés, alors que leurs vitres ont volé en éclats sous le souffle des déflagrations. Ces dernières ont été d’une telle force qu’elles ont été entendues à Nicosie, capitale de Chypre, alors que la distance entre les deux villes est de 250 kilomètres. L’Institut d’études géologiques des États-Unis (USGS) a indiqué que ses capteurs avaient enregistré l’explosion comme un séisme de 3,3 sur l’échelle de Richter.

«La situation est apocalyptique, Beyrouth n’a jamais connu ça de son Histoire», a déclaré le gouverneur de la capitale libanaise, Marwan Aboud, à l’AFP.

Il a affirmé que les dommages avaient touché plus de la moitié de la capitale et les a estimés à plus de trois milliards de dollars.

«Ville sinistrée»

D’après les autorités, quelque 2.750 tonnes de nitrate d’ammonium stockées dans le port de Beyrouth sont à l’origine des explosions. Une source au sein des services de sécurité a indiqué à l’AFP que le nitrate d’ammonium avait été saisi sur un bateau en panne il y a six ans et entreposé dans un hangar «sans aucun suivi».

Dès mardi soir, le Conseil supérieur de défense a proclamé Beyrouth «ville sinistrée» et demandé de l’aide. De nombreux pays ont répondu présent.

Ainsi, le ministère russe des Situations d’urgence a envoyé à Beyrouth un hôpital mobile et des médecins. La mission humanitaire engagera au total cinq avions, a-t-il précisé.

La France doit envoyer ce mercredi plusieurs tonnes de matériel sanitaire et un détachement de la sécurité civile. En outre, Emmanuel Macron se rendra au Liban le 6 août pour «rencontrer l’ensemble des acteurs politiques», a annoncé ce mercredi l’Élysée à l’AFP.

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Explosions massives à Beyrouth: Plus de 100 morts et 4000 blessés. 2.750 tonnes de nitrate d’ammonium à l’origine des explosions. Les dégâts filmés à vol d’oiseau (Vidéo)

    1. Jean-Francois Morf

      Dieu a-t-il patiemment laissé les adorateurs de Satan tout voler aux chrétiens, puis, lorsqu’il n’y a plus eu de chrétiens, fait tout exploser?
      Relisez les prophéties d’Ezéchiel, chapitre 38…
      En tout cas les voleurs mahométans ont tout perdu ce qu’ils avaient volé aux chrétiens!

    2. Robert Davis

      Ce devait être plutôt des missiles iraniens que des feux d’artifice car la situation économique du liban n’est pas à la fête…de toutes manières mettre des objets pouvant exploser à côté du nitrate d’ammonium et en plus mal protégé est une folie!

    3. Robert Davis

      Ce qui a fait exploser le nitrate d’ammonium devait être des missiles iraniens stockés…à côté du nu nitrate d’ammonium mal stocké, mal protégé. 2.750 tonnes représentent 2.750 bombes de 1 t.les plus grosses… quels crétins ces lbanais !

    4. Robert Davis

      Les problèmes du peuple libanais dépassent totalement le petit cerveau de microbe, son blabla et son grand sourire bête ne servent à rien, le système politique libanais n’est pas démocratique PAR NATURE, les chefs de clans sont des petits rois qui font ce qu’ils veulent et ils se moquent du grand sourire bête de microbe.

    5. Robert Davis

      Les risques d’une confrontation NECESSAIRES en France que microbe ne veut pas prendre il veut les prendre au Liban juste pour paraitre …grand! Mégalomanie, psychopathie quand tu nous tiens!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *